News

Baldi se rapproche du titre Esports WTCR OSCARO, l'équipe M1RA s'impose deux fois

2019-10-07T11:43:23+02:00octobre 7th, 2019|2019, eSports|

La soirée de course à Macao sur RaceRoom a été le théâtre de la troisième victoire de Gergo Baldi en cette saison d’Esports WTCR OSCARO Multiplayer Championship et du tout premier succès de Zoltan Csuti : les pilotes hongrois de l’équipe M1RA se sont illustrés.

La victoire de Baldi lui confère une avance de 71 points sur le champion en titre, Bence Bánki (SDL eSports by Logitech G / Honda), qui réside en Slovaquie. Il ne reste que le rendez-vous de Sepang pour conclure la saison.

Bien que les résultats de Macao demeurent provisoires, comme toujours, dans l’attente de leur confirmation par l’instance dirigeante, Baldi, Bánki et l’Allemand Florian Hasse se sont pratiquement assuré une place pour la finale en Malaisie le 14 décembre.

Résumé des qualifications : Baldi vainc Bánki pour la pole
Si l’Espagnol Nestor Garcia (Red Bull Racing Esports / Audi) a donné le ton, ce sont Benci Bánki et Gergo Baldi qui se sont battus pour la pole, et Baldi l’a emporté pour s’élancer devant en Course 1. Garcia était troisième devant le Hongrois David Nagy (M1RA Esports / Hyundai) et le Polonais Kuba Brzezinski (Williams Esports / CUPRA) ; les Allemands Alexander Dornieden (FA Racing Esports / Lynk & Co) et Julian Kunze n’étaient que 11e et 17e respectivement. Le pilote Comtoyou Team Audi Sport en WTCR / OSCARO s’est qualifié 22e alors que Tim Jarschel (EURONICS Gaming / CUPRA), pénalisé sur la grille, se préparait à prendre le départ en fond de peloton.

Résumé Course 1 : Banki se contente de la deuxième place derrière Baldi
Gergo Baldi a tiré le meilleur de sa pole position pour rester en tête alors que l’Allemand Tim Jarschel, le sim-racer macanais Avelino Jose Alves et Corentin Pointeau subissaient tous des dégâts ; le Macanais Lei Sabino, lui, a été déconnecté du serveur.

Malgré un départ relativement calme, c’était animé à l’arrière du peloton : Alves et Márk Balazsin se sont accrochés et ont bloqué la piste. Bien que se retrouvant momentanément sur le toit de la voiture de Pointeau, Jarschel a pu continuer.

Nagy a ensuite dépassé Garcia quand l’Espagnol a touché le mur à Fisherman’s Bend, tandis que Zoltan Csuti (M1RA Esports / Hyundai) et Alexander Dornieden se battaient pour la dixième place.

Au troisième tour, Csuti a brièvement perdu le contrôle dans Mandarin, ce qui a suffi à une touchette avec Dornieden : l’Allemand est parti en tête-à-queue avant de sortir de la piste au virage suivant, Lisboa. Craignant des dégâts trop importants, il a jeté l’éponge, mais Langeveld a été épargné par les problèmes de son côté, remontant de la 22e place sur la grille à la 14e.

La hiérarchie n’a pas évolué à l’avant, mais les Polonais Nikodem Wisniewski et Jaroslav Honzik (Actrollvision / Hyundai) luttaient pour la huitième place et se dépassaient fréquemment.

Csuti, lui, faisait face aux assauts du jeune Allemand Michael Raechl (EURONICS Gaming / CUPRA), vainqueur à Suzuka, avec Moritz Löhner (Williams Esports / Audi) et Julian Kunze derrière eux.

Bánki avait beau être plus rapide dans l’infield, il n’est pas parvenu à dépasser Baldi pour la victoire, se contentant de la deuxième place devant Nagy, Garcia et Brzezinski. Jack Keithley a fini sixième devant Florian Hasse, alors que Wisniewski, Honzik et Csuti complétaient le top 10. Raechl a perdu deux places au dernier tour, au profit de Löhner et Kunze, et a fini 13e, juste devant Niels Langeveld.

Résumé Course 2 : Première victoire pour Csuti lors d’une course animée
Zoltan Csuti a été recompensé de sa dixième place en Course 1 par la pole position en Course 2. Mais bien qu’il n’ait pas faibli, son coéquipier chez M1RA Esports, David Nagy, a été contraint à l’abandon par des soucis techniques.

C’était animé plus loin dans le peloton : Diner, Dencs, Lopez, Pereira et Pointeau se sont accrochés à Mandarin, tandis que Tim Jarschel est le premier des pilotes aux avant-postes à avoir abandonné, lorsqu’il a percuté le mur à Lisboa au deuxième tour.

Un coup de théâtre a eu lieu au troisième passage lorsque Jaroslav Honzik a heurté le mur à Mandarin et a été percuté par Wisniewski, Bánki et Garcia. Ces derniers ont tous eu des dégâts, tandis que Honzik est étonnamment parvenu à continuer, toutefois après avoir perdu un temps précieux.

Pendant ce temps, Csuti menait devant Keithley et Hasse, tandis que Baldi était en très bonne position pour creuser l’écart au championnat, avec la quatrième place. Garcia, Wisniewski et Bánki ont tenté de sauver autant de points que possible lors du reste de la course, mais un nouveau rebondissement s’est produit quand Bánki a dû rentrer au stand pour faire réparer sa voiture et est sorti du top 20.

À l’avant du peloton cependant, personne ne pouvait arrêter Csuti. Le Hongrois a remporté sa première victoire en Esports WTCR OSCARO, devant Keithley, Hasse, Baldi et Brzezinski. Jaroslav Honzik a pris la septième place au volant de sa Hyundai, suivi par Löhner, Kunze, Raechl et Krisztián Juhász (Nice Gaming – N6 / Lynk & Co), qui a signé son meilleur résultat de l’année. Dornieden était 13e, Wisniewski 17e, Garcia 20e et Bánki 22e, une place derrière Niels Langeveld.

Serveur 2 : Pinczes et Tang se partagent les lauriers
Adam Pinczes (Williams Esports / CUPRA) a réalisé une performance dominatrice lors de la première manche sur le Serveur 2, avant que Carson Tang (Wako’s Fliptable Racing / Audi) ne s’impose à domicile dans la seconde après un superbe dépassement sur Ivan Hruška (Onlineracing.EU / Lynk & Co).

Asie/Océanie : Maulana sur la bonne voie
Les courses qualificatives de la zone Asie/Océanie ont été remportées par l’Indonésien Andika Rama Maulana (GT-Sim.ID eSport / Honda) et le Hongkongais Scott Li (HMSRT / Alfa Romeo). Maulana a désormais 66 points d’avance sur son plus proche rival Lei Sabino (Macau e-Motorsports / CUPRA) et semble bien parti pour se qualifier pour la finale malaisienne via la zone Asie/Océanie.

Où en est la course au titre Esports WTCR OSCARO?
L’avance de Baldi sur Bánki est de 71 points, tandis que Florian Hasse est à 11 longueurs de Bánki, ce trio étant sur le point de s’assurer le voyage tous frais payés pour la finale en Malaisie. Cela se présente bien également pour Brzezinski, Wisniewski, Keithley et Löhner en vue de Sepang le 14 décembre, tandis que Julian Kunze détient la dernière place qualificative, huitième, seulement cinq points devant Dornieden, champion Esports WTCC 2017, et 12 devant Nagy.

Revivez les courses de Macao
Cliquez sur ce lien pour revivre les courses de Macao : https://www.youtube.com/watch?v=fLYxolReNyo

Et maintenant ?
L’Esports WTCR OSCARO Multiplayer Championship se jouera sur un Sepang International Circuit virtuel le dimanche 20 octobre.