Baldi se rapproche encore plus du titre en Esports WTCR avec un doublé sur la Nordschleife

2020-11-23T06:00:10+01:00novembre 23rd, 2020|2020, eSports|

Gergo Baldi a fait un pas décisif vers le titre Esports WTCR 2020 après une performance de haut vol sur la Nordschleife du Nürburgring la nuit dernière alors que ses principaux rivaux Bence Bánki and Dávid Nagy ont perdu du terrain.

Le Hongrois Baldi, au volant d’une Hyundai i30 N TCR numérique de l’équipe M1RA Esports, compte désormais 50 points d’avance sur Bánki (Red Bull Racing Esports / Lynk & Co) et s’apprête à aborder en tête le triple rendez-vous du circuit de Zolder ce dimanche 29 novembre, où 75 points seront à prendre.

Bien qu’il soit à égalité avec son coéquipier Baldi, Nagy a remporté deux victoires contre six pour Baldi, ce qui signifie qu’il perdrait le titre au nombre de victoires s’il réussissait un triple succès sur le circuit belge au volant de son Audi RS 3 LMS.

Résumé de la course 1 : Nagy à l’arrachée sur la Döttinger Höhe
Baldi a donné le ton pour la nuit de course en décrochant la pole position sur les 25,378 km de piste avec une demi-seconde d’avance sur Bánki, tandis que Nikodem Wisniewski (Williams Esports / Audi) a pris la troisième place lui qui a connu une saison difficile pour Esports WTCR jusqu’à présent.

Wisniewski a immédiatement pris le meilleur sur Bánki au départ, mais ses espoirs de bons résultats se sont rapidement éteints lorsqu’il a été touché au virage 1 et a quitté la piste.

Nagy a capitalisé en se faufilant en deuxième position et a pris le sillage de Baldi en creusant déjà un petit écart sur le reste du peloton, Bánki ayant du mal à s’accrocher.

Derrière eux, Bence Zsupanek (M1RA Esports / Audi) tenait une impressionnante quatrième place, suivi par les Lynk & Co de Kirill Antonov (LADA Sport ROSNEFT eRacing) et Gianmarco Fiduci (Team Fordzilla).

Antonov a fait preuve de beaucoup de détermination en essayant de dépasser à la Mutkurve, mais il a dû se contenter de rester derrière Zsupanek.

Sur la Döttinger Höhe, Nagy était juste derrière Baldi, mais il a choisi de ne pas dépasser car, plus loin, Viktor Ban (Ballas Racing Team) s’était lourdement crashé et a arraché l’avant de son Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris.

Jack Keithley (Williams Esports / Hyundai) était le pilote en vue au deuxième tour, dépassant Martin Barna (Triple A Esports / Audi) pour la septième place.

Bánki se fait lentement rattraper par Zsupanek, tandis que Nagy a la victoire en ligne de mire.

Baldi se prépare à défendre sa position sur la Döttinger Höhe, se déplaçant de gauche à droite pour briser l’aspiration. Mais cela ne sert à rien car Nagy plante une manoeuvre de dépassement devant les Hohenrainschikane. Baldi tente de riposter avant la ligne d’arrivée, mais Nagy tient bon. Bánki complète le podium devant Zsupanek et Antonov.

Résumé de la course 2 : Baldi aux commandes, Antonov en forme
Zoltan Csuti (M1RA Esports / Audi) a été le surprenant détenteur de la pole pour la course 2 après avoir bénéficié de l’aspiration de son coéquipier Baldi. Baldi a pris la deuxième place avec Antonov, qui faisait également partie de ce train de qualification, en troisième position. Bánki s’est classé cinquième, tandis que Nagy s’est aligné en septième position.

Bien que Csuti ait mené le peloton juste après l’extinction des feux, une erreur sur le circuit Grand Prix a permis à Baldi de s’infiltrer, ce dernier émergeant en tête à la sortie de l’épingle à cheveux, tandis qu’Antonov effectuait une manoeuvre de dépassement audacieuse à l’extérieur sur Csuti dans les S de Schumacher.

Csuti a tenté de riposter mais a immédiatement perdu une autre position au profit de Martin Barna, tandis que les débuts de Beau Dixon (VP Gaming / Lynk & Co) se sont terminés dans le bac à graviers de la chicane du NGK.

Sur la Nordschleife, Antonov suivai le sillage de Baldi pendant la première moitié du tour, mais a ensuite commis une erreur qui lui a coûté un temps précieux, laissant Baldi filer en tête sur le Döttinger Höhe.

Csuti tentait de dépasser Barna, mais coupait une bordure et se faisait une frayeur à haute vitesse, chutant à la septième place.

Bánki était le prochain à tenter un dépassement sur Barna, ce qui entraînait une bagarre à quatre avec Adam Pinczes (Triple A Esports / CUPRA) et Nagy.

Csuti, quant à lui, est retombé encore plus loin encore, au neuvième rang, derrière Keithley et Zsupanek, qui a tenté de dépasser Keithley à la chicane finale au deuxième tour, avant de se retrouver sur l’herbe. Il entrait en contact avec Keithley, lequel était percuté dans la foulée par Csuti avant d’abandonner, tandis que Zsupanek chutait à la 14e place.

Le dépassement de Nagy sur Pinczes pour la cinquième place a constitué l’action principale du dernier tour, alors que Baldi a remporté la victoire devant les surprenants Antonov et Barna, qui sont montés sur le podium. Avec la quatrième place de Bánki et la cinquième de Nagy, Baldi a fait un grand pas vers le titre.

Par ailleurs, Mihai Neg (Absolute Motorsport / CUPRA) a réussi à se hisser dans le top 10 pour ses débuts en WTCR Esports.

Résumé de la course 3 : Baldi inarrêtable, Pinczes frappe pour la P2
Baldi prenait une courte avance sur Csuti et Antonov, Bánki étant quatrième.

Un mauvais départ de Csuti l’a immédiatement exposé aux attaques d’Antonov, tandis que Bànki se portait à la hauteur des deux hommes, les trois pilotes abordant de front le virage numéro un. Csuti chutait au septième rang, mais Nagy perdait lui aussi des places pour rétrograder au neuvième rang.

Baldi passait les deux premiers tours à creuser l’écart sur Antonov, qui devançait Bánki, Pinczes et Barna, suivi de Fiduci, Keithley, Nagy et Zsupanek.

Bien que les deux premiers tours aient été relativement calmes, les batailles se sont intensifiées dans le dernier tour. Après avoir été touché par Csuti par l’intermédiaire de Steilstrecke, Fiduci partait en tête-à-queue. Mais le vrai rebondissement était à venir.

Nagy heurtait l’arrière de Keithley à Pflanzgarten et partait en tête-à-queue à grande vitesse, tapant le flanc de Zsupanek – qui parvenait à reprendre le contrôle de son Audi après avoir roulé sur l’herbe – puis tapait fort le mur, mettant fin à ses espoirs de titre.

Sur la Döttinger Höhe, Pinczes et Barna étaient en bagarre et se rapprochaient de Antonov et Bánki. Antonov essayait de fermer la porte, ce qui forçait Pinczes à passer dans l’herbe, mais le Hongrois resta à fond et réussit à passer.

Barna touchait Antonov, ce qui manquait de peu de les faire partir en tête-à-queue tous les deux, mais les deux hommes restaient sur la route et terminaient même devant Bánki, Baldi l’emportant sur Pinczes, Antonov, Barna et Bánki.

Baldi se rapproche du titre
Alors que l’écart de 50 points de Baldi sur Bánki et de 75 points sur Nagy le place en position de force dans sa quête du titre, la bataille pour la quatrième place du championnat est beaucoup plus serrée. Florian Hasse (EURONICS Gaming / Honda) occupe toujours la quatrième place après une manche difficile, bien qu’il ne compte que trois points d’avance sur Fiduci et quatre sur Antonov et Pinczes.

Quelle est la prochaine étape ?
Le circuit virtuel de Zolder accueille la manche décisive du Championnat WTCR Esports 2020 à partir de 19h00 CET le 29 novembre.

Vous avez manqué l’action ?
Toute l’action de la Nürburgring Nordschleife est disponible ici :