News

Ça reste dans la famille en WTCR

2020-05-30T06:00:26+02:00mai 30th, 2020|2020|

En comptant Luca Engstler et Yann Ehrlacher, en vedette sur FIAWTCR.com cette semaine, voici cinq pilotes de deuxième génération ayant de la famille en WTCR – FIA World Touring Car Cup.

Nicolas Baert :L’adolescent belge, dont le père Jean-Michel dirige le Comtoyou Racing, a connu le succès en Formule 4 espagnole la saison dernière mais passe au TCR Europe pour 2020 au volant d’une Audi RS 3 LMS de la structure familiale.

Luca Engstler : Fils de Franz Engstler, vainqueur en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, Engstler Jr a fait deux apparitions en WTCR l’année dernière et ses multiples titres en TCR l’ amènent à plein temps pour 2020 puisqu’il pilotera pour l’équipe de son père, l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team.

Yann Ehrlacher : Alors que le père d’Ehrlacher, Yves Ehrlacher, était footballeur professionnel, sa mère, Cathy Muller, a couru avec succès sur quatre roues. Elle était même enceinte de deux mois de Yann lorsqu’elle a remporté ce qui s’est avéré être sa dernière course avant la retraite.

Aurélien Panis : Ce talent français a obtenu son premier podium en WTCR en Malaisie la saison dernière, tandis que son père Olivier a remporté le Grand Prix de Monaco en 1996 au cours d’une carrière couronnée de succès en monoplace.

Sebastian Priaulx :Les courses de voitures de sport et de GT sont au centre des préoccupations du jeune Priaulx, dont l’astucieux père Andy a remporté le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme de 2005 à 2007 ainsi qu’une victoire en WTCR à Macao la saison dernière au volant d’une Lynk & Co 03 TCR de Cyan Performance.