Catsburg et Priaulx se rejettent la faute pour leur accochage en WTCR

2019-10-26T11:19:12+02:00octobre 26th, 2019|2019, WTCR Race of Japan 2019|

Nicky Catsburg et Andy Priaulx se rejettent la faute pour l’accrochage qui a mené à la sortie de piste à haute vitesse de Priaulx en Course 1 à la WTCR JVCKENWOOD Race of Japan.

Priaulx défendait sa 13e place face à Catsburg à l’approche du premier virage lorsqu’un contact a envoyé le pilote Cyan Performance Lynk & Co dans le mur à l’extérieur du virage.

Bien que Priaulx soit indemne, sa Lynk & Co 03 TCR a subi des dégâts conséquents, et il ne s’est pas privé de faire connaître à Catsburg le fond de sa pensée alors que le peloton circulait derrière le safety car. Catsburg a fini 14e derrière un autre pilote Hyundai, Norbert Michelisz.

Catsburg a déclaré : “J’étais derrière Andy Priaulx, j’étais bien plus rapide et j’ai évidemment tenté de le dépasser. Il a fait quelque chose de fou et d’inattendu au premier virage. Il a bougé au freinage et a freiné bien trop tôt. Bien sûr, on dirait que je l’ai envoyé dehors, mais je ne peux pas prévoir qu’un pilote fasse quelque chose de tel.”

“C’est dommage qu’il se soit retrouvé dans le mur, et je ne souhaite ça à personne, surtout pas à Andy. Andy et moi avons une bonne relation et je comprends maintenant qu’il soit très en colère.”

“En fin de compte, je pense vraiment que l’erreur vient de lui. Nous allons certainement nous défendre auprès de la direction de course. On verra ce qui se passera, mais à mon avis, ce qu’il a fait, je pourrais presque dire que c’était intentionnel. Je ne sais pas, je ne devrais pas le dire, mais c’était très inattendu. Je ne sais pas quoi dire de plus, mais j’espère que la direction de course en tirera une bonne conclusion.”

Priaulx ajoute : “L’échange de positions [avec Michelisz] était complètement intentionnel, et je me suis fait sortir. Je n’ai jamais rien vu d’aussi antisportif de ma vie. Il utilisait sa voiture comme une arme, c’est super dangereux. Un pilote d’usine ne devrait pas faire ce genre de choses et donner cet exemple à tous les jeunes pilotes. Si j’avais tué un commissaire, si je m’étais blessé ou si j’avais percuté Yann [Ehrlacher] par le côté… qui sait ce que ce type de pilotage aurait pu provoquer. Je pense qu’il devrait être immédiatement exclu pour le reste de la saison.”