News

Cinq questions rapides à Jean-Karl Vernay

2019-08-15T18:00:35+02:00août 15th, 2019|2019, WTCR Race of China 2019|

Jean-Karl Vernay prendra le départ de la WTCR Race of China le mois prochain, avec la volonté d’étoffer son palmarès de victoires en WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO.

Y a-t-il un rituel spécial d’avant course que vous effectuez ?
“Je fais mes exercices physiques et je suis très superstitieux, surtout avec mes casques. J’avais un dessin mexicain avec une tête de mort sur le dessus, mais cela ne marchait pas bien en piste quand je le portais, alors maintenant j’en ai un nouveau qui, je l’espère, me permettra d’aller plus vite ! Quand j’étais plus jeune, je regardais beaucoup de sauts à ski et j’aimais beaucoup l’Autrichien Andreas Goldberger, parce qu’il faisait des trucs bizarres juste avant le saut, alors j’ai toujours fait ce genre de choses parce que j’étais un fan de lui.”

Si vous pouviez choisir votre podium idéal, quels seraient les deux pilotes vous rejoindrait ?
“Kévin Estre et Loïc Duval. Ce sont deux amis très proches. Kévin a grandi dans le même immeuble et au même étage que moi. Sa mère est la marraine de ma sœur et j’étais le témoin de son mariage. Et Loïc parce qu’il a fait beaucoup de choses pour moi, surtout quand j’étais au Japon. C’est très rare qu’un autre pilote aide un autre pilote, alors partager quelque chose sur le podium, même en tant que coéquipiers, serait génial.”

Quelle sont vos ambitions d’après-course dans la vie ?
“J’ai une vie plutôt cool – je fais le travail que je veux faire parce que je savais que je serais pilote de course automobile quand j’avais quatre ans ! Quand tout va bien, vous avez beaucoup de temps libre, alors je fais du golf et je fais d’autres affaires. Je ne pense pas que je vais être comme Gabriele [Tarquini et continuer à courir longtemps] pour être honnête. Je pense que j’aimerais faire d’autres choses à un moment donné. J’espère qu’un jour j’aurai une famille et que je devrai m’occuper de mes enfants parce qu’à un moment donné, je voudrais arrêter de voyager aux quatre coins du monde.”

Si on vous confiait la responsabilité d’ajouter un 11e circuit au calendrier existant. Quelle piste choisiriez-vous ?
“J’aime bien Pau, mais Monza serait sympa et on a besoin de doubler, on s’adapterait plutôt bien avec l’Audi.”

Pourquoi avez-vous choisi le numéro 69 pour votre Audi RS 3 LMS ?
“Le département de Lyon, le Rhône, est le 69 et je suis un Super Lyonnais ! Je me suis toujours disputé avec mes amis et ma famille au sujet de la rivalité entre Lyon et Saint Etienne dans le football. Je suis pour Lyon, donc c’était un bon moyen de mettre cela en avant”