News

Envie de découvrir Ningbo ? Guerrieri est votre guide du circuit

2018-08-10T06:00:35+02:00 août 10th, 2018|2018, WTCR Race of China-Ningbo 2018|

Esteban Guerrieri a écrit un nouveau chapitre à Ningbo en 2017 en devenant le premier pilote à remporter une course internationale labellisée FIA sur ce circuit alors flambant neuf.

Le pilote du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport explique le challenge auquel devront faire face les pilotes du WTCR – FIA World Touring Car Cup presenté par OSCARO sur ce tracé de 4.01 km lors de la WTCR Race of China-Ningbo du 28 au 30 septembre.

« C’est très technique », a indiqué le pilote argentin. « En 2017, l’asphalte était tout neuf, il n’y avait donc pas de grip, et il était difficile de trouver les limites. Et nous n’y avions jamais piloté sur le sec, c’était donc encore plus difficile. »

« Il  y a un triple ou même un quadruple droit dans le premier secteur, qui arrive après un gauche. C’est très difficile avec une montée suivie d’une descente et c’est dur de bien aborder cette section. Puis il y a le dernier secteur en descente où vous avez un virage à l’aveugle. »

« L’avant-droit de la voiture reste dans les airs mais l’avant-gauche du splitter racle toujours la surface. Je me souviens que mes mécaniciens me disaient que j’endommageais trop le fond de la voiture, mais je leur disais ‘Je ne peux pas faire autrement, je pilote juste’. »

« La piste est donc un gros challenge dans presque toutes les parties, mais dans ces deux secteurs c’est vraiment très piégeux. »

A propos du set-up de la voiture, Guerrieri a besoin que sa Honda Civic Type R TCR ait une « bonne extrémité avant ». Il explique : « Vous avez besoin de cela car vous avez beaucoup de virages qui sont connectés l’un à l’autre, si la voiture louvoie à l’avant c’est difficile de la mettre dans la direction que vous voulez. »