Flash Course 1 WTCR : Monteiro dépasse Muller au dernier tour et s’impose

2021-06-05T10:22:47+02:00juin 5th, 2021|2021, WTCR Race of Germany 2021|

Tiago Monteiro a remporté une sensationnelle victoire dans la Course 1 de la WTCR Race of Germany, au terme d’une passionnante course à grille de départ inversée pour l’ouverture de la saison sur une brumeuse Nordschleife du Nürburgring.

Le pilote de la Honda Civic Type R TCR d’ALL-INKL.DE Münnich Motorsport est remonté de la quatrième place sur la grille pour dépasser l’auteur de la pole position et leader depuis e départ, Yvan Muller, au dernier tour dans la longue ligne droite de Döttinger Höhe pour signer une remarquable victoire sur l’effrayant tracé de 25,378 kilomètres.

Si les deux Lynk & Co Cyan Racing Lynk de Muller et de son neveu Yann Ehrlacher ont pris un bon départ depuis la première ligne, Gabriele Tarquini a réalisé un de ces rapides envols qui sont sa marque de fabrique pour prendre la troisième place au premier virage. Son équipier Norbert Michelisz a été le grand perdant en étant poussé au large dans la mêlée et tombant de la troisième à la dixième position tandis que les 22 voitures se lançaient sur la Nordschleife. Muller menait donc devant Ehrlacher, Tarquini, Santiago Urrutia, Monteiro, Esteban Guerrieri et le Goodyear #Followtheleader d’avant course, Néstor Girolami.

Le premier passage dans Döttinger Höhe a vu Tarquini prendre l’aspiration derrière les deux Lynk & Co et leur mettre la pression à l’entame du deuxième tour, au point qu’Ehrlacher a légèrement heurté l’arrière de la voiture de Muller dans le Turn 1. Plus loin, Michelisz a regagné une seconde position en passant l’autre Hyundai de Jean-Karl Vernay pour se retrouver huitième.

Tarquini a maintenu la pression sur le champion en titre et donc King of WTCR Ehrlacher. L’Italien a finalement passé le Français pour prendre la deuxième place et se lancer à la poursuite de Muller.

Tarquini a ensuite pris la tête en dépassant Muller dans Döttinger Höhe – mais il est ressorti trop au large aussitôt après dans Tiergarten, permettant à la Lynk & Co de repasser. Puis, comme les voitures entamaient le troisième et dernier tour, l’Italien a cédé sous la pression d’Urrutia au freinage pour le premier virage, partant au large et rétrogradant tout comme Ehrlacher. Le classement chamboulé donnait alors Muller devant Monteiro, Urrutia, Guerrieri, Michelisz, Tarquini et Ehrlacher.

En abordant Döttinger Höhepour la dernière fois, en vue de l’arrivée, Monteiro s’est placé dans le sillage de Muller, puis s’est décalé, prenant l’avantage et la tête en bout de ligne droite et au moment idéal pour signer une fabuleuse victoire. “J’ai essayé d’être malin”, a réagi le Portugais. “J’ai été vraiment secoué au premier tour, mais je suis resté concentré et j’ai attaqué autant que possible. J’ai vu une opportunité quand Gabriele s’est loupé au premier virage. J’avais un plan en tête et ça a fonctionné.”

Muller a expliqué s’être retrouvé impuissant à contrer l’attaque de la Honda. “C’était serré, mais ça n’a pas suffi”, a dit l’Alsacien. “Je savais que ça pourrait arriver. J’aurais peut-être dû laisser passer Yann [Ehrlacher] car il était plus rapide que moi.”

Malgré cette déception, Urrutia a assuré un bon résultat d’ensemble à Lynk & Co en finissant troisième sur sa voiture de Cyan Performance. Il a précédé la Honda de Guerrieri revenue depuis la huitième place sur la grille inversée à la quatrième devant Michelisz, Tarquini et la première des nouvelles Audi RS 3 LMS, celle de Tom Coronel qui a décroché le WTCR Trophy réservé aux indépendants.

Derrière Ehrlacher, Girolami et Vernay ont complété le top 10. Les autres pilotes arrivés dans les points ont été Nathanaël Berthon (Audi), Attila Tassi (Honda), Thed Björk (Lynk & Co), Luca Engstler (Hyundai) et Gilles Magnus (Audi).

La Course 2 de la WTCR Race of Germany débutera à 10h20, heure locale.