News

Flash Première Qualification WTCR : Guerrieri en pole DHL en Allemagne

2019-06-20T22:26:04+02:00juin 20th, 2019|2019, WTCR Race of Germany 2019|

Esteban Guerrieri a décroché la pole position DHL lors de la première qualification pour l’équipe ALL-INKL.com Münnich Motorsport lors de la WTCR Race of Germany lors d’une séance pluvieuse sur la Nordschleife du Nürburgring.

Guerrieri a mené sa Honda Civic Type R TCR sur un tour en 10’30 »955s, soit 6.032s de moins que Norbert Michelisz, pilote de l’équipe BRC Hyundai N Squadra Corse, et 0.156s de plus que son coéquipier Néstor Girolami, et son rythme précoce a été décisif car les drapeaux jaunes et les conditions météorologiques qui se sont dégradées l’ont aidé.

Le Belge Frédéric Vervisch s’est classé quatrième pour le Comtoyou Team Audi Sport alors que Thed Björk s’est montré le plus rapide des voitures du Cyan Racing Lynk & Co.

Le Britannique Rob Huff et le Suédois Johan Kristoffersson avaient chacun dominé l’une des séances d’essais libres de la matinée, mais se sont classés neuvièmes et 12e pour le compte des équipes  SLR VW Motorsport et SLR Volkswagen, respectivement.

Alors que le gros de la #WTCR2019SUPERGRID s’est engouffré dans les stands pour monter des pneus pluie Yokohama neufs alors que les conditions sont restées humides après un premier passage, Mikel Azcona a stoppé sa CUPRA TCR du PWR Racing sur les 25,378 kilomètres de la Nordschleife. Cela a momentanément empêché toute amélioration des temps au tour.

Malgré les conditions, que Guerrieri, le leader de la série, a qualifié de « pires que j’ai connues dans ma vie », plusieurs pilotes semblaient prêts à faire un pari et à mettre deux pneus slicks et deux pneus mouillés dans un dernier effort pour aller chercher la pole position DHL.

A un peu plus de quatre minutes de la fin de la séance, la voiture d’Azcona a été dégagée, ce qui a incité un grand nombre de pilotes à s’élancer sur la piste pour essayer d’améliorer leur position sur la grille de départ.

Mais les conditions climatiques ont dramatiquement empiré, et comme pour prouver à quel point les conditions étaient dangereuses, Benjamin Leuchter de l’équipe SLR Volkswagen est parti en glissade à l’épingle du circuit du Grand Prix, Kevin Ceccon du Team Mulsanne est parti en aquaplanning sur la piste et Vervisch a percuté les barrières en ralentissant son Audi RS 3 LMS à l’approche du lieu de l’incident de Ceccon.

Guerrieri, le leader du championnat, est donc prêt à prendre le départ de la course 1 de vendredi devant Michelisz et Girolami, en tête sur la grille de départ.

Vervisch s’est classé quatrième malgré sa péripétie de dernière minute, devant Björk et son coéquipier du Cyan Racing Lynk & Co Yvan Muller.

Jean-Karl Vernay, pilote du team Leopard Racing Audi Sport, s’est qualifié septième devant Yann Ehrlacher, huitième pour le compte de l’équipe Cyan Performance Lynk & Co. Rob Huff partira en neuvième position alors que l’Allemand Leuchter s’empare de la 10e place.

La course 1 se déroulera le vendredi à 17h30. La deuxième qualification devrait débuter à 19h30 aujourd’hui.