Flash Qualifications WTCR : Guerrieri en pole au Portugal devant le héros local Monteiro et Girolami

2021-06-26T17:46:36+02:00juin 26th, 2021|2021, WTCR Race of Portugal 2021|

Esteban Guerrieri a été le plus rapide lors d’une séance de qualification serrée de la WTCR Race of Portugal, emmenant un triplé Honda sur le Circuito do Estoril écrasé de chaleur.

L’Argentin a battu deux de ses équipiers chez ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Monteiro et Néstor Girolami, pour décrocher la pole position de la Course 2 sur sa Honda Civic Type R TCR.

« Je suis vraiment heureux pour toute l’équipe », a déclaré Guerrieri. « Les Honda sont vraiment fortes ici et nous avons réussi une bonne qualification. Dans ces conditions de chaleur, ce n’était pas facile, vous pouvez facilement surchauffer les pneus. Nous étions très proches et Jean-Karl [Vernay] était là aussi. Maintenant, nous devons finir le travail demain. »

Guerrieri a commencé comme il l’entendait en décrochant les premiers points du week-end avec le meilleur temps de la Q1 d’une durée de 20 minutes. Son chrono de 1min44,440s était 0,176s plus rapide que celui de la Honda d’Attila Tassi, lui-même suivi de Girolami et du héros local Monteiro sur les deux autres Civic. Les pilotes Hyundai que sont Norbert Michelisz et le Goodyear #FollowtheLeader (leader du championnat) Vernay ont réalisé les cinquième et sixième temps.

Mikel Azcona, 13e sur sa CUPRA Leon Competición de Zengő Motorsport, n’a donc pas été retenu dans le top 12 qualifié pour la Q2. « C’est vraiment frustrant », a-t-il réagi. « C’est une mauvaise position pour les courses de demain, mais nous ne pouvons rien faire de plus. Un écart de 1,2s avec la voiture la plus rapide est trop important. Nous n’avons rien de plus à donner. »

Les Audi de Nathanaël Berthon, Gilles Magnus et Frédéric Vervisch (14e à 16e), ainsi que la CUPRA Zengő Motorsport de Rob Huff (17e), ont également été éliminées.

Au terme des dix minutes d’une séance de Q2 très serrée, Monteiro a été le plus rapide devant ses coéquipiers Girolami, Tassi et Guerrieri pour former un quadruplé Honda. Vernay a été le cinquième et dernier pilote à se qualifier pour la dernière phase de qualification dans laquelle les cinq premiers allaient s’affronter au chronomètre chacun seul en piste et sur un tour .

Gabriele Tarquini a signé son tour le plus rapide au dernier moment en Q2, et c’était suffisant pour placer le Roi du WTCR 2018 en 10e position, et lui offrir la pole position sur la grille de départ inversée de la Course 1. Son tour a repoussé Luca Engstler et sa pilote Hyundai à la 11e place devant Thed Björk sur Lynk & Co.

Michelisz a raté de peu de se qualifier dans le top 5 en réalisant le sixième temps de la Q2, devant un trio de Lynk & Co : Santiago Urrutia, Yvan Muller et le Roi 2020 du WTCR Yann Erhlacher – ce qui signifie que le Français rejoindra Tarquini sur la première ligne de la grille pour la Course 1.

« Pour être honnête, j’ai fait de mon mieux et la voiture était loin [en performance] », a déclaré Tarquini sur sa tentative d’atteindre la Q3. « Nous avons fait un changement sur les réglages pour le dernier run car ce n’était probablement pas mon meilleur choix, et nous avons trouvé un peu de rythme à la fin. Ce fut un bon tour. C’est dommage pour Luca parce que nous voulions quatre Hyundai dans le top 10, mais c’est la course. Parfois on a le sourire, parfois on ne l’a pas. »

En Q3, Vernay a été le premier des cinq concurrents à prendre la piste et il a établi le temps de référence en 1min44,833s, l’équipe lui disant dans la radio que cela avait été« un tour incroyable »jusqu’au dernier secteur. Guerrieri a été le suivant à s’élancer, le pilote argentin réalisant un chrono impressionnant, plus rapide de 0,311s que celui de Vernay.

Tassi a été le troisième pilote à s’élancer, mais le Hongrois n’a pas réussi à égaler Guerrieri et bouclé son tour à 0,061s de Vernay.

Girolami avait une chance de décrocher une deuxième pole position consécutive en WTCR et il a tout donné pour arracher la première place à son compatriote Guerrieri. Mais il a raté son coup de peu, terminant deuxième pour seulement 0,249s.

Monteiro était donc le dernier à s’élancer, dans l’espoir de décrocher une populaire pole position à domicile. Mais il a échoué de 0,117s seulement – ce qui signifie que le classement final était Guerrieri, Monteiro, Girolami, Vernay et Tassi.

Monteiro n’était pas trop déçu de manquer la pole position. « Il faut essayer et nous l’avons fait », a-t-il relativisé. « C’était un bon tour, juste pas assez bon, mais c’est bien pour le championnat. Lors de ma manche à domicile, j’aime toujours être à l’avant et je suis heureux d’être en première ligne pour la Course 2. Même s’il n’y a pas de fans ici, je peux sentir le soutien sur les médias sociaux. »

Vernay était également satisfait du résultat. « Ma qualification a été vraiment bonne, ça a été un bon tour »,a déclaré le Français.« J’étais à 100%, à la limite. J’ai pris quelques risques et la gestion des pneus est difficile pour le dernier secteur lorsque vous faites cela. J’ai un peu sur-piloté, mais nous sommes dans le jeu. »

La Course 1 de la WTCR Race of Portugal débutera dimanche à 12h15, heure locale (11h15, heure de Paris).