Flash qualifications WTCR : Urrutia devance Ehrlacher pour la poule position de la Course 1 à Vila Real

2022-07-03T09:11:28+02:00juillet 2nd, 2022|2022, WTCR Race of Portugal 2022|

Santiago Urrutia a décroché sa première pole position de la saison sur la WTCR Race of Portugal en battant son équipier de chez Lynk & Co, Yann Ehrlacher, pour décrocher la première place sur la grille à l’issue d’une séance qualificative très intense à Vila Real.

Le pilote de Cyan Performance a devancé de seulement 0,049s le champion en titre du WTCR après une séance de Q3 extrêmement serrée sur ce circuit urbain difficile.

« Je suis super heureux, c’est toujours bon d’être en pole position », a déclaré Urrutia après avoir signé la troisième pole de sa carrière en WTCR, et lors de sa première visite à Vila Real. « Merci à Cyan Performance, ils m’ont donné une très bonne voiture. C’était une journée difficile pour apprendre la piste, mais les gars ont livré le meilleur pour moi. La dernière fois que j’ai fait la pole c’était il y a longtemps à Aragon, donc je suis heureux. Maintenant, nous devons nous pencher sur la stratégie pour demain. »

Ehrlacher était déçu de manquer la pole, surtout par une si petite marge. « C’est une bonne chose pour l’équipe. Nous avons obtenu 10 points aujourd’hui [pour avoir réalisé le meilleur temps des qualifications], donc c’est un bon résultat. C’est comme ça. Ma performance était vraiment bonne, mais malheureusement quelques petites choses n’ont pas abouti à la fin. Mais nous avons fait du bon travail. « 

Le pilote Goodyear #FollowTheLeader Mikel Azcona a imposé son rythme lors des 30 minutes de la Q1, signant un tour rapide en 2m00.063s en fin de séance. Une performance impressionnante étant donné que son équipe BRC Hyundai N Squadra Corse avait été obligée de travailler dur et rapidement pour réparer les dégâts à l’avant droit après qu’Azcona ait heurté une barrière.

Le Lynk & Co d’Yvan Muller a été le deuxième plus rapide devant Attila Tassi et Ehrlacher, le Français s’étant bien qualifié malgré un problème de radio qui l’a obligé à changer de casque.

Néstor Girolami a réalisé un gros tour en fin de séance pour sortir de la zone d’exclusion et se hisser en 10e position pour s’assurer son billet en Q2. Derrière lui, les Lynk & Co de Ma Qing Hua et Thed Björk sont également passés de justesse en 11e et 12e positions.

Le héros local Tiago Monteiro, qui manquait la marche de peu, a été éliminé précocement après avoir signé la 13e position. Les autres laissés pour compte à ce stade étaient Esteban Guerrieri (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport), Nathanaël Berthon et Tom Coronel (Comtoyou DHL Team Audi Sport) et Dániel Nagy (Zengő Motorsport).

Dans une Q2 très disputée, Ehrlacher s’est hissé en tête des chronos à la fin de la séance de 15 minutes avec un temps de 1m59.543s et remportait le maximum de points. Les autres qui l’ont rejoint en Q3 sont Santiago Urrutia et Ma, ce qui offrait à Lynk & Co un triplé dans cette partie des qualifications. Tout comme il l’avait fait en Q1, Girolami a fait un autre gros effort pour passer en quatrième position, tandis que le cinquième et dernier qualifié pour la Q3 était Nobert Michelisz pour l’équipe BRC Hyundai N Squadra Corse.

Le leader du Trophée WTCR, Mehdi Bennani, a manqué de peu la qualification en Q3 avec la sixième position sur son Audi Sport de l’équipe Comtoyou, tandis que Rob Huff était septième sur sa CUPRA du Zengő Motorsport. Azcona n’allait pas plus loin après avoir signé le huitième chrono, Tassi se classant neuvième et Muller 10e – ce qui signifie que le Français partira en pole position pour la Course 2, qui sera la 100e course du WTCR.

Gilles Magnus se classe 11e après avoir ralenti pendant la séance, le Belge signalant à la radio « pas de puissance », tandis que Björk était 12e après un changement d’arbre de transmission à la mi-séance.

Dans la Q3, Michelisz a été le premier à prendre la piste. Le Hongrois a établi une bonne référence en 2m00.101s. Girolami était le suivant en action, le pilote Honda se montrant plus lent que Michelisz dans le premier secteur, plus rapide dans le deuxième – et plus rapide dans le troisième pour se hisser en tête de la feuille des temps avec 0.222s d’avance.

Ma était le troisième à prendre la piste. Plus rapide dans les deux premiers secteurs, il semblait prêt à aller chercher le meilleur temps, mais le pilote chinois a perdu du temps dans le dernier secteur – pour finir avec un incroyable retard de 0.001s sur Girolami.

C’était maintenant au tour d’Urrutia. L’Uruguayen a été le plus lent de tous dans le premier secteur, a perdu plus de temps encore dans le deuxième secteur – puis a réalisé un fantastique secteur final pour se hisser en tête, 0.253s plus rapide que Girolami avec un chrono de 1m59.626s.

Ehrlacher était donc le dernier à se lancer. Le Français a été le plus rapide de tous dans le premier secteur, a été en retard sur le chrono de Ma dans le deuxième secteur, puis a perdu du temps dans le dernier secteur pour finir deuxième, à seulement 0.049s d’Urrutia. L’ordre final était donc Urrutia, Ehrlacher, Girolami, Ma et Michelisz.

Girolami était heureux d’être le troisième plus rapide. « Laissez-moi féliciter toute l’équipe, ils ont fait un travail fantastique. Nous extrayons 100 % de la voiture, peut-être 110. C’est pourquoi nous faisons parfois une erreur, comme à Aragón. Nous sommes absolument à la limite. »

« Je suis un peu déçu », a déclaré Ma, « parce que l’écart était infime. Mais nous avons une bonne chance pour demain car mes coéquipiers partent de la première ligne, et nous sommes sur la deuxième ligne, en plus Yvan est en pole pour la course en grille inversée. C’est un résultat très positif pour l’équipe et nous sommes impatients d’être à demain. »

La course 1 de la WTCR Race of Portugal doit avoir lieu dimanche à 13h10 heure locale, la course 2, la 100ème course du WTCR, devant suivre à 17h15.