News

Flash Seconde Qualification WTCR : Première pole position DHL pour Vervisch

2019-04-07T13:26:06+02:00avril 7th, 2019|2019, WTCR Race of Morocco 2019|

Frédéric Vervisch a décroché sa première pole position DHL en WTCR – FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO après une passionnante séance Q3 dimanche lors des qualifications de la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco.

Le pilote du Comtoyou Team Audi Sport a subi une crevaison en Q1, mais a pris la tête de la séance Q2 dans sa Audi RS 3 LMS, puis a battu Yvan Muller et Thed Björk du duo Cyan Racing Lynk & Co en signant le meilleur chrono et s’assurant la pole position pour la Course 3. Mais Muller et Björk se contentaient volontiers de leur deuxième et troisième places sur la grille pour le tout premier week-end de la nouvelle Lynk & Co 03 TCRs.

« Je suis très heureux « , a déclaré Vervisch, qui a remporté une course en 2018, mais qui n’avait pas encore signe la pole position DHL en WTCR / OSCARO. « J’étais dans les dernier hier après une crevaison et j’ai glissé sur la fuite d’huile d’Yvan Muller. Je n’arrive pas à y croire. Je dois remercier Audi et mon équipe. »

Les trois segments qualificatifs ont mis en évidence à quel point les écarts seront serrés en WTCR / OSCARO cette saison. Thed Björk a pris la tête de la Q1 de 30 minutes après un effort de dernière minute qui lui a permis de déloger de la première place l’impressionnant nouveau venu Mikel Azcona sur sa CUPRA TCR du PWR Racing, les 24 premiers étant séparés par seulement 0,8s.

Mais des écarts aussi serrés ont inévitablement fait en sorte que certains noms inattendus n’ont pas réussi à se classer parmi les 12 premiers et à se qualifier pour le deuxième segment. Le premier pilote à rater le bon wagon fut Ma Qinghua de l’équipe Mulsanne dans l’Alfa Romeo Giulietta TCR, qui échoue au 13e rang. Augusto Farfus se classe 13e, Norbert Michelisz 15e et Andy Priaulx 17e, lesquel a connu une séance difficile notamment en provoquant un drapeau jaune après avoir tapé un rétroviseur sur un muret.

Parmi ceux qui se sont faufilés dans le deuxième segment, citons Gabriele Tarquini, champion en titre du WTCR / OSCARO, qui a tout juste passé l’écueil et accrochant la 12e place, juste derrière Vervisch, qui a subi une deuxième crevaison ce week-end, et Gordon Shedden du Leopard Racing Team Audi Sport en 10e position- un retour de fortune après ses mauvaises performances du samedi.

Vervisch a fait ensuite le travail qu’il fallait pour décrocher une place pour le troisième segment (Q3) avec un temps de 1m24.590s, soit 0.2s de moins qu’Azcona qui a continué à impressionner sous les couleurs de PWR. Les autres pilotes à se qualifier pour Q3 étaient Tiago Monteiro, Thed Björk et Yvan Muller, les coéquipiers de Lynk & Co. De leurs côtés, Yann Ehrlacher, Esteban Guerrieri, vainqueur de la Course 1, et Jean-Karl Vernay, rataient la qualification.

Le prix de consolation va à Nicky Catsburg du BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team, qui se classe 10e sur sa Hyundai i30 N TCR. Cela signifie que le Néerlandais héritera de la pole position DHL avec la grille inversée pour la course 2. Il sera rejoint en première ligne par Tarquini, neuvième de la séance.

Néstor Girolami, qui a accroché le podium dans la course 1, a échoué de peu en 11e place, devant Shedden 12e.

Le grand changement pour la Q3 cette année est le fait que l’auteur du meilleur chrono de la Q2 a la possibilité de choisir son ordre de passage, plutôt que de s’élancer en dernier automatiquement. Vervisch a choisi de s’élancer en deuxième sur cinq, ce qui a permis au nouveau venu Azcona de s’élancer en premier et de signer la première référence en 1m25.639s.

Vervisch, qui avait déjà donné le ton en Q2, signait un bel effort pour s’emparer du meilleur chrono, se montrant largement plus rapide qu’Azcona, 0.918s sur ce seul tour.

Muller s’élançait ensuite, la légende française du supertourisme se plaçant entre Vervisch et Azcona avec un tour à 0.370s du chrono de l’Audi. Björk, deuxième de la course 1, pouvait-il faire basculer Vervisch de la pole provisoire DHL ? Non. Le Suédois échouait à une demi-seconde, se montrant 0,1s plus lent que Muller.

Le dernier à s’élancer était Monteiro, le héros portugais qui s’est donné à fond pour prendre ce qui aurait pu être une pole position DHL extrêmement retentissante. Mais Monteiro ne parvenait pas à décrocher le Graal, la Honda établissant un temps qui le plaçait en quatrième position sur cinq, ce qui restait une performance étonnante étant donné la gravité des blessures à la tête et au cou qu’il a subies dans un crash en essais il y a 19 mois.

Le classement finale était ainsi Vervisch, Muller, Björk, Monteiro et Azcona pour la #WTCR2019SUPERGRID.

Vervisch expliquait après la séanc que sa priorité était de marquer de bons points à la Course 3 plus tard dans la journée. « Je pense que notre erreur l’an dernier a été de ne pas avoir marqué de points en début de saison, a-t-il dit. « Il est important de finir la course et de marquer des points, même si bien sûr je vais essayer de gagner. »

Le départ de la Course 2 de la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco est prévu à 16h45 heure locale, la course 3 suivra à 18h15.