Flash WTCR Course 1 : Azcona devance Ehrlacher et Berthon en Hongrie

2022-06-12T15:46:14+02:00juin 12th, 2022|2022, WTCR Race of Hungary 2022|

Mikel Azcona a signé sa seconde victoire de la saison dans la Course 1 de la WTCR Race of Hungary, après avoir mené de bout en bout depuis sa pole position sur le Hungaroring.

L’Espagnol de la BRC Hyundai N Squadra Corse a pris un bon départ, creusé un écart et décroché une impressionnante seconde victoire avec la Hyundai Elantra N TCR. Celle-ci fait de lui le nouveau WTCR Goodyear #Followtheleader (leader du championnat), une position dont il a délogé Néstor Girolami.

Le champion WTCR en titre Yann Ehrlacher, qui s’est élancé de la troisième place sur la grille, a profité d’une petite erreur de Nathanaël Berthon dans l’avant-dernier tour pour s’emparer de la deuxième place.

La Lynk & Co 03 TCR d’Ehrlacher a talonné l’Audi RS 3 LMS du Comtoyou DHL Team Audi Sport pilotée par Berthon durant toute la course, et une erreur de ce dernier, qui avait reçu des avertissements pour des dépassements des limites de la piste, a suffi à lui faire perdre le podium.

Très satisfait, très content, une course très tranquille”, a dit Azcona, déjà vainqueur dans la Course 2 de la WTCR Clean Fuels for All Race of France le mois dernier. “Il n’y a pas eu de pression de derrière. Le premier tour est toujours le plus compliqué dans une course. Dans les premiers virages, j’ai senti la pression et essayé de défendre. Je dois dire que la voiture a très bien fonctionné, la dégradation [des pneus] a été très bonne. Merci à mon équipe.”

Une course très dure, il faisait vraiment chaud dans la voiture”, a déclaré Ehrlacher. “Le départ a été difficile car je n’étais pas à l’intérieur. On a bien roulé, mais j’ai manqué d’un peu de vitesse. En fait, j’ai vu que je pouvais préserver mes pneus en ne roulant pas trop près de Nath car je les aurais détruits. Puis, dans les trois derniers tours, j’ai vu que j’avais une chance. Je sentais un peu de vibrations dans mes pneus, j’ai donc été prudent aussi. Mais j’y suis allé.”

Berthon s’est dit déçu des avertissements reçus pour violation des limites de la piste. “Ça m’a surpris, car j’en étais peut-être proche, mais, hmm… il faudra vérifier sur les images. C’est une grosse frustration d’être si près [du podium] à la fin et de perdre une position. Mais j’ai eu du mal dès le deuxième tour, alors je pense avoir fait une bonne course. De toute façon, Yann était bien plus rapide.”

Gilles Magnus (Comtoyou Team Audi Sport) s’est élancé quatrième et a fini quatrième, sous la pression de Ma Qing Hua (Cyan Performance Lynk & Co) dans les derniers tours. Rob Huff est revenu de la huitième place sur la grille à la sixième à l’arrivée, après deux beaux dépassements, avec sa CUPRA Leon Competición de Zengő Motorsport, sur les deux Honda d’ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Girolami, qui a donc perdu son statut de Goodyear #FollowTheLeader (leader du championnat) au profit d’Azcona, s’est classé septième devant Santiago Urrutia qui a eu le meilleur sur Guerrieri après une bataille qui a duré toute la course. Ce dernier, parti cinquième, a été sous pression la plus grande partie du temps, la Lynk & Co d’Urrutia l’envoyant même en glissade dans le virage n° 3.

Yvan Muller a complété le top 10 devant l’autre pilote Lynk & Co qu’est Thed Björk. Le local Norbert Michelisz a gagné une position par rapport au départ pour finir 12e devant Mehdi Bennani (Comtoyou Audi), Attila Tassi (Honda Civic Type R TCR du LIQUI MOLY Team Engstler) et Tom Coronel, qui a été pénalisé pour un contact avec Dániel Nagy (Zengő Motorsport).

Huff a terminé premier des concurrents du WTCR Trophy devant Bennani et Coronel. Le Britannique a ainsi augmenté son avance dans la catégorie des indépendants.

La Course 2 de la WTCR Race of Hungary doit débuter à 16h45 CET.