Flash WTCR Course 1 : Ehrlacher emmène un triplé Lynk & Co

2021-06-27T17:18:36+02:00juin 27th, 2021|2021, WTCR Race of Portugal 2021|

Le Roi du WTCR Yann Ehrlacher a signé sa première victoire de la saison 2021 en prenant l’avantage au départ sur Gabriele Tarquini, qui s’est élancé en pole position, dans la Course 1 de la WTCR Race of Portugal.

Le pilote Cyan Racing Link & Co a emmené un triplé des Lynk & Co 03 équipées de pneus Goodyear devant son oncle Yvan Muller et Santiago Urrutia après que Tarquini a abandonné avec un pneu endommagé.

Tiago Monteiro a terminé quatrième sur sa Honda Civic Type R TCR d’ALL-INKL.DE Münnich Motorsport pour devenir le nouveau Goodyear #FollowtheLeader après que ses rivaux dans la course au titre, Jean-Karl Vernay et Néstor Girolami, n’ont pas atteint l’arrivée.

« Le départ a été bon », a déclaré Ehrlacher. « C’était ma seule chance si je voulais gagner et j’ai réussi à le dépasser [Tarquini] dans le virage 1. »

Parti de l’intérieur de la première ligne, le futur vainqueur a abordé ce virage 1 aux côtés de Tarquini pour prendre un avantage qu’il n’allait jamais perdre. Derrière lui, Girolami a heurté l’arrière de Norbert Michelisz et la Hyundai est ensuite entrée en contact avec la Honda d’Attila Tassi qui est partie en tête-à-queue. Vernay s’est également retrouvé pris dans le chaos et a subi une crevaison à l’avant droit, à la suite d’un accrochage, qui lui a coûté son statut de Goodyear #FollowtheLeader, tandis que Girolami s’est arrêté sur la piste avec de gros dégâts à l’avant de sa Honda et que Michelisz est rentré à son stand.

Après une courte intervention de la Honda Civic Type R Limited Edition faisant office de Safety Car, la course a repris au quatrième tour, Ehrlacher gérant bien la relance pour empêcher Tarquini de le menacer. « La voiture de sécurité ne m’a pas facilité la vie car il avait une bonne vitesse de pointe », a expliqué le jeune Alsacien.

Mais la situation s’est vite simplifiée pour lui lorsque Tarquini a été contraint à l’abandon par un problème de pneu au neuvième tour, laissant Muller et Urrutia suivre Ehrlacher jusqu’à l’arrivée.

Derrière le trio de Lynk & Co, Tiago Monteiro et Esteban Guerrieri ont profité des problèmes du premier virage pour passer de la neuvième et la dixième place sur la grille de départ à la quatrième et la cinquième place. Un échange à la radio a finalement convaincu Monteiro de renoncer à la quatrième place pour permettre à Guerrieri d’attaquer les Lynk & Co, mais l’Argentin n’ayant pas réussi, il a rendu la position Monteiro juste avant la ligne d’arrivée, le Portugais devenant le nouveau Goodyear #Followtheleader.

« J’avais dit que ça allait être intéressant et ça l’a été ! »a réagi Monteiro.« Je suis heureux d’être passé de P9 à P4 après avoir profité de la pagaille au premier virage, et c’est bon pour le championnat. »

Derrière les deux Honda, Mikel Azcona a réalisé une superbe performance pour remonter de la 13e place sur la grille et terminer sixième sur sa CUPRA Leon Competición de Zengő Motorsport. Tassi a fini septième sur sa Honda, après un passage dans un bac à gravier, devant la Lynk & Co Cyan Performance de Thed Björk, tandis que Gilles Magnus a remporté le titre de pilote Junior FIA WTCR en terminant neuvième sur son Audi RS 3 LMS de Comtoyou Team Audi Sport, après être parti de la 15e place sur la grille.

Rob Huff s’est bien battu pour compléter le top 10 au volant de sa CUPRA Zengő Motorsport, tenant tête à Nathanaël Berthon (Audi Sport Comtoyou DHL Team) à Luca Engstler (Hyundai) qui a également été pris dans la tourmente du virage 1. L’Allemand a déclaré que sa direction tirait « un peu à gauche », mais cela ne l’a pas empêché de réaliser une belle performance.

Frédéric Vervisch (Audi), Jordi Gené (CUPRA) et Andreas Bäckman ont complété le classement, le Suédois inscrivant des points pour la première fois.

La Course 2 de la WTCR Race of Portugal doit débuter à 15h15, heure locale (16h15, heure de Paris).