Flash WTCR Course 1 : Guerrieri contient Ehrlacher pour s’imposer d'une demi-seconde

2020-10-18T12:15:38+02:00octobre 18th, 2020|2020|

Esteban Guerrieri a résisté à une pression intense exercée sur lui par Yann Ehrlacher pour remporter la Course 1 de la WTCR Race of Hungary, se relançant ainsi dans la course au titre.

Guerrieri s’est élancé de la DHL Pole Position avec sa Honda Civic Type R TCR engagée par ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, et a pris un bon départ pour conserver la tête. Mais le Goodyear #FollowTheLeader Ehrlacher, sur sa Lynk & Co 03 TCR de Cyan Racing, est resté collé au pare-chocs arrière de la Honda tout au long des 12 tours courus dans des conditions sèches sur le Hungaroring.

Sa seconde victoire de la saison permet à Guerrieri de remontrer de la troisième à la deuxième place du championnat. Le vice-champion 2019 pointe désormais à 23 points du leader, Ehrlacher.

Partageant la première ligne avec Guerrieri,  Mikel Azcona a pris un mauvais envolavec sa CUPRA Leon Competición alignée par Zengő Motorsport, terminant le premier tour en huitième position alors qu’Ehrlacher et Yvan Muller étaient remontés de la troisième et la cinquième place respectivement pour se lancer à la poursuite du leader, Guerrieri.

Muller s’est incliné face à l’équipier de Guerrieri, Néstor Girolami, qui a pris la troisième au deuxième tour. L’Argentin s’est rapproché d’Ehrlacher sur la fin, mais s’est contenté de la troisième marche du podium devant l’Alsacien.

Attila Tassi a pris la cinquième place avec sa Honda, contenant les attaques d’Azcona, qui est remonté à la sixième place, pour terminer en tête du WTCR Trophy. Santiago Urrutia a terminé la course là où il l’avait commencée, en septième position avec sa Lynk & Co 03 TCR de Cyan Performance, tout comme Jean-Karl Vernay, huitième au départ et à l’arrivée sur son Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris du Team Mulsanne.

Luca Engstler s’est classé neuvième pour l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, et Thed Björk a complété le top 10 avec sa Lynk & Co en étant revenu depuis la 13e place sur la grille.

Tom Coronel, qui était deuxième du championnat avant cette course, a perdu du terrain en ne prenant que la 11e place avec son Audi RS 3 LMS du Comtoyou DHL Team Audi Sport, devant son coéquipier Nathanaël Berthon. L’invité Luca Filippi, du Team Mulsanne, a fini 13e devant Tiago Monteiro (Honda) et Gilles Magnus (Audi), le concurrent du WTCR Rookie Driver auteur d’une belle performance en inscrivant des points après s’être élancé du fond de la grille en raison d’une pénalité reçue après les qualifications et due à une garde au sol trop basse.

La chance n’a pas souri au Roi du WTCR, Norbert Michelisz. Le pilote de la BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, qui était passé de la 14e place sur la grille à la neuvième, a dû rentrer à son stand au cinquième tour avec un problème mécanique. Son équipier Gabriele Tarquini a lui aussi connu des ennuis, la carrosserie endommagée de sa Hyundai frottant contre son pneu Goodyear avant droit – après un contact avec le pilote invité Jose Manuel Sagag, – et le forçant à abandonner.

Le héros local Bence Boldizs (Zengő Motorsport) a pris la 16e place devant Aurélien Comte, sur la Renault Mégane RS TCR de Vuković Motorsport. Nico Gruber a terminé 18e pour son premier départ en WTCR avec Engstler Hyundai, devant l’invité et autre débutant Jose Manuel Sapag sur sa Hyundai de Target Competition.

La Course 2 de la WTCR Race of Hungary doit débuter à 12h15, heure locale.