Flash WTCR Course 3 : Guerrieri double la mise et emmène un triplé Honda

2020-10-18T18:54:46+02:00octobre 18th, 2020|2020|

Esteban Guerrieri s’est assuré sa seconde victoire du week-end sur la WTCR Race of Hungary et réduit l’écart sur son rival pour le titre en WTCR – FIA World Touring Car Cup, Yann Ehrlacher, dans une Course 3 haletante sur le Hungaroring.

Parti de la DHL Pole Position, Guerrieri, déjà vainqueur de la Course 1 le matin, n’a jamais été devancé avec sa Honda Civic Type R TCR d’ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, obtenant sa troisième victoire de la saison – tandis que ses équipiers Tiago Monteiro et Néstor Girolami ont verrouillé le podium. Le Goodyear #FollowTheLeader Yann Ehrlacher a terminé huitième, et vu son avance au championnat réduite à 22 points sur Guerrieri.

Cela n’a cependant pas été une course facile pour Guerrieri, dont le rythme a été affecté par un splitter et une arche de roue abîmés. “Ça a clairement été une course difficile”, a-t-il déclaré. “J’ai reçu une grande protection de la part de Tiago et Néstor, ça a été un parfait travail d’équipe. Ma voiture n’était pas très rapide, c’est pourquoi je leur suis reconnaissant. C’est important pour le championnat.”

L’Argentin a pris un parfait envol pour mener au virage 1, suivi par ses deux équipiers de chez Honda déjà cités. Mais le héros local Attila Tassi, qui s’élançait depuis la première ligne avec Guerrieri, a perdu du terrain avec sa Civic, dépassé par ce même duo, mais aussi par Jean-Karl Vernay sur son Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris du Team Mulsanne.

Derrière Tassi, Mikel Azcona s’est installé la sixième place, avec à sa poursuite un trio de Link & Co mené par Ehrlacher devant son oncle Yvan Muller et Santiago Urrutia.

Gabriele Tarquini est parti fort pour la BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, remontant depuis sa 12e place sur la grille. Il était dixième au cinquième tour, puis a défié les Lynk & Co, portant des attaques fructueuses sur Urrutia et Muller.

Devant eux, Azcona a dépassé Tassi au début du neuvième tour, par l’intérieur au virage 1. L’Espagnol a ensuite effectué une manœuvre opportuniste sur Vernay pour prendre la quatrième place au 11e tour – ainsi que la première du WTCR Trophy – derrière les trois Honda. Vernay a conservé la cinquième place, devant Tassi.

Tarquini a réussi un magnifique dépassement sur Ehrlacher au 11e tour, s’emparant de la septième position. Le Français devait penser au championnat, et ne voulait prendre aucun risque en résistant trop énergiquement. Il a encaissé les points de la huitième place devant Muller et le Roi du WTCR, Norbert Michelisz, revenu de la 14e position pour compléter le top 10. Le héros local a livré une belle lutte à Urrutia, qui a été victime d’une crevaison après un contact avec une autre voiture dans le virage 13 au 10e tour.

Nathanaël Berthon (Comtoyou DHL Team Audi Sport) s’est classé 11e devant Thed Björk (Lynk & Co), Tom Coronel, Gilles Magnus (tous deux sur Audi), et l’invité Luca Filippi (Alfa Romeo).