News

Flash WTCR Course 3 : Shedden bat Vervisch et signe sa première victoire

2018-10-07T18:19:43+02:00 octobre 7th, 2018|2018, WTCR Race of China-Wuhan 2018|

Gordon Shedden a remporté une bataille haletante avec un autre pilote Audi, Frédéric Vervisch, pour décrocher sa première victoire de la saison en WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO dans la Course 3 concluant le week-end de la WTCR Race of China-Wuhan.

L’Écossais a converti sa DHL Pole Position en première place qu’il n’allait jamais perdre, mais a dû survivre à deux incidents ayant touché ses rivaux et autant de restarts après des neutralisations sous Safety Car. Il a ensuite contenu un Vervisch déterminé et multipliant les attaques dans les derniers afin d’obtenir ce qui aurait été pour lui aussi un premier succès en WTCR OSCARO.

«Une course folle», a déclaré Shedden heureux, et qui devient le 13e vainqueur différent cette saison en WTCR OSCARO. « Denis m’a attaqué deux fois, au virage 1 puis à la chicane lorsqu’il m’a frappé avec la pile de pneus! »

Shedden a rendu hommage à son équipe Audi Sport Leopard Lukoil Team, qui a dû effectuer des réparations majeures après qu’il a endommagé sa direction après la course 2. « L’équipe a fait un travail fantastique pour remplacer le support de direction entre les courses – tout simplement incroyable. J’aimerais également remercier tout le soutien que j’ai reçu du Royaume-Uni. Nous avons trouvé quelque chose ce week-end: quelle transformation en sept jours [depuis Ningbo].  »

L’Audi de Shedden a été mise par les autres RS 3 LMS de l’équipe Comtoyou de Vervisch et Dupont au premier tour après le départ, ce dernier ayant mis une grosse pression sur le triple vainqueur du championnat britannique de supertourisme, qui a redoublé d’efforts pour conserver le commandement.

Derrière eux, le coéquipier de Shedden, Jean-Karl Vernay, vainqueur de la course 1, a provoqué un incident qui a causé beaucoup de dommages à d’autres voitures avec un contact avec Aurélien Comte qui a envoyé dans le mur la PEUGEOT 308TCR du DG Sport Compétition. Rob Huff, du Sébastien Loeb Racing, n’a pu éviter la voiture du pilote français, qu’il percutait à l’arrière. La Honda Civic Type R TCR du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport pilotée par Timo Scheider a ensuite percuté Huff à l’arrière alors que d’autres pilotes voyaient leur course terminée en raison de dégâts sur leur voiture.

La voiture de sécurité était appelée le temps de remettre de l’ordre sur la piste. Lorsque la poussière se dissipait, Comte, Huff, Scheider, Zsolt Szabó du Zengő Motorsport’s et l’autre PEUGEOT DG Sport Compétition de Mato Homola étaient tous éliminés de la course.

Avant le restart au neuvième tour, Esteban Guerrieri était contraint d’abandonner la deuxième place gagnée en coupant le virage 1, bien que le pilote argentin soutenait que sa Honda du ALL-INKL.COM Mannish Motorsport avait été touchée à l’arrière avant cela. Il laissait tout de même Dupont et Vervisch repasser devant lui avant la sortie des drapeaux verts.

Pendant ce temps, Vernay était pénalisé d’un drive-through pour l’incident avec Comte. Il allait finalement terminer en 15e position.

À la reprise, Dupont montrait qu’il comptait bien aller chercher Shedden en se plaçant dans le pare-choc du leader. Puis, au 11e tour, il tentait une manoeuvre maladroite, terminant dans la pile de pneus située à l’intérieur de la chicane, laquelle rebondissait sur la voiture de Shedden. Ce dernier parvenait à continuer sans heurts, alors que Dupont perdait une place au profit de Vervisch et que la voiture de sécurité était rappelée afin que les commissaires de piste puissent repositionner la pile de pneus.

Au deuxième restart, au 15e tour, Vervisch se positionnait à l’arrière de la voiture de Shedden – et ne le lâchait plus. Les deux hommes étaient séparés de seulement 0,558 seconde sur la ligne d’arrivée après 23 tours spectaculaires, tandis que Dupont complétait un triplé Audi.

Guerrieri accrochait une bonne quatrième place, malgré un tuyau d’échappement décroché qui laissait des gerbes d’étincelles derrière lui.  Nathanaël Berthon, du Comtoyou Racing, a tout tenté pour trouver l’ouverture. Il s’est contenté de la cinquième place après avoir dépassé la Cupra TCR du Team OSCARO by Campos Racing Cupra pilotée par Pepe Oriola.

Ma Qing Hua du Boutsen Ginion Racing a marqué d’autres gros points sur sa Honda Civic Type R TCR avec une septième place bien méritée, devant Kevin Ceccon dans son Alfa Romeo Giulietta TCR du Team Mulsanne, le vainqueur de la course 2, Mehdi Bennani dans sa Volkswagen Golf du Sébastien Loeb Racing et Thed Björk au volant de sa Hyundai i30 N TCR de l’équipe YMR, les sept marques présentes en WTCR OSCARO se classant dans le top 10.

Le leader du championnat WTCR, Gabriele Tarquini, a manqué de réussite et termine 13e sur sa Hyundai du BRC Racing Team , tandis que son rival au titre, Yvan Muller, avait ramené au stand une i30 fumante.