Gros plan sur le peloton WTCR 2020 : #2 BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse

2020-08-04T12:00:56+02:00août 4th, 2020|2020|

Poursuivant sa revue d’effectif des équipes confirmées à ce jour en WTCR – FIA World Touring Car Cup pour la saison 2020, FIAWTCR.com se penche cette fois sur l’équipe BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse en vue de l’ouverture de la saison, les 12 et 13 septembre sur le Salzburgring, en Autriche.

BRC HYUNDAI N LUKOIL SQUADRA CORSE

#N°1 Norbert Michelisz (Hongrie)
#30 Gabriele Tarquini (Italie)

Voiture : Hyundai i30 N TCR
Pneus : Goodyear
Base : Cherasco, Cuneo, Italie
PDG : Massimiliano Fissore
Chef d’équipe : Gabriele Rizzo
Chef d’équipe : Gabriele Palmitesta
Hauts faits en WTCR : Gagner deux titres de pilote WTCR consécutifs

NORBERT MICHELISZ

Date de naissance : 8 août 1984
Nationalité : hongroise
Classement au championnat WTCR 2019 : Premier
Ses chiffres en WTCR (au 01/08/1980) :
Départs : 60
Victoires : 6
Pole position : 7
Meilleurs tours en course : 4
Tours menés : 65
Points marqués : 618

Cinq faits :
De l’Internet à la réalité : Les exploits de Michelisz en course en ligne lui ont valu un test dans une Renault Clio de Zengő Motorsport au Hungaroring en 2005. Bien qu’il fut un vrai débutant à l’époque, il a fini par être 0,2s plus lent seulement que le pilote confirmé Gábor Wéber.
Un maestro unique : Cette performance lui a valu une saison dans la Suzuki Swift Cup dans son pays natal en 2006. A court de budget, il a assuré son futur en remportant le titre avant d’être titré en Renault Clio Cup la saison suivante.
De nouveaux horizons : La SEAT León Eurocup a été l’étape suivante et après s’être assuré la couronne en 2009, il s’est lancé dans le championnat du monde des voitures de tourisme de la FIA avec Zengő Motorsport.
De privé à pilote d’usine : Après avoir remporté le trophée WTCC pour les pilotes indépendants à deux reprises, Michelisz a décroché un statut Honda d’usine pour 2016, une promotion qui lui a permis de jouer le titre un an plus tard. Il a finalement terminé deuxième du WTCC 2017, derrière Thed Björk, avec trois victoires et trois meilleurs tours. Avec Hyundai, Michelisz est devenu le roi du WTCR en 2019.
Le saviez-vous ? Michelisz a créé sa propre équipe de course, M1RA, avec l’ingénieur hongrois Dávid Bári.

GABRIELE TARQUINI

Date de naissance : 2 mars 1962
Nationalité : Italienne
Classement au championnat WTCR 2019 : Huitième
Ses chiffres en WTCR (au 01/08/1980) :
Départs : 59
Victoires : 7
Pole positions : 2
Meilleurs tours en course : 6
Tours en tête : 99
Points marqués : 528

Cinq faits :
Le titan des voitures de tourisme : Ex-pilote de F1 avec 38 départs à son actif, Tarquini est un titan des voitures de tourisme depuis plus de deux décennies. Ses prouesses techniques et son style de conduite sont ses principales qualités.
Le meilleur de l’Europe : Après avoir remporté le championnat britannique des voitures de tourisme en 1994, Tarquini a pris d’assaut les séries européennes, remportant six victoires sur le chemin du titre en 2003.
Sur le toit du monde  : Il est devenu champion du monde WTCC avec SEAT en 2009. Le pilote italien s’est imposé ensuite lors de six des sept saisons qui ont suivi et a remporté le premier titre WTCR en 2018 au volant d’une Hyundai i30 N TCR alignée par le BRC Racing Team.
Développeur d’une machine à gagner : Tarquini a joué un rôle clé dans le développement de la Hyundai i30 N TCR, avec laquelle il s’est imposé après avoir aligné les séances de tests à son volant en 2017. Le pilote italien est ensuite rentré dans l’histoire en remportant la première course du WTCR en 2018, s’imposant depuis la pole position DHL à Marrakech.

Le saviez-vous ? Tarquini, connu sous le nom de Cinghio (cochon sauvage) pour son côté agressif au volant, s’est entiché du sport automobile dès son plus jeune âge. La station-service familiale était située à côté d’une piste de karting et le petit Gabriele y était devenu un visiteur régulier dès l’âge de 5 ans.

Rendez-vous demain sur FIAWTCR.com pour découvrir l’équipe ALL-INKL.COM Münnich.