News

Keithley et Kunze se partagent les victoires en Esports WTCR OSCARO

2019-08-19T06:00:14+02:00août 19th, 2019|2019, eSports|

Jack Keithley (Grande-Bretagne) et Julian Kunze (Allemagne) se sont partagé les victoires alors que la deuxième saison de l’Esports WTCR OSCARO a débuté de façon spectaculaire hier soir sur un Hungaroring virtuel.

Récapitulation des qualifications
La qualification pour l’épreuve d’ouverture du Championnat multijoueur a clairement indiqué que la bataille pour le titre serait disputée. Jack Keithley (Audi / Williams Esports) a réalisé un 1m50.748s à sa première tentative, une performance qui serait suffisante pour décrocher la pole position. Le champion en titre Bence Bánki (Honda / SDL eSports) n’était qu’à un demi dixième derrière lui, à moins d’une seconde du top 26.

Résumé de la course 1 : Keithley impérial
Avec autant de simracers de talents réunis sur la grille, on s’attendait à une lutte effrénée pour les premières places.

Keithley a converti sa pole position en conservant la première place au départ devant Bánki (Slovaquie), qui a subi la pression du pilote allemand Tim Jarschel (Cupra / EURONICS Gaming) au début et à la fin de la course.

Incapable d’aller chercher la victoire, Jarschel s’est contenté de la troisième place devant l’Espagnol Nestor Garcia (Audi / Red Bull Racing Esports), quatrième et l’Allemand Florian Hasse (Cupra / EURONICS Gaming) qui complète le top cinq.

Redoine Messaoud (France), pilote de l’équipe SDL eSports, a devancé les autres pilotes Hyundai, les Hongrois David Nagy et Gergo Baldi de M1RA Esports.

La bataille pour la 10e place, synonyme de pole position avec la grille inversée pour la course 2, a été décidée de manière controversée. L’Indonésien Andika Rama Maulana (GT-Sim.ID / Honda) évoluait en 10e position pendant la majeure partie de la course, mais à trois tours de l’arrivée, l’Allemand Julian Kunze (EURONICS Gaming / Cupra) a lancé une attaque au premier virage. Alors que Maulana se déplaçait vers l’intérieur dans la zone de freinage pour le contrer, Kunze perdait l’arrière au freinage. Les deux pilotes sont entrés en contact et Kunze a récupéré la position, qui s’est traduite par la pole position pour la deuxième course.

Récapitulation de la course 2 : Kunze convertit la pole en victoire
Tandis que Julian Kunze s’élançait de la pole position et conservait le commandement, le Polonais Nikodem Wisniewski (deuxième sur la grille) a pris un mauvais départ, qui rétrogradait le pilote Williams Esports / CUPRA de plusieurs positions.

Malgré la pression des Hyundai M1RA de Gergo Baldi et David Nagy, Kunze restait en tête et remportait sa première victoire en Esports WTCR OSCARO.

Les espoirs de Baldi de monter sur le podium ont été anéantis lorsqu’il s’est vu imposer une pénalité pour avoir coupé des virages. Il est remonté à la sixième place grâce à une belle manœuvre à l’extérieur sur Garcia.

Le rêve de M1RA d’une victoire à domicile s’est lui envolé lorsque Wisniewski a dépassé Nagy en plongeant dans le virage 1 pour terminer deuxième, Nagy devant se contenter de la troisième place.

Jack Keithley, quant à lui, était en pleine remontée depuis la 10e place et était cinquième lorsque, à cinq minutes de la fin, il a essayé de changer de ligne dans le virage n°2, envoyant Redoine Messaoud en tête-à-queue. Le Français s’est classé à l’extérieur du top 10, l’incident devant faire l’objet d’une enquête de la part des commissaires.

Résumé du Serveur Deux : Kurbanov s’impose avec Alfa Romeo
Les courses du deuxième serveur ont été largement dominées par une Alfa Romeo – une voiture qui était complètement absente du serveur principal. Elmar Kurbanov (Russie) s’est assuré la pole position, la victoire dans la Course 1 et la deuxième place dans la Course 2 derrière l’Allemand Klaus Schulze (Audi / Impact Racing Team).

Le point au championnat Esport WTCR OSCARO
Avec ces résultats, Jack Keithley mène provisoirement le championnat devant Bence Bánki et Nestor Garcia, avec une égalité à trois pour la quatrième place entre Julian Kunze, David Nagy et Tim Jarschel.

Revoir l’action
https://www.youtube.com/watch?v=nlKiJ0MhZJY