News

La bête est de retour ! Le pilote WTCR Coronel de retour sur le Dakar

2019-01-05T06:00:51+01:00 janvier 5th, 2019|2019|

Tom Coronel échangera les circuits du WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO pour les pistes du Pérou, lorsqu’il disputera le redoutable rallye Dakar avec son frère jumeaux Tim Coronel à partir de demain (6 janvier).

À l’âge de 46 ans, les jumeaux néerlandais sont réunis à bord de ‘The Beast’, un Jefferies Buggy construit aux États-Unis et propulsé par un moteur Chevrolet de 6,2 litres destiné à la référence des rallyes tout-terrain, qui se disputera jusqu’au 17 janvier.

Après leur première sortie dans ‘The Beast’ sur le Dakar 2018, où ils avaient rencontrés des problèmes de refroidissement, les Coronel ont supervisé une mise à jour significative de ce que sera leur maison mobile pour les 11 prochains jours, comme l’a expliqué Tim Coronel.

« Beaucoup de choses n’allaient pas, » dit-il. “En conséquence,“ The Beast ”avait besoin de quelques changements pour être réellement paré pour l’épreuve de Dakar. En particulier, les problèmes liés à la gestion de la température devaient être résolus. Lors du dernier Dakar, le pilotage s’est bien déroulé, mais nous avons également dû nous arrêter souvent pour résoudre le problème du refroidissement. C’est la raison pour laquelle nous avons retiré des pièces de la voiture pour générer plus de refroidissement. »

Afin d’améliorer le refroidissement, les conduits trop proches du moteur et de l’échappement ont été déplacés. Un nouveau système d’échappement a été installé tout comme la carrosserie en kevlar de chez Van Thull Development à Lith aux Pays-Bas, entraînant une réduction de poids de 200 kilogrammes. Le moteur a obtenu une légère augmentation de la puissance (412 ch avec restricteur) et davantage de couple (620 Nm) à bas régime.

C’est la troisième fois que les Coronel se partagent le rôle de pilote sur le Dakar et Tom Coronel est impatient d’affronter les déserts péruviens. «Plus il y a de sable, mieux c’est», a-t-il déclaré à propos de l’itinéraire de 5 000 kilomètres. « Je suis content de cela, car le sable est ce que le Dakar représente. »

Les Coronel se sont préparés pour le Dakar avec un test tenu dans un lieu proche de Barcelone l’automne dernier. «Nous n’avons eu aucun problème et nous avons beaucoup testé les ressorts et les amortisseurs», a déclaré Tom. «Le comportement de la voiture était bon. Nous avons vraiment retrouvé ce sentiment spécial.  »

Le Dakar 2019 commence et se termine dans la capitale péruvienne, Lima, du 6 au 17 janvier, sur une distance de 3 000 kilomètres. Les concurrents ont une journée de repos le 12 janvier. Sébastien Loeb, ancien pilote de WTCC, sera également présent.