News

La saison 2019 de WTCR : Manches 10-12, Pays-Bas

2019-09-08T06:00:00+02:00septembre 8th, 2019|2019, WTCR Race of Netherlands 2019|

Thed Björk a remporté sa seconde victoire du week-end à la WTCR Race of Netherlands, alors que les consignes d’équipe faisaient débat en Course 3 à Zandvoort.

Björk avait pris le meilleur envol, mais Yann Ehrlacher, auteur de la DHL Pole Position dans une autre Lynk & Co 03 TCR chinoise, s’est décalé vers la droite pour fermer la porte et a heurté son coéquipier, qui est néanmoins parvenu à s’emparer de la tête.

Mais alors qu’ils entamaient le troisième tour, l’équipe leur a ordonné à la radio d'”échanger leurs positions dans la ligne droite des stands”. Björk a obtempéré, alors que l’on craignait qu’Ehrlacher soit pénalisé pour sa manœuvre péremptoire du départ, mais aussi afin d’honorer l’accord établi avant la course pour que l’ordre de départ soit maintenu.

Ehrlacher a alors mené jusqu’au sixième tour, et c’est alors qu’il a été clair qu’il n’allait pas être pénalisé au-delà d’un drapeau noir et blanc ; la décision a été prise de donner une nouvelle consigne pour que Björk reprenne la tête, qu’il a conservée jusqu’au drapeau à damier pour sa troisième victoire en 2019.

Derrière ce duo Lynk & Co, Augusto Farfus semblait bien parti pour monter sur son premier podium WTCR / OSCARO, mais a reçu l’ordre de laisser passer son coéquipier BRC Hyundai Norbert Michelisz au dernier tour afin de l’aider dans la course au titre, où il était bien placé.

Yvan Muller, qui s’est impliqué dans les discussions sur les consignes d’équipe à la radio chez Cyan pendant la course, a fini à la même position qu’au départ, cinquième, ayant perdu sa DHL Pole Position pour ne pas avoir respecté les caractéristiques maximales du boost et du moteur telles que publiées dans le tableau de la Balance de Performance pour ce meeting.

Le pilote PWR Racing Mikel Azcona a conclu un week-end solide, marquant davantage de points pour la #RoadToMalaysia avec la sixième place, devant Johan Kristoffersson (SLR Volkswagen), qui était monté sur le podium de la Course 2. Vainqueur de la Course 2 et nouveau leader du championnat, Esteban Guerrieri était huitième pour ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Plus tôt ce week-end-là, Muller et Azcona avaient complété le podium de la Course 1, tout comme Benjamin Leuchter et le double champion de FIA World Rallycross Johan Kristofferson, coéquipiers chez SLR Volkswagen, en Course 2. Nicky Catsburg était le meilleur Néerlandais avec la quatrième place en Course 2 devant Azcona et Farfus. Leuchter a remporté le TAG Heuer Best Lap Trophy pour la première fois.

Jean Todt, Président de la FIA, était invité d’honneur, tandis que Pierre Gasly et Max Verstappen faisaient également partie des stars sur la grille de départ de la Course 2, où ils ont rejoint des invités de TAG Heuer, Official Timing Partner du WTCR. Les pilotes Red Bull Racing participaient aux Jumbo Racedagen avec des runs de démonstration et des événements promotionnels.

DHL Pole Position Course 1 : Thed Björk (SWE) Lynk & Co 03 TCR
Vainqueur Course 1 : Thed Björk (SWE) Lynk & Co 03 TCR
Meilleur tour Course 1 : Frédéric Vervisch (BEL) Audi RS 3 LMS

DHL Pole Position Course 2 : Esteban Guerrieri (ARG) Honda Civic Type R TCR
Vainqueur Course 2 : Esteban Guerrieri (ARG) Honda Civic Type R TCR
Meilleur tour Course 2 : Benjamin Leuchter (DEU) Volkswagen Golf GTI

DHL Pole Position Course 3 : Yann Ehrlacher (FRA) Lynk & Co 03 TCR
Vainqueur Course 3 : Thed Björk (SWE) Lynk & Co 03 TCR
Meilleur tour Course 3 : Mehdi Bennani (MAR) Volkswagen Golf GTI

TAG Heuer Best Lap Trophy : Benjamin Leuchter (DEU) Volkswagen Golf GTI TCR
TAG Heuer Meilleur pilote : Thed Björk (SWE) Lynk & Co 03 TCR