News

Le WTCR célèbre la journée de la femme

2019-03-08T14:00:18+01:00mars 8th, 2019|2019|

Le WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO célèbre la Journée Internationale de la Femme (8 mars) en mettant en avant le travail de quelques unes des plus en plus nombreuses femmes de la communauté du WTCR / OSCARO.

Sylvie Buzzighin, Chronométreur, SONS ÉVÉNEMENTS

Pour Sylvie Buzzighin, le chronométrage n’est pas seulement un métier mais aussi une passion, comme l’explique Sébastien Mascret, son collègue et chronométreur en chef du WTCR. « Sylvie a commencé le chronométrage sur les circuits français pour les épreuves de la FFSA et c’est pendant ces épreuves que j’ai eu la chance de la rencontrer. J’ai tout de suite vu son souci du détail et son professionnalisme. Etre chronométreur à ce niveau de compétition demande beaucoup de rigueur et absolument aucune erreur. Sylvie a toutes les qualités requises pour faire partie de l’équipe. »

Michela Cerruti, Directrice des opérations, Romeo Ferraris

Pilote de course, Michela Cerruti est la cheville ouvrière de Romeo Ferraris, l’organisation à l’origine de l’entrée du Team Mulsanne Alfa Romeo dans WTCR / OSCARO. « Je m’occupe de nombreux aspects des voitures de route et du département course « , explique Cerruti. « La principale responsabilité concernant le second aspect est la relation avec les clients avant, pendant et après la vente des voitures, la recherche des acheteurs potentiels, le suivi de la partie contractuelle et, à la fin, la satisfaction des besoins et demandes des clients une fois l’achat effectué. « Je ne me suis jamais sentie discriminée dans ce nouveau rôle, mais quand j’étais active en tant que pilote de course, je dois admettre qu’il y a eu quelques épisodes où quelqu’un a essayé de me mettre mal à l’aise parce que j’étais une femme. Je n’en blâme personne, le secret est simplement de fermer les oreilles et de montrer sa valeur avec des résultats, que ce soit pour établir un temps au tour, obtenir une victoire ou conclure une vente. » Le conseil de Cerruti aux femmes qui veulent suivre ses traces est simple : « Ne pensez jamais que vous ne pouvez pas le faire en raison de votre sexe, parce que cela n’a tout simplement aucun sens. Quel que soit le rôle que vous visez, si vous avez le talent, les compétences, la volonté et la confiance en vous, il n’y a aucune raison que vous ne le fassiez pas. »

Angélique Detavernier, manager de Frédéric Vervisch

Depuis 12 ans, Frédéric Vervisch s’appuie sur l’expertise managériale d’Angélique Detavernier, une compétitrice à part entière. « En tant que manager, certaines personnes peuvent être subjectives, dit-elle. « Durant ces 12 années, je n’ai eu qu’une seule personne qui a refusé de négocier avec moi parce que je suis une femme. Mais j’ai vite compris qu’il avait un problème, pas moi. Je dirais simplement aux autres femmes qui veulent travailler dans le sport automobile d’avoir confiance en elles parce que nous pouvons en savoir autant que les hommes sur la compétition, nous pouvons être aussi fortes que persévérantes. Mais ne le sous-estimez pas non plus, le sport automobile peut être un monde difficile. »

Vera Herrmann, secrétaire des commissaires de la FIA

Vera Herrmann, qui a plus de six ans d’expérience dans le sport automobile, combine la gestion de la Clio Cup Central Europe avec son rôle de secrétaire des commissaires FIA dans la WTCR – FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO. C’est une fonction prenante et vitale qui exige beaucoup d’organisation et d’attention aux détails étant donné la grande quantité de paperasse générée pendant un week-end de course.

Alexandra Legouix, FIA WTCR / OSCARO Pitlane Reporter et présentatrice

Depuis 2014, Alexandra Legouix est l’une des voix de la couverture en direct par Eurosport des courses de World Touring Car. Depuis la pitlane et en présentant du contenu TV et vidéo, Alex aide également à gérer la production des médias sociaux, héberge tout contenu en direct, anime la rencontre des pilotes et accueille les sessions au Club VIP WTCR et présente le podium. « Le sport automobile est en train de perdre son image trop masculine et beaucoup plus de femmes sont impliquées aujourd’hui, ce qui est fantastique « , dit Legouix. « Mais j’ai toujours l’impression qu’il y a un élément d’exigence pour que nous soyons capables de tenir le coup. Je vous conseille donc de bien travailler, d’être heureux de persévérer et d’avoir confiance et confiance en vous si vous rencontrez des sceptiques. »

Fiona Rees, FIA WTCR / Coordinatrice des équipes OSCARO

« Mon rôle est extrêmement varié, je planifie avant les événements et je résous les problèmes pendant l’événement pour m’assurer que tout se passe bien « , dit Fiona Rees. « Le sport automobile est très dominé par les hommes et même avec l’augmentation du nombre de femmes dans le sport, il est toujours considéré comme tel. Mon conseil est de croire en toi, de rester concentré, de connaître tes forces et de ne pas abandonner. » En 14 ans de carrière, dont un passage au Championnat du monde des rallyes de la FIA, Rees s’est toujours efforcée de ne pas être gênée dans son travail quotidien. « Dans mon premier rôle dans l’équipe de course quand j’étais plus jeune, il y a eu des plaisanteries de la part des gars, mais j’ai tout de suite donné le meilleur de moi-même et ils ont réalisé que j’étais là pour rester ! J’ai une bonne connaissance du sport et j’en suis passionné. Cela m’a permis d’obtenir le respect au fil des ans et je ne me considère pas différent des hommes de l’industrie. Si je me sens gêné, j’écoute et j’apprends à ne pas laisser la situation se reproduire. »

Kathleen Tenaerts, coordonnatrice, Comtoyou Racing

Avec quatre pilotes qui courent sous l’égide de Comtoyou dans WTCR / OSCARO, Kathleen Tenaerts est occupée dans son double rôle d’organisatrice de vols et d’hôtel pour le personnel de l’équipe, mais aussi de s’assurer que les pilotes remplissent toutes leurs obligations dans les délais.