News

L'équipe familiale par excellence ? Ehrlacher et l'oncle Yvan associés en WTCR

2020-03-26T09:00:56+01:00mars 26th, 2020|2020|

Yann Ehrlacher sera associé à son oncle Yvan Muller, multiple Champion du Monde en Voitures de Tourisme de la FIA, pour tenter de remporter titre WTCR en 2020.

Ehrlacher : la course dans le sang
L’espoir français Ehrlacher, 23 ans, est le fils de Cathy Muller, la sœur aînée d’Yvan Muller et elle-même ancienne pilote. Il est monté six fois sur le podium du WTCR en 2019, se hissant à la huitième place du classement final pour le compte de Cyan Performance Lynk & Co. Il espère faire beaucoup mieux en 2020.

“Je vise la première place, clairement”, déclare Ehrlacher, qui compte deux victoires en WTCR à son actif.“L’année dernière, j’étais là pour apprendre. J’ai eu un début de saison difficile et bien sûr j’ai dû maximiser les points pour mes coéquipiers après cela. J’espère simplement que ce sera un bon début de saison pour nous et que nous pourrons être au top en arrivant à la mi-saison pour avoir une chance de nous battre pour le titre.”

Une “méga opportunité” pour le neveu de Muller
“Yvan a été dans toutes les situations possibles en sport automobile, que ce soit sur la piste ou en dehors”, ajoute Ehrlacher. “Je suis dans ce métier depuis maintenant trois ans, ce qui ne représente même pas 10% de sa carrière. C’est donc une méga opportunité d’acquérir autant d’expérience que possible auprès de lui. Si j’avais su, il y a sept ans, lorsque je venais assister aux courses du WTCC et que je rêvais de devenir pilote, qu’un jour je pourrais être dans l’une des meilleures équipes, en compagnie de mon oncle, j’aurais signé tout de suite.”

Muller prêt à “attaquer encore plus”
Bien qu’Yvan Muller et Yann Ehrlacher aient tous deux piloté une Lynk & Co en 2019, ils l’ont fait sous les bannières Cyan Performance et Cyan Racing respectivement. Désormais, ils porteront tous deux l’étendard Cyan Racing Lynk & Co, que Muller et Thed Björk ont mené au titre des Teams en WTCR – FIA World Touring Car Cup. “Nous étions dans la même structure et nous passions beaucoup de temps ensemble, nous vivions près l’un de l’autre et nous voyagions ensemble”, dit Muller, quadruple Champion du Monde des Voitures de Tourisme de la FIA. “Mais je suis heureux d’être maintenant dans la même équipe que Yann !”

La progression d’Ehrlacher plaît à l’oncle Yvan
“Il progresse beaucoup. Il doit encore progresser, il n’a que 23 ans, mais son expérience et ses capacités jusqu’à présent sont bien supérieures à celles de la majorité des pilotes [au même âge]”, poursuit Muller, âgé de 50 ans. “Mais, bien sûr, il peut encore progresser et améliorer sa façon de travailler, sa conduite, sa technique. C’est mon objectif depuis qu’il a commencé à piloter.”

Le plaisir demeure
Après avoir pris part à la lutte pour le titre WTCR ces deux dernières saisons, Muller n’a pas l’intention de ralentir, quatre ans après avoir pris sa “retraite” en sport automobile de haut niveau. “Depuis que je suis revenu, j’ai réalisé que j’avais toujours le plaisir de courir”, déclare-t-il. “Avec Yann au volant, mon objectif est de l’aider à progresser et cela me motive encore davantage, en plus du plaisir que j’ai à être dans la voiture. Cela m’aide à être toujours compétitif, comme on a pu le voir l’année dernière.”

Muller prêt à aller encore plus loin
“Lynk & Co Cyan Racing est le bon endroit où être”, dit encore Muller. “Tous les participants au projet, de la Suède à la Chine, sont motivés pour poursuivre l’objectif ultime de se battre à nouveau pour le titre mondial en 2020. L’année dernière a grandement témoigné des efforts de tous ceux qui ont participé au projet, allant des premiers tests de développement à la victoire en moins de 12 mois. Il ne fait aucun doute que nous devons aller encore plus loin cette année, et je suis prêt.”

Une étonnante aventure familiale
Cathy Muller est prête à vivre une “incroyable aventure”en regardant son fils et son frère courir pour la première fois ensemble dans la même équipe WTCR. “Pour toute la famille, c’est une aventure extraordinaire”, dit-elle. “C’est un bonheur. Un grand stress aussi, mais c’est vraiment génial parce qu’ils sont si forts ensemble, ils travaillent ensemble et ils sont très proches. Si Yann est devant, Yvan sera très heureux. Il y a une grande rivalité parce qu’ils sont adversaires mais chacun sera très heureux pour l’autre. Yvan n’a plus rien à prouver car il est le meilleur. Depuis que Yann est en course, Yvan lui a tout donné, tous ses secrets, c’est pourquoi Yann progresse si vite et il est si mature. Il écoute toujours, apprend et prend ce qu’Yvan lui donne. Et il continue à apprendre et à montrer son potentiel.”

Les stats d’Yvan Muller et Yann Ehrlacher en WTCR
Yvan Muller : Départs en WTCR : 60 ; victoires en WTCR : 7 ; poles en WTCR : 3 ; meilleurs tours en WTCR : 1 ; tours menés en WTCR : 92 ; points en WTCR : 634.

Yann Ehrlacher : Départs en WTCR : 60 ; victoires en WTCR : 2 ; poles en WTCR : 1 ; meilleurs tours en WTCR : 3 ; tours menés en WTCR : 32 ; points en WTCR : 426.