News

Les finalistes de l'Esports WTCR OSCARO en Malaisie sont confirmés

2019-11-02T06:00:31+01:00novembre 2nd, 2019|2019, eSports|

Les 13 pilotes en ligne qui participeront à la finale en direct de l’Esports WTCR OSCARO en Malaisie le 14 décembre ont été confirmés, avec neuf pays représentés.

Tandis que huit d’entre eux se sont qualifiés via l’Esports WTCR OSCARO Multiplayer Championship, cinq autres y sont parvenus via des manches qualificatives et événements locaux. Voici le line-up :

Ayman Aqeem (Malaisie / Love Livers! Malaysia Motorsport)
Kirill Antonov (Russie / Indépendant)
Gergo Baldi (Hongrie / M1RA Esports)
Bence Bánki (Slovaquie / SDL eSports by Logitech G)
Kuba Brzezinski (Pologne / Williams Esports)
Florian Hasse (Allemagne/ EURONICS Gaming)
Jack Keithley (Grande-Bretagne / Williams Esports)
Moritz Löhner (Allemagne/ Williams Esports)
Emanuel López (Argentine / Indépendant)
Andika Rama Maulana (Indonésie / GT-Sim.ID eSport)
David Nagy (Hongrie / M1RA Esports)
Egor Ogorodnikov (Russie / BST)
Nikodem Wisniewski (Pologne / Williams Esports)

Les résultats Multiplayer inchangés suite aux décisions des commissaires
Le Hongrois Gergo Baldi a fini premier du classement Multiplayer pour M1RA Esports, suivi par Florian Hasse, le champion 2018 Bence Bánki, Nikodem Wisniewski, Kuba Brzezinski, Jack Keithley, Moritz Löhner et David Nagy. Parce que les résultats étaient serrés, il était possible que des pénalités rétroactives les modifient. Bien que Julian Kunze et Alexander Dornieden, qui se sont classés neuvième et dixième, aient porté réclamation l’un contre l’autre, il n’y a eu aucune plainte concernant les pilotes du top 8, et les qualifiés pour la finale malaisienne n’ont donc pas changé.

Qualifications Asie/Océanie : la constance de Maulana a payé
L’Indonésien Andika Rama Maulana était invincible lors des qualificatifs d’Asie/Océanie. Courant pour GT-Sim.ID eSport, Maulana a remporté deux victoires, mais c’est surtout par sa constance qu’il s’est démarqué de ses plus proches rivaux. Il est monté sur le podium à chaque course et méritait bien son ticket pour l’épreuve décisive à Kuala Lumpur.

Qualifications Amériques : Personne n’est plus rapide que López
Les pilotes argentins du nom de López ont connu un succès considérable en voitures de tourisme avec les trois titres consécutifs de José María López en FIA World Touring Car Championship. Emanuel López a perpétué cette tradition en simracing en dominant les qualificatifs américains, organisés en contre-la-montre. Il a ainsi composté son ticket pour la Malaisie, devant Nick Short (USA) et son compatriote Matias Polidoro.

Qualifications Malaisie : Aqeem est le héros local
Une place pour la finale été réservée au vainqueur de l’événement qualificatif malaisien, qui avait lieu en trois manches à matériel égal à la zone de gaming The RIFT à Kuala Lumpur. Ayman Aqeem n’a même pas eu besoin de ces trois manches, ayant assuré sa place dans les 13 après avoir outrageusement dominé les deux premières courses. Il va ainsi se mesurer à une concurrence internationale relevée pour la première fois.

Qualifications Russie : Antonov et Ogorodnikov complètent la grille
Les qualifications les plus complexes ont eu lieu en Russie, où RaceRoom Russia a obtenu le soutien de LADA Sport et a organisé sept courses en ligne pour une finale en direct à Moscou (photo). Au fil de la saison, Elmar Kurbanov semblait être favori, mais lors de la finale en réseau local (LAN), c’était au tour des jeunes loups Kirill Antonov et Egor Ogorodnikov de briller. Antonov a remporté la compétition, et Ogorodnikov et lui ne devraient pas être sous-estimés en Malaisie, vu leur expérience de la finale en LAN.