Les lauréats du WTCR 2021 : Cyan Racing Lynk & Co**

2021-12-06T12:00:49+01:00décembre 6th, 2021|2021, WTCR VTB Race of Russia 2021|

Cyan Racing Lynk & Co a remporté son troisième titre WTCR – FIA World Touring Car Cup pour les équipes** en autant de saisons, grâce notamment aux performances de ses pilotes français Yann Ehrlacher et Yvan Muller, alors que la saison 2021 a atteint son apogée lors de la WTCR VTB Race of Russia le mois dernier.

Après la confrontation finale sur l’Autodrom de Sotchi, Fredrik Wahlén, PDG de Cyan Racing, revient sur une autre saison réussie pour l’équipe suédoise équipée de Goodyear, qui a également permis à Ehrlacher de remporter deux titres consécutifs de pilote**.

Quelle saison ce fut pour Cyan Racing Lynk & Co. Qu’est-ce qui a fait que le titre WTCR – FIA World Touring Car Cup pour les équipes était mérité à votre avis ?
« La saison a été vraiment difficile. Nous avons commencé dans des conditions difficiles et lorsque nous avons enfin obtenu la bannière dorée sur la voiture, nous ne l’avons jamais lâchée. Je suis vraiment heureux pour l’équipe, c’était une vraie victoire d’équipe.  »

Des trois titres WTCR Teams remportés par Cyan Racing Lynk & Co, celui-ci était-il le plus difficile ?
« Oui, absolument. La compétition était super-dure avec beaucoup de nouvelles voitures qui arrivaient et de grandes équipes. C’était vraiment difficile dès le début et nous avons dû nous battre énormément pour cela. »

Quelle importance accordez-vous au travail de votre équipe et à la façon dont vous vous y prenez ?
« Nous travaillons d’une certaine manière et nous essayons constamment de nous améliorer. Plus nous travaillons, plus nous pouvons être performants en piste, donc il s’agit simplement d’arriver préparés. C’est ce que nous avons fait cette saison également, et nous sommes repartis avec ce résultat. »

Êtes-vous fier de votre équipe ?
« Super-fier. J’ai une équipe incroyable et avoir Yann comme l’un des pilotes et le voir gagner pour la deuxième fois est incroyable. Je suis super-heureux pour toute l’équipe et super-heureux pour Yann. »

A quel stade de l’année avez-vous senti que le titre était entre les mains de Yann ?
« On ne peut jamais compter sur rien. Nous avons eu de la chance dans la course 1 pour l’obtenir avant la manche finale, mais cela aurait pu facilement se faire dans la seconde course. En arrivant à Sotchi, nous n’étions pas certains d’être titrés. Nous avons fait une bonne course à Adria, donc c’est sûr qu’arriver à Sotchi en tête est toujours plus agréable que d’être derrière, mais je dois dire que la compétition cette année a été super dure. Je ne l’ai pas pris pour acquis jusqu’à ce que le drapeau à damier soit tombé ».

Au fil de ces courses, il est apparu qu’un élément de chance entre en jeu, n’est-ce pas ?
« Oui, absolument. Il faut avoir un peu de chance, c’est sûr. Mais en regardant Yann, il n’a pas eu un seul abandon cette année. Je pense que cela se remarque et c’est pourquoi nous sommes ici avec le trophée à nouveau. »

CYAN RACING LYNK & CO : L’ANNÉE EN CHIFFRES
Victoires en WTCR : 2 ; poles en WTCR : 3 ; tour le plus rapide en WTCR : 1 ; tours menés en WTCR : 34 ; points WTCR : 392

**Sous réserve de confirmation des résultats par la FIA.