News

Les pilotes de l'Esports WTCR OSCARO prêts pour une finale décisive en Malaisie

2019-12-09T12:00:53+01:00décembre 9th, 2019|2019, eSports, WTCR Race of Malaysia 2019|

Tandis que quatre pilotes vont s’affronter pour le titre 2019 du WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO en Malaisie ce week-end, ce sont 13 des sim-racers les plus rapides au monde qui vont se battre pour l’équivalent en gaming samedi soir (le 14 décembre).

Sponsorisée par KW Suspensions, la finale en direct de l’Esports WTCR OSCARO au RIFT de Kuala Lumpur rassemblera le top 8 du championnat multijoueur online, ainsi que cinq pilotes qualifiés via des événements à l’échelle régionale.

Ils se disputeront ce titre majeur de sim-racing sur RaceRoom ainsi qu’une partie de la cagnotte de 25 000 €, qui a déjà été partiellement utilisée pour permettre aux concurrents de payer leur voyage et leurs frais d’hébergement.

Voici les 13 finalistes :

Ayman Aqeem (Malaisie / Love Livers! Malaysia Motorsport)
Kirill Antonov (Russie / RRT Russland)
Gergo Baldi (Hongrie / M1RA Esports)
Bence Bánki (Slovaquie / SDL eSports by Logitech G)
Kuba Brzezinski (Pologne / Williams Esports)
Florian Hasse (Allemagne / EURONICS Gaming)
Jack Keithley (Grande-Bretagne / Williams Esports)
Moritz Löhner (Allemagne/ Williams Esports)
Emanuel López (Argentine / Independent)
Andika Rama Maulana (Indonésie / GT-Sim.ID eSport)
David Nagy (Hongrie / M1RA Esports)
Egor Ogorodnikov (Russie / RRT Russland)
Nikodem Wisniewski (Pologne / Williams Esports)

Direction THE RIFT
C’est l’un des plus grands centre de gaming en réalité virtuelle et en réalité augmentée de Malaisie qui va accueillir la finale de l’Esports WTCR OSCARO. The RIFT, situé dans le Mid Valley Megamall, qui est l’un des plus grands centres commerciaux au monde, s’est associé à RaceRoom, organisateur de l’Esports WTCR OSCARO, pour fournir un lieu magnifique en vue de l’événement.

Chacun des 13 finalistes se verra allouer un simulateur TrackTime 3Motion neuf, avec un équipement de sim-racing dernier cri, dont un volant Ascher avec Simucube, des pédales Heusinkveld et de grands écrans, ainsi que la très populaire simulation RaceRoom.

Les visiteurs du centre commercial pourront assister aux courses de 16h00 à 21h00, heure locale : des sièges et un écran géant seront disponibles dans The RIFT. Ils pourront également s’essayer à la simulation RaceRoom Esports WTCR OSCARO. L’entrée est gratuite.

Les finalistes choisissent leur voiture
Gergo Baldi (M1RA Esports) conserve la Hyundai i30 N TCR virtuelle qu’il a utilisée pour remporter le titre online de l’Esports WTCR OSCARO cette année. Mais si le choix du Hongrois n’est pas une surprise vu son succès en 2019, son coéquipier et compatriote David Nagy a opté pour une Audi RS 3 LMS en vue de la finale, tout comme le Polonais Nikodem Wisniewski (Williams Esports). Nagy ayant délaissé Hyundai, seuls Baldi et le Russe Kirill Antonov (RRT Russland) représenteront la marque coréenne en Malaisie.

CUPRA sera représenté par le duo Williams Esports, composé de Moritz Löhner (Allemagne) et Kuba Brzezinski (Pologne), tandis que Lynk & Co peut compter sur un line-up international avec l’Argentin Emanuel López et le Russe Egor Ogorodnikov (RRT Russland).

Honda a un duo solide pour la finale avec le Britannique Jack Keithley (Williams Esports) et l’Indonésien Andika Rama Maulana (GT-Sim.ID eSport), le plus rapide des sim-racers asiatiques. Le Malaisien Ayman Aqeem (Blue Steel Racing) est quant à lui le seul représentant d’Alfa Romeo.

Le line-up le plus solide est probablement celui de Volkswagen avec Bence Bánki (SDL eSports by Logitech G), le champion online 2018 qui vit en Slovaquie, avec le vice-champion 2019 Florian Hasse (EURONICS Gaming), qui vient d’Allemagne.

Les vrais pilotes WTCR / OSCARO en action
Niels Langeveld (Audi Sport Team Comtoyou) est favori pour remporter la course WTCR VIP, qui aura lieu au RIFT avant la finale en direct à partir de 16h00 CET le 14 décembre. Le Néerlandais était l’un des pilotes invités les plus performants du championnat online Esports WTCR OSCARO, se qualifiant sur le premier serveur pour la manche de Macao et égalant régulièrement les chronos des meilleurs pilotes Esports. Il sera concurrencé par d’autres pilotes WTCR / OSCARO tels que le candidat au titre Esteban Guerrieri (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport), Mikel Azcona, Kevin Ceccon et Yann Ehrlacher.

Comment regarder ?
James Kirk apportera comme toujours son expertise au commentaire lorsque la finale de l’Esports WTCR OSCARO à Kuala Lumpur sera diffusée en direct de 08h00 à 13h00 GMT (16h00-21h00 heure locale) via la chaîne suivante :

 

Baldi s’inspire de Michelisz pour la finale en direct de l’Esports WTCR OSCARO
Gergo Baldi va s’inspirer de son compatriote hongrois Norbert Michelisz, leader du WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO à l’aube de la super-finale qui va avoir lieu au Sepang International Circuit (12-15 décembre).

Baldi a remporté le titre online de l’Esports WTCR OSCARO cette saison et a beaucoup d’estime pour Michelisz, qui a commencé sa carrière en sim-racing.

“Je suis super enthousiaste à l’idée de participer à la finale offline de l’Esports WTCR OSCARO, le même week-end et dans le même pays que les vrais pilotes,” déclare Baldi. “Ce voyage est déjà une aventure unique, surtout vu l’opportunité de voir Norbi se battre pour le titre. Quant à mes chances pour nos courses, je ne me considère pas favori, malgré mon titre online. Ce sera une autre histoire avec ces installations fixes et ce nouvel équipement : je veux donc simplement être préparé au mieux pour ces conditions, puis j’essaierai de tirer le maximum du package. Ce sera incroyablement serré, je suis donc certain que ce sera un beau spectacle à voir.”

Comment l’Esports WTCR OSCARO a suivi le programme du vrai WTCR en parallèle
Le championnat online de l’Esports WTCR OSCARO a visité sept circuits au programme du WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO, les deux calendriers étant parallèles. Les sept rendez-vous de l’Esports WTCR OSCARO incluaient le Hungaroring, le Slovakia Ring, Zandvoort, le Nürburgring, Suzuka, Macao et Sepang. Pour rendre les liens encore plus étroits entre le championnat réel et la compétition virtuelle, les 26 pilotes titulaires et les voitures pouvaient être sélectionnés par les sim-racers de l’Esports WTCR OSCARO.