News

Les premières performances de Girolami en WTCR ont dépassé ses attentes pour 2019

2020-01-27T06:00:15+01:00janvier 27th, 2020|2020|

Les trois victoires de Néstor Girolami au début de sa première saison en WTCR – FIA World Touring Car Cup ont dépassé ses attentes, même s’il s’est finalement retrouvé écarté de la course au titre.

Girolami s’est imposé à deux reprises à la WTCR Race of Hungary et a également franchi la ligne d’arrivée en vainqueur lors de la Course 2 de la WTCR Race of Slovakia. Cependant, il n’a plus gagné et est passé de la première à la septième place du classement général, ne montant qu’une fois sur le podium par la suite.

Revenant sur sa saison 2019 avec la Honda de l’écurie ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Girolami explique pourquoi il n’est pas parvenu à rester au sommet du classement mais est néanmoins fier de ce qu’il a accompli.

“Nous avons relativement bien commencé l’année à Marrakech avec un podium, et cela a continué à Budapest avec deux victoires en trois courses ; c’était incroyable,” déclare l’Argentin. “En Slovaquie, nous avons encore gagné ; les trois premiers meetings ont donc été fantastiques. Nous avons accompli davantage que ce à quoi je m’attendais, mais nous avons ensuite commencé à avoir un peu de malchance, surtout au Nürburgring, où j’ai eu le problème d’échappement et nous n’avons pas pu sortir des stands ; j’ai donc perdu les Courses 2 et 3.”

“J’ai été très malchanceux en seconde partie d’année : le problème avec Ma [Qinghua en Qualifications 2] à Ningbo, un malentendu entre l’ingénieur et moi, et à Suzuka le moteur alors que j’étais de nouveau troisième en qualifications. Il a fallu remplacer le moteur et j’ai dû partir dernier. Si l’on enlève le Nürburgring, Ningbo et Suzuka, nous avions la possibilité de finir dans le top 3 du championnat, mais il y a eu cette malchance. Nous devons l’accepter, car nous ne pouvions pas contrôler [ce qui s’est passé]. Mais en tant que pilote, j’ai beaucoup appris [en 2019] et je suis bien plus confiant pour 2020.”

“Mon objectif était de faire du très bon travail et d’être compétitif. J’ai montré mon rythme en première moitié d’année et ne pouvais pas m’attendre à mieux au début. Une fois que l’on se rend compte que l’on peut être compétitif, on veut continuer sur cette lancée ; je dois donc apprendre de mes erreurs pour pouvoir me battre pour le championnat en Malaisie.”

Girolami a été confirmé comme l’un des quatre pilotes Honda pour la saison WTCR à venir, même si l’identité de l’équipe qui exploitera sa Honda Civic Type R TCR sera annoncée plus tard.