Michelisz "désolé" pour le clash 100% hongrois en WTCR à Pau

2022-05-12T06:00:24+02:00mai 12th, 2022|2022, WTCR Race of France 2022|

L’ancien Champion du WTCR Norbert Michelisz s’est excusé pour l’une de ses rares erreurs, qui a ruiné ses espoirs de victoire ainsi que ceux de son compatriote Attila Tassi au départ de la seconde manche du WTCR – FIA World Touring Car Cup, à l’occasion de l’ouverture du championnat sur le Circuit de Pau-Ville le week-end dernier.

Michelisz a pris le départ de la deuxième manche de la WTCR Clean Fuels for All Race of France depuis la pole position partiellement inversée pour l’équipe BRC Hyundai N Squadra Corse. Mais quelques secondes après l’extinction des feux, Michelisz et Tassi sont entrés en collision.

Alors que Tassi a repris la piste pour terminer 13e sur sa Honda Civic Type R TCR du Team Engstler LIQUI MOLY, Michelisz s’est retiré aux stands à la fin du premier tour.

« Malheureusement, j’ai fait une erreur dans la course 2 qui m’a coûté beaucoup de points, je suis donc désolé pour ça », a déclaré Michelisz. « Mon départ était moyen, j’ai commencé à tourner pour le virage 1 et nous nous sommes touchés. C’était malheureux. Je suis désolé. Ce n’était pas la façon de commencer la saison. Vous devez apprendre des erreurs que vous faites et j’attends avec impatience les événements futurs. »

« Je suis déçu qu’un week-end qui avait beaucoup de potentiel se soit terminé de cette façon », déclare déçu Attila Tassi. « La course 2 était évidemment le point de mire, et après avoir reçu le gros coup qui m’a poussé dans la voiture de devant et cassé mon splitter à la fin de la course 1, j’ai jugé qu’il était préférable de s’arrêter pour vérifier ça. Même à 90 km/h, ça vibrait à mort. Je pourrais dire avec le recul que j’aurais dû rester en piste car j’était huitième à ce moment-là, mais j’avais peur de faire plus de dégâts. »

« Dans la course 2, j’ai pris le meilleur départ depuis la première ligne, mais je me suis fait serrer de plus en plus, et je n’ai pas pu aller plus à droite jusqu’à ce que je heurte le mur. Je ne veux pas tirer de conclusions hâtives. La voiture était à peine praticable après cela, mais je voulais terminer pour l’équipe, qui a travaillé si dur pour préparer la voiture. »

Image: Eurosport. Revoir la séquence ICI