News

Michelisz sur #RaceAtHome: les directeurs d"écurie vont dénicher les talents du WTCR sur les jeux en ligne

2020-05-21T12:00:44+02:00mai 21st, 2020|2020, eSports|

Les directeurs d’équipe vont suivre les simracers pour dénicher leurs futurs pilotes en WTCR – FIA World Touring Car Cup.

C’est l’avis de l’un des premiers joueurs en ligne devenu pilote Norbert Michelisz, qui a lui-même été repéré lors d’une compétition virtuelle et s’est vu proposer un test sur le Hungaroring qui lui a finalement permis de remporter le titre WTCR lors de la super-finale de Sepang en décembre dernier.

Invité de la semaine sur #RaceAtHome – le magazine de sport automobile numérique de la FIA – hier soir, Norbert Michelisz a déclaré au présentateur Bruce Jouanny que les coureurs en ligne sont considérés comme des candidats sérieux pour disputer des courses réelles.

“Ce processus a déjà commencé il y a deux ou trois ans”, a déclaré  Michelisz. “Avec la situation actuelle [coronavirus], il va s’accélérer. De nombreux jeunes, grâce à de vrais pilotes qui ont réussi à concourir en ligne, veulent simplement rejoindre ce monde. Et nous avons déjà un public beaucoup plus large et un groupe de jeunes beaucoup, beaucoup plus nombreux à jouer. Cette tendance va se poursuivre à l’avenir. En raison de l’environnement matériel et logiciel très avancé, je pense que ce sera le moyen le plus efficace de trouver des talents de la course”.

Qu’avons-nous découvert d’autre en regardant le roi du WTCR sur #RaceAtHome cette semaine ?

1 : Michelisz a reçu son premier ordinateur en 1998, sa récompense pour avoir terminé l’école primaire dans sa Hongrie natale

2 : Il a commencé à faire des courses en ligne lorsqu’il s’est inscrit à l’université de la ville de Pécs en 2001 parce que “j’avais une connexion internet”.

3 : Gábor Wéber, journaliste et pilote en ligne reconnu, a été son inspiration. Les deux hommes se sont affrontés virtuellement dès 2001

4 : Michelisz n’avait jamais visité le Hungaroring avant que Zoltán Zengő ne l’invite à faire des essais pour son équipe sur le circuit en septembre 2005, bien que l’aspirant coureur connaissait le circuit “par tous ses recoins” grâce à ses exploits en ligne.

5 : Même lorsqu’il a commencé à courir pour de vrai, Michelisz n’a pas cessé de faire des courses en ligne : “J’ai compris très tôt que c’est un très bon outil pour rester en forme et pour se préparer aux vrais événements. Tous les coureurs en ligne prennent des décisions très similaires à celles d’un vrai pilote. Si vous faites beaucoup de kilomètres sur la piste virtuelle, cela vous aide beaucoup à comprendre comment réussir dans la réalité”.

Cliquez ici pour voir l’interview complète.