Muller : le titre WTCR d'Ehrlacher était la priorité, pas de remporter une course cette saison

2020-11-19T18:00:40+01:00novembre 19th, 2020|2020|

Yvan Muller a poursuivi sa remarquable série de victoires dans chaque saison de supertourisme mondial de la FIA qu’il a disputé en s’imposant dans la Course 2 sur le MotorLand Aragon dimanche, mais il a indiqué après l’épreuve que le titre de son neveu et équipier Yann Ehrlacher en WTCR comptait beaucoup plus à ses yeux.

Le succès de Muller lui a également permis de terminer dans le top 3 lors de ses 14 saisons disputées en supertourisme mondial, sauf une – sa première en 2006 – que ce soit au Championnat du monde des voitures de tourisme de la FIA, soit en FIA World Touring Car Championship ou en WTCR – FIA World Touring Car Cup.

“Gagner n’était pas ma priorité, j’aurais pu en gagner une à Budapest, mais je l’ai donnée à Yann”, a déclaré le champion français de l’équipe Cyan Racing Lynk & Co, qui a conclu la saison au rang de vice-champion derrière Ehrlacher après 16 courses de WTCR disputées en 2020.

“Mon objectif était de contribuer à faire de Yann un champion du monde, et il l’est maintenant. Quand je suis venu voir François Ribeiro [promoteur du WTCR] alors que Yann avait 17 ans, je lui ai dit qu’il fallait miser sur lui parce qu’il sera champion du monde, et c’est ce qu’il est devenu maintenant”.

Au sujet de sa victoire dans la course 2, Muller a commenté : “J’ai pris un bon départ, puis j’ai attaqié fort pendant cinq tours, puis j’ai dit. “OK, calmons-nous un peu”. Puis il y a eu la voiture de sécurité, et j’ai tout perdu. Mais il me restait du jus dans les pneus, alors ça allait.”