Pour Catsburg, pilote WTCR, le double programme n'est pas un problème

2020-01-17T06:00:21+01:00janvier 17th, 2020|2020|

Nicky Catsburg, qui va disputer une nouvelle saison de WTCR en 2020, s’est exprimé au sujet de la difficulté rencontrée à passer d’une GT à une World Touring Car, et vice versa.

Catsburg avait un double programme en 2019, partagé entre des courses d’endurance et les épreuves sprint du WTCR – FIA World Touring Car Cup.

Il devrait continuer ainsi pour la saison à venir, bien que son programme WTCR ne soit pas encore annoncé.

“En général, les gens trouvent ça plus difficile que ça ne l’est vraiment car ça paraît très cool, mais je ne serais qu’1% meilleur au premier ou au second tour si j’étais toujours dans la même voiture, car cela prend extrêmement peu de temps de s’adapter,” déclare le Néerlandais, qui courait pour le BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team en 2019.

“Le pire que j’aie connu, c’est quand j’ai piloté une BMW Z4 et une Nissan GTR GT1 le même week-end. Dans la Nissan, on est assis à droite et on passe les vitesses de la main gauche, alors qu’avec la BMW, on est assis à gauche et on passe les vitesses de la main droite. C’était vraiment déroutant. Chaque fois que je sortais des stands, soit j’avais une énorme écart avec le muret des stands, soit j’étais quasiment dedans. Mais après, ça allait, et j’apprécie vraiment cette combinaison de sprint et d’endurance.”