Présentation : Banki ne lâche rien avec la manche décisive de l'Esports WTCR

2020-11-28T18:00:57+01:00novembre 28th, 2020|2020, eSports|

Bence Bánki a prouvé qu’il ne lâcherait pas le titre 2020 de l’Esports WTCR sans se battre alors qu’il a signé le meilleur temps de préqualifications en vue de la finale sur le Circuit de Zolder ce dimanche.

Bánki (Red Bull Racing Esports), simracer basé en Slovaquie, est à 50 points de Gergo Baldi (M1RA Esports) après quatre épreuves. Mais avec 75 points à distribuer sur la version virtuelle de la piste belge de la plateforme RaceRoom, la performance du premier champion de la discipline, associée à sa performance lors des pré-qualifications, a proué qu’il ne peut toujours pas être écarté dans la lutte pour le titre.

Le Hongrois Baldi n’a cependant conclu qu’à 17 millièmes de seconde de Bánki, les Italiens Gianmarco Fiduci (Team Fordzilla) et Alessandro Ottaviani (Virtualdrivers by TX3) étant respectivement troisième et quatrième.

Ehrlacher et Guerrieri reprennent la rivalité, en ligne, dans la finale du WTCR Esports
Le nouveau roi du WTCR Yann Ehrlacher et Esteban Guerrieri, le pilote qui lui a disputé le titre jusqu’à la dernière course de la saison 2020, vont reprendre leur rivalité dans l’épreuve finale du WTCR Esports.

Les anciens coéquipiers sont des simracers confirmés. Ehrlacher a remporté le titre d’avant-saison de la série Esports WTCR et Guerrieri a signé une victoire historique dans la série Esports WTCR Beat the Drivers sur un circuit international virtuel de Sepang plus tôt dans l’année, après plusieurs batailles notables avec Gergo Baldi, le favori du titre Esports WTCR.

Ehrlacher, pilote de Cyan Racing Lynk & Co, sera au volant d’une Lynk & Co 03 TCR numérique, tandis que Guerrieri pilotera une Honda Civic Type R TCR aux couleurs de l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Dimanche soir, la nuit des courses en ligne
Les trois courses du serveur principal de RaceRoom seront diffusées en continu à partir de 19h00 CET sur FacebookYouTube et Twitch. James Kirk et Robert Wiesenmüller fourniront leurs commentaires d’experts en anglais, tandis que Thomas Bienert et Sebastian Gerhart feront de même sur le flux allemand, qui est disponible ici.