News

Présentation : la piste la plus difficile du monde au programme pour la #WTCR2019SUPERGRID

2019-06-14T10:00:37+02:00juin 14th, 2019|2019, WTCR Race of Germany 2019|

La #WTCR2019SUPEGRID s’apprête à aborder la Nordschleife du Nürburgring du 20 au 22 juin, alors que le circuit le plus difficile du monde s’apprête à accueillir la WTCR Race of Germany.

Avec une longueur de 25,378 kilomètres et un temps au tour d’un peu moins de neuf minutes, la Nordschleife du Nürburgring reste le test ultime pour les voitures et les pilotes.

Inauguré en 1927 et théâtre du Grand Prix d’Allemagne jusqu’en 1976, la Nürburgring Nordschleife est un grand huit pour sport motorisé pas comme les autres.

Situé dans les montagnes de l’Eifel, le circuit regorge de montées, de sauts et de 64 virages époustouflants – ainsi qu’une ligne droite de plus de deux kilomètres de long. Ces éléments, combinés à une météo changeante, constitueront un défi redoutable pour les 27 pilotes, les 14 équipes et les sept marques automobiles qui visent la victoire en WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO.

Douze courses, six vainqueurs différents et une course au titre très serrée
Six pilotes ont remporté des courses en 2019, tandis que les sept marques clientes ont décroché au moins un podium, soulignant à nouveau l’aspect très ouvert de cette saison de WTCR / OSCARO. Esteban Guerrieri prendra le départ de la WTCR Race of Germany avec 11 points d’avance sur Thed Björk alors que Néstor Girolami, Norbert Michelisz, Mikel Azcona et Yvan Muller font partie des pilotes encore en lice pour le titre. Cliquez ici pour voir le classement provisoire 2019.

Né en Argentine, rendu encore meilleur en Allemagne
Deux pilotes argentins, Esteban Guerrieri et Néstor Girolami, ont fait sensation en 2019. Tous deux ont remporté des courses, et tous deux ont mené successivement le classement du championnat, Guerrieri occupant actuellement la première place provisoire après 12 manches. En plus d’être compatriotes, les deux hommes sont également des amis proches et des coéquipiers au sein de l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, basée en Allemagne, qui a fait un début de saison impressionnant avec ses deux Honda Civic, menant au championnat par équipe. Guerrieri a triomphé sur la Nordschleife la saison dernière pour rejoindre l’illustre liste des vainqueurs argentins sur le circuit, une liste dominée par le grand Juan Manuel Fangio.

Les simulateurs et YouTube font tous partie de l’alimentation équilibrée d’une recrue de Nordschleife.
Mikel Azcona, Kevin Ceccon et Attila Tassi sont les trois novices de Nordschleife sur le #WTCR2019SUPERGRID. Pour commencer le processus d’apprentissage de la piste exigeante, ils ont passé du temps sur des simulateurs et regardé des séquences vidéo à bord sur YouTube.

Leuchter espère que les connaissances acquises à domicile lui apporteront le succès en WTCR
Demandez à Benjamin Leuchter combien de tours il a bouclé sur la Nürburgring Nordschleife et il vous dira 1000. Mais c’était en 2013 et il a arrêté de compter après avoir atteint ce chiffre. Depuis, le pilote de 31 ans a considérablement son kilométrage sur le Ring en participant à la série d’endurance VLN mais aussi en tant que pilote d’essai et de développement et ambassadeur de Volkswagen. Leuchter en est à sa première saison en WTCR / OSCARO. Avant son épreuve à domicile, le pilote allemand évoque ses premiers souvenirs de la Nordschleife, ses débuts victorieux sur la piste et les perspectives de succès de l’équipe Volkswagen SLR. Cliquez ici pour les questions et réponses complètes.

Monteiro continue de prouver que l’impossible est possible avec un engagement parallèle dans la course de 24 Heures
Tiago Monteiro continuera à justifier son statut de héros après avoir accepté l’un des défis les plus difficiles du sport automobile : une participation aux 24 Heures du Nürburgring. Moins de huit mois après son retour à la compétition après 415 jours passés à se remettre de blessures graves à la tête et au cou suite à un accident en essais, Monteiro a été confirmé comme faisant partie de l’équipe Honda ADAC Sachsen au sein d’un équipage de quatre pilotes dans une Honda Civic Type R TCR. Et pour prouver ses qualités surhumaines, la participation de Monteiro à l’éprouvant deux tours de l’horloge de l’Eifel s’ajoutera aux trois courses qui composent la WTCR Race of Germany, qu’il disputera dans une Civic Type R TCR de l’équipe. Nicky Catsburg, Tom Coronel, Augusto Farfus et Frédéric Vervisch sont les autres pilotes WTCR à participer également aux 24 H du Nürburgring.

Le Finlandais Buri s’assure une place sur la grille en wildcard sur la Nürburgring Nordschleife en WTCR 
Antti Buri vise le top 10 pour ses débuts en WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO sur la légendaire Nürburgring Nordschleife. Au volant d’une Audi RS 3 LMS engagée par la nouvelle équipe AS Motorsport qu’il a aidé à constituer, Buri devient le premier pilote finlandais à courir en WTCR. Et après avoir gagné dans le très compétitif championnat ADAC TCR Allemagne, l’ancien pilote de monoplace est prêt pour son prochain défi. Cliquez ici pour en savoir plus.

Bienvenue sur la #WTCR2019SUPERGRID
La #WTCR2019SUPERGRID célèbre le fait que sur les 26 pilotes inscrits sur l’ensemble de la saison, sept d’entre eux ont remporté 14 titres mondiaux FIA, tandis que les autres se partagent 29 championnats majeurs entre eux.

Gabriele Tarquini, qui a débuté la défense de son titre mondial avec la victoire lors de la Course 2 lors de l’ouverture de la saison, la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco, porte le numéro 1 sur son i30 N TCR du BRC Hyundai N Squadra Corse. Le très expérimenté pilote italien a remporté sa deuxième victoire en 2019 en battant son coéquipier et héros local Norbert Michelisz lors de la troisième course en Hongrie.

Après avoir raté le premier titre en WTCR / OSCARO pour trois points à Macao en novembre dernier, Yvan Muller, quadruple champion du monde de FIA WTCC, est de retour au volant d’une Lynk & Co 03 TCR du Cyan Racing développé par Geely Group Motorsport (Chine). Il a ouvert son compteur de podiums en WTCR / OSCARO au Hungaroring mais est toujours en quête de sa première victoire en 2019.

Thed Björk, partenaire de Muller au sein du Cyan Racing, a entamé sa campagne pour une deuxième couronne mondiale de la FIA en donnant à Lynk & Co une victoire historique au Maroc. Après les week-ends hongrois et slovaques qui se sont révélés frustrants par la suite, le Suédois a su rebondir avec un double succès aux Pays-Bas.

Rob Huff (SLR VW Motorsport Golf GTI TCR), champion du monde FIA WTCC 2012, est l’un des 12 des 15 vainqueurs en 2018 à revenir en 2019. Après un début de saison difficile, le Britannique est passé près du podium de la Course 2 en Slovaquie et s’est montré plus en forme à Zandvoort.

Augusto Farfus du BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team, Johan Kristoffersson (SLR Volkswagen) et Andy Priaulx (Cyan Performance Lynk & Co), ex-pilote FIA World Rallycross, sont tous champions du monde et nouveaux venus en WTCR en 2019, Kristoffersson ayant désormais un podium à son actif depuis Zandvoort.

Vainqueur de la Course 1 à Marrakech, Esteban Guerrieri (Honda Civic Type R TCR du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport), a pris la tête du classement après la Course 1 en Hongrie, mais il a connu un coup d’arrêt lorsqu’un bris de direction a provoqué une sortie de route dans la Course 3 lors du même week-end. Il s’est rattrapé avec une deuxième place à la force du poignet dans la Course 2 sur le Slovakia Ring, et a repris la première place au championnat en remportant la Course 2 à Zandvoort.

Jean-Karl Vernay (Leopard Racing Team Audi Sport) fondait de gros espoirs sur une première victoire de la saison en Hongrie lorsqu’il a hérité de la pole position pour la course 2 en grille inversée. Mais un problème d’embrayage a entraîné un départ hésitant et le Français s’est contenté de la deuxième place devant l’impressionnant nouveau venu Daniel Haglöf (PWR Racing).

Gordon Shedden, coéquipier de Vernay, et la paire de l’équipe Comtoyou Racing, Niels Langeveld et Frédéric Vervisch, complètent l’effectif Audi en WTC. Vervisch a décroché la victoire en Slovaquie, résultat d’une remontée impressionnante de la neuvième place sur la grille par le belge. Pour sa première saison en WTCR / OSCARO, Langeveld progresse et accélère son rythme à chaque sortie.

Un certain nombre de jeunes talents visent à défier l’ordre établi en 2019. Il s’agit de Mikel Azcona, qui est passé en WTCR en tant que champion TCR Europe pour piloter une CUPRA de l’équipe PWR, et de son plus proche rival e ces dernières saisons, Attila Tassi, le pilote KCMG de 19 ans, soutenu par Honda. Mais aucun d’eux n’a pris part à une course sur la Nordschleife du Nürburgring.

Kevin Ceccon, un autre débutant sur la Nordschleife pour le Team Mulsanne et Yann Ehrlacher (Cyan Performance Lynk & Co) sont déjà des vainqueurs en WTCR, mais à 25 et 22 ans respectivement, ils font encore partie des jeunes talents du peloton qui comprend également Aurélien Panis, qui est passé à la CUPRA pour 2019 avec le Comtoyou Team DHL CUPRA Racing. L’ancien pilote de monoplace Kevin Ceccon a signé un double podium en Slovaquie, tandis qu’Ehrlacher a mené des tours à Zandvoort la dernière fois.

Tom Coronel est partenaire de Panis chez Comtoyou et possède une expérience considérable de la Nordschleife sur laquelle il peut compter. Le Néerlandais Nicky Catsburg (BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team) est nouveau en WTCR en 2019 après s’être imposé en WTCC par le passé. Benjamin Leuchter jouit d’une solide réputation issue du TCR Allemagne et a joué un rôle clé dans le développement de la Volkswagen Golf GTI TCR. C’est l’expert reconnu de la Nordschleife dans le peloton.

Néstor Girolami du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, un autre nouveau venu dans la série cette année, est également vainqueur de course en WTCC et en tête du classement général après sa troisième victoire en WTCR / OSCARO en Slovaquie. Devenu le premier Chinois à marquer des points en WTCR la saison dernière, Ma Qinghua est entré dans l’histoire en devenant le premier pilote chinois à remporter une course WTCR / OSCARO en remportant la course 3 sur le Slovakiaring sur son Alfa Romeo Giulietta du Team Mulsanne.

Tiago Monteiro a attaqué sa première saison complète depuis que de graves blessures à la tête et au cou ont mis fin à ses espoirs de remporter le titre WTCC en 2017. Le Portugais, qui est déjà monté sur le podium en Formule 1 dans le passé, se joint à l’équipe KCMG de Hong Kong sur une Honda Civic Type R TCR. L’ancien coéquipier de Monteiro, Norbert Michelisz, est un autre prétendant au titre pour BRC Hyundai N Squadra Corse.

LES ESSENTIELS
Manches : 13-15
Lieu : Nürburgring Nordschleife
Date : 20-22 juin
Adresse : Otto-Flimm-Straße, 53520 Nürburg, Allemagne
Kilométrage : 25,378 kilomètres
Fuseau horaire : CET
Distance de la course 1 : 3 tours (76,134 kilomètres)
Distance de la course 2 : 3 tours (76,134 kilomètres)
Distance Course 3 : 3 tours (76,134 kilomètres)
Record du tour de qualification en WTCR :
Thed Björk (Hyundai i30 N TCR), 8m55.085s (170.7 km/h), 11/05/18
Record du tour en course en WTCR :
Frédéric Vervisch (Audi RS 3 LMS), 8m59.076s (169.4 km/h), 12/05/18

Programme :
Mercredi 19 juin :
Séance d’autographes Adenauer Racing Day (Adenau) : 16h15-17h00
Jeudi 20 juin :
Première séance d’essais libres : 11h30-12h10
Séance d’essais libres 2 : 12h30-13h10
Première qualification : 15h30-16h10
Première Zone Média DHL Qualifiante (paddock WTCR / OSCARO) : 16h15
Deuxième qualification : 19h30-20h10*
Deuxième Zone Média DHL Qualifiante (paddock WTCR / OSCARO) : 20h15
*Dans un changement au format habituel, la deuxième qualification se déroule sur 40 minutes sans phases d’élimination (Q1, Q2, Q3).
Vendredi 21 juin :
Course 1 (3 tours) : 17h30-18h05
Podium course 1 : 18h10 (estimation)
Conférence de presse de la course 1 (Centre de presse) : 18h20 (environ)
Samedi 22 juin :
Course 2 (3 tours) : 11h00-11h35
Podium course 2 : 11h40 (estimation)
Course 3 (3 tours) : 12h20-12h55
Podium de la course 3 : 13h00 (estimation)
Conférence de presse de la course 2/3 (Centre de presse) : 13h10 (environ)

LISTE PILOTES TITULAIRES
1 BRC Hyundai N Squadra Corse Gabriele Tarquini (ITA) Hyundai i30 N TCR
5 BRC Hyundai N Squadra Corse Norbert Michelisz (HUN) Hyundai i30 N TCR
8 BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team Augusto Farfus (BRA) Hyundai i30 N TCR
9 KCMG Attila Tassi (HUN) Honda Civic Type R R TCR
10 Comtoyou Team Audi Sport Niels Langeveld (NLD) Audi RS 3 LMS
11 Cyan Racing Lynk & Co Thed Björk (SWE) Lynk & Co 03 TCR
12 SLR VW Motorsport Rob Huff (GBR) Volkswagen Golf GTI TCR
14 SLR Volkswagen Johan Kristoffersson (SWE) Volkswagen Golf GTI TCR
18 KCMG Tiago Monteiro (PRT) Honda Civic Type R R TCR
21 Comtoyou DHL Team CUPRA Racing Aurélien Panis (FRA) CUPRA TCR
22 Comtoyou Team Audi Sport Frédéric Vervisch (BEL) Audi RS 3 LMS
25 SLR VW Motorsport Mehdi Bennani (MAR) Volkswagen Golf GTI TCR
29 ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Néstor Girolami (ARG) Honda Civic Type R TCR
31 Équipe Mulsanne Kevin Ceccon (ITA) Alfa Romeo Giulietta TCR
33 SLR Volkswagen Benjamin Leuchter (DEU) Volkswagen Golf GTI TCR
37 PWR Racing Daniel Haglöf (SWE) CUPRA TCR
50 Comtoyou DHL Team CUPRA Racing Tom Coronel (NLD) CUPRA TCR
52 Leopard Racing Team Audi Sport Gordon Shedden (GBR) Audi RS 3 LMS
55 Équipe Mulsanne Ma Qinghua (CHN) Alfa Romeo Giulietta TCR
68 Cyan Performance Lynk & Co Yann Ehrlacher (FRA) Lynk & Co 03 TCR
69 Leopard Racing Team Audi Sport Jean-Karl Vernay (FRA) Audi RS 3 LMS
86 ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Esteban Guerrieri (ARG) Honda Civic Type R TCR
88 BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team Nicky Catsburg (NLD) Hyundai i30 N TCR
96 PWR Racing Mikel Azcona (ESP) CUPRA TCR
100 Cyan Racing Lynk & Co Yvan Muller (FRA) Lynk & Co 03 TCR
111 Cyan Performance Lynk & Co Andy Priaulx (GBR) Lynk & Co 03 TCR

Wildcard :
13 AS Motorsport Antti Buri (FIN) Audi RS 3 LMS