News

Présentation : la #WTCR2019SUPERGRID prête à rentrer en scène à Marrakech

2019-03-29T12:00:04+01:00mars 29th, 2019|2019, WTCR Race of Morocco 2019|

*Sept vainqueurs de titres mondiaux de la FIA font partie d’un plateau bien garni sur le sol marocain
*Mehdi Bennani, le héros local, parmi les prétendants à la victoire
*Le festival des courses en ville du Grand Prix de Marrakech fête ses 10 ans en 2019
*Neuf rookies en WTCR et 12 vainqueurs en WTCR s’affrontent pour décrocher les lauriers

La deuxième saison de la WTCR – FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO débutera au Maroc le week-end prochain. De nouvelles voitures, une nouvelle piste, un nouveau barème de points et quelques uns des meilleurs pilotes de l’histoire des voitures de supertourisme international ne sont que quelques exemples de ce qui nous attend en 2019, alors que cette série, qui constitue l’un des grands succès du sport automobile de ces dernières années, passe à la vitesse supérieure.

Tout commencera ainsi sur le Circuit Moulay El Hassan à Marrakech du 5 au 7 avril, alors que la #WTCR2019SUPERGRID sera lancée en piste pour trois courses qui s’annoncent animées sur une piste semi-permanente dans la cité d’Afrique du Nord, diffusée en direct à travers le monde.

Première étape d’une tournée mondiale de 10 semaines qui culminera lors d’une super-finale en Malaisie du 13 au 15 décembre, le Grand Prix de Marrakech célèbre son 10e anniversaire avec la présence massive des fans locaux pour encourager le héros du pays Mehdi Bennani, un solide prétendant à la victoire sur le #WTCR2019SUPERGRID.

Bienvenue sur la #WTCR2019SUPERGRID
La #WTCR2019SUPERGRID peut se targuer de compter sept pilotes ayant remporté 14 titres mondiaux de la FIA, alors que 29 autres titres majeurs sont également représentés.

La liste est dirigée par Gabriele Tarquini, qui entamera sa défense du titre mondial à Marrakech en portant le numéro 1 sur sa i30 N TCR du BRC Hyundai N Squadra Corse. Après avoir raté la couronne inaugurale pour trois points lors de la finale à Macao en novembre dernier, le quadruple champion du monde FIA WTCC Yvan Muller est de retour au volant d’une Lynk & Co 03 TCR du Cyan Racing  développée par Geely Group Motorsport (Chine). Thed Björk s’associe à Müller chez Cyan alors qu’il se porte candidat pour une deuxième couronne mondiale de la FIA après celle décrochée en 2017 en WTCC. Rob Huff (Golf GTI TCR SLR VW Motorsport), champion du monde FIA WTCC 2012, est l’un des 15 vainqueurs de course en 2018 à s’aligner à nouveau en 2019. Augusto Farfus, Johan Kristoffersson et Andy Priaulx sont tous vainqueurs de titres mondiaux et tous nouveaux en WTCR en 2019.

Esteban Guerrieri (Honda Civic Type R TCR ALL-INKL.COM Münnich Motorsport) a remporté la dernière course de 2018 à Macao, une épreuve qui a également marqué le premier succès de Frédéric Vervisch dans la série. Comme Gordon Shedden et Jean-Karl Vernay, le pilote belge du Leopard Racing Team Audi Sport poursuit cette saison au volant d’une Audi RS 3 LMS .

Aux côtés des légendes et des experts s’ajoute un groupe de jeunes talents qui tenteront de remettre en question l’ordre établi. Parmi eux, Mikel Azcona, qui passe en WTCR en tant que champion du TCR Europe, et son proche rival ces dernières saisons, Attila Tassi, qui sera le plus jeune pilote en action à 19 ans, 9 mois et 23 jours au départ des courses le 6 avril.

Kevin Ceccon et Yann Ehrlacher sont déjà vainqueurs en WTCR, mais à 25 et 22 ans respectivement, ils font toujours partie d’une liste de jeunes talents prometteurs qui comprend également Aurélien Panis, qui passe lui à la CUPRA pour 2019 avec le Comtoyou Team DHL CUPRA Racing.

Le Néerlandais Tom Coronel sera associé à Panis, alors que le Suédois Daniel Haglöf se joindra à Mikel Azcona pour représenter le PWR Racing, l’entreprise qu’il a co-fondée. Tous deux participeront à au championnat sur une CUPRA TCR.

Nicky Catsburg (BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team) débutera en WTCR après avoir s’être imposé en WTCC par le passé. Néstor Girolami, pilote du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport est également un ancien vainqueur en WTCC, tandis que Benjamin Leuchter compte une solide réputation après ses performances en TCR Allemagne. Ma Qinghua est aussi un ancien vainqueur en WTCC, et disputera le WTCR sur une Alfa Romeo Giulietta du Team Mulsanne. Il est devenu le premier pilote chinois à marquer des points en WTCR en 2018.

Tiago Monteiro entame quant à lui sa première saison complète depuis que de graves blessures à la tête et au cou ont mis fin à ses espoirs de remporter le titre WTCC en 2017. Le Portugais, qui est déjà monté sur le podium en Formule 1 dans le passé, se joint à l’équipe KCMG de Hong Kong et pilotera une Honda Civic Type R TCR. L’ancien coéquipier de Monteiro, Norbert Michelisz, est un autre prétendant au titre pour l’équipe BRC Hyundai N Squadra Corse.

Tout savoir sur la WTCR AFRIQUIA Race of Morocco

LE DÉFI
Transformé de circuit purement urbain en circuit semi-permanent en 2016, le Circuit Moulay El Hassan est situé au cœur du quartier animé des hôtels de Marrakech. Construit selon les normes FIA Grade II, le tracé est l’œuvre de la célèbre agence d’architecture Hermann Tilke et offre une vue impressionnante sur les montagnes de l’Atlas et les remparts de Marrakech. Mais avec un tour concentré de 2.971 kilomètres (contre 4.545 km précédemment) et un mélange de virages serrés et des murets tous proches, les pilotes de WTCR n’auront pas le temps d’admirer le paysage. Marrakech avait accueilli la première épreuve de WTCR / OSCARO en avril 2018.

LES ESSENTIELS
Manches : 1-3
Lieu : Circuit Moulay El Hassan, Marrakech
Date : 5-7 avril
Emplacement : Route de L’Ourika, Zone Agdal, Marrakech 40000, Maroc
Longueur : 2.971 kilomètres
Fuseau horaire : GMT +1 heures
Course 1 distance : 18 tours (53,478 kilomètres)
Course 2 distance : 18 tours (53,478 kilomètres)
Course 3 distance : 21 tours (62.391 kilomètres)
Record du tour en qualification WTCR : Gabriele Tarquini (Hyundai i30 N TCR) 1m24.316s (126.8 km/h), 08/04/18
Record du tour de course en WTCR : Gabriele Tarquini (Hyundai i30 N TCR) 1m26.150 (124.1 km/h), 08/04/18