News

Qualifications 2 WTCR : Doublé Lynk & Co avec Muller et Ehrlacher, mais catastrophe pour Ma

2019-09-15T07:24:20+02:00septembre 15th, 2019|2019, WTCR Race of China 2019|

Yvan Muller et Yann Ehrlacher ont signé le doublé pour Lynk & Co lors de la deuxième séance qualificative de la WTCR Race of China, sur le circuit à domicile du constructeur chinois, à l’issue d’une séance passionnante à Ningbo. Mais le héros local Ma Qinghua a connu une grande déception.

Oncle et neveu, Muller et Ehrlacher étaient les derniers à prendre la piste lors du shoot-out du top 5 en Q3, et la bruine a chamboulé la situation : tous deux étaient en piste au bon moment, et Muller a obtenu sa seconde DHL Pole Position du week-end.

“Mon tour en Q2 aurait pu être bon,” déclare Muller, qui n’était que le quatrième plus rapide avant le shoot-out. “Il était trop tôt et il y avait trop de pluie. Mais pour Yann et moi, c’était un bon choix de rouler en dernier en Q3. Je suis resté dans ma voiture pour savoir quel chrono il avait fait. C’est la première fois que j’aurais été content d’être battu !”

Ehrlacher a été devancé par son oncle, mais était ravi d’être deuxième : “J’avais quelques difficultés hier et je n’étais pas confiant. Je suis resté au circuit jusqu’à 1h, et c’est génial de passer de la 15e place à la deuxième. Maintenant, je dois travailler davantage en course.”

En ce qui concerne son oncle, il lance malicieusement : “Pas mal à 50 ans !”

Des problèmes pour Ceccon et des espoirs pour Ma en Q1
Les 20 minutes de Q1 ont été effectivement tronquées par un Full Course Yellow lorsque Kevin Ceccon a immobilisé en piste son Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR du Team Mulsanne au début de la séance. L’Italien a changé de moteur après la Course 1, une pierre ayant endommagé un radiateur. “Il faut encore inspecter la voiture, évidemment,” déplore-t-il. “C’est frustrant, mais Suzuka se passera mieux, c’est sûr, je vous le promets.”

Pendant ce temps, la bruine survenue vers la fin a rendu les conditions moins qu’idéales et difficiles à prédire. Mais la météo n’a pas empêché un certain nombre d’améliorations tardives qui ont chamboulé le classement.

Ma Qinghua a signé le meilleur temps en 1’49″980 devant Norbert Michelisz, Aurélien Panis, Thed Björk et Yvan Muller. Ceux qui sont entrés dans le top 12 de justesse et sont donc passés en Q2 incluaient le leader du championnat WTCR Esteban Guerrieri et Gabriele Tarquini, l’Italien ayant profité de la suppression du meilleur temps de Frédéric Vervisch pour non-respect des limites de la piste. Vervisch s’est retrouvé 15e derrière Daniel Haglöf et Jean-Karl Vernay.

Ont également manqué la Q2 Mikel Azcona (16e), qui était sur le podium de la Course 1, Tiago Monteiro (18e) et Rob Huff (20e), entre autres.

Girolami et Ma s’accrochent !
La Q2, prévue pour 10 minutes, a tourné court en raison d’un drapeau rouge agité dans les derniers instants, lorsque Néstor Girolami ne s’est pas écarté pour laisser passer un Ma plus rapide, ce qui a causé un tête-à-queue du pilote Alfa. Le héros local était ainsi agacé et très déçu de sa 12e place juste derrière Andy Priaulx.

Girolami clame son innoncence, affirmant n’avoir “aucune idée” de ce qui s’est passé. Ma, lui, déclare : “La voiture était bien meilleure qu’hier, donc j’étais confiant au niveau de mon rythme, mais je ne sais pas ce qui s’est passé avec Girolami. D’habitude, les pilotes ne commettent pas de telles erreurs en qualifications. Je lui faisais des appels de phare depuis le début du tour et je pensais qu’il allait me voir. J’ai cru qu’il allait ouvrir la porte, mais ça n’a pas été le cas. Cela m’a vraiment surpris. Je crois que j’aurais pu faire la pole position.”

Les cinq pilotes les plus rapides, qui sont passés en Q3, étaient Panis, Nicky Catsburg, Girolami, Muller et son coéquipier Yann Erhlacher. Guerrieri n’a pu faire mieux que sixième, devant Tarquini, Augusto Farfus, Björk et Michelisz. Cependant, la 10e place du Hongrois lui a offert la DHL Pole Position pour la Course 2 à grille inversée, ce qui booste ses chances de prendre la tête du classement général WTCR / OSCARO.

Panis s’élance en premier mais Muller finit premier en Q3
La menace de la pluie a mené Panis à choisir de rouler en premier lors de la Q3, où chacun prend la piste à tour de rôle. La loterie de la météo n’a pas manqué, avec le retour de la bruine pendant le run du Français. Il a néanmoins réalisé un temps respectable de 1’50″536 dans sa CUPRA aux couleurs de DHL pour l’équipe Comtoyou.

Catsburg était le suivant, mais le Néerlandais n’est pas parvenu à battre Panis, plus lent de 0,199 seconde pour BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team.

C’était au tour de Girolami, et le pilote ALL-INKL.COM Münnich Motorsport était déterminé à tirer le maximum de cette opportunité. Il a devancé Catsburg de seulement 0,039 seconde, admettant que “nous avons eu de la chance aujourd’hui” dans son tour de rentrée au stand.

Muller était le suivant. Le vainqueur de la Course 1 était clairement plus rapide que les pilotes précédents et a aisément signé le meilleur temps, avec 0,362 seconde d’avance.

Neveu et coéquipier de Muller chez Lynk & Co, Ehrlacher fermait la marche et a été plus rapide que son oncle dans le premier secteur, mais n’a pu maintenir ce rythme sur le reste du tour. Il s’est retrouvé deuxième, à 0,282 seconde de l’auteur de la DHL Pole Position.

La Course 2 de la WTCR Race of China aura lieu à 14h30, heure locale, et la Course 3 suivra à 15h50.