News

#RaceAtHome: Guerrieri heureux après avoir battu d'"incroyables" simracers professionnels - et pour une demi-vengeance à Sepang

2020-05-23T08:35:05+02:00mai 19th, 2020|2020, eSports|

Si la dernière apparition d’Esteban Guerrieri sur le circuit international de Sepang (5,542 km) s’est soldée par une déception lorsque Norbert Michelisz l’a battu pour le titre WTCR – FIA World Touring Car Cup 2019, il avait des raisons de fêter hier soir après avoir remporté la course 2 lors de la finale de la série WTCR Esports Beat the Drivers.

L’Argentin a résisté à la longue pression exercée par Kuba Brzezinski, le champion en titre du WTCR Esports de la saison dernière, pour remporter la victoire après avoir raté de peu son premier succès en ligne sur la version virtuelle du Ningbo International Speedpark au début du mois. “C’est passé près dans l’épreuve précédente, et, en plus de cela, cela s’est passé à Sepang, où nous avons eu ce sentiment aigre-doux l’année dernière. C’est un petit cadeau à l’équipe ALL-INKL et à Honda pour ce que nous avons manqué l’année dernière. C’est bien sûr différent, et ce n’est pas la réalité, mais ce que j’ai fait, les efforts, l’esprit de la bataille, c’est bien réel. Donc, même si mes mécaniciens ou Honda ne sont pas là avec moi, je voulais partager cela avec eux. C’était très amusant et c’était un bon spectacle, je suis donc reconnaissant au WTCR d’avoir organisé tout cela”.

Parti en pole position sur la grille de départ inversée après avoir terminé 10e dans la course 1, Guerrieri a mené tout au long de la course et a savouré sa performance. “Il y avait en fait beaucoup de pression de la part de Brzezinski. Je ne voulais pas qu’il entre dans mon aspiration, alors j’ai dû pousser à chaque tour et ne pas faire d’erreur. “Je suis assez heureux d’avoir pu trouver un bon rythme et conduire contre ces pilotes extraordinaires qui passent de nombreuses heures et de nombreux jours dans le simulateur comme je le fais dans la vie réelle. J’ai tout donné et cela a payé dans la course finale. Les défis sont ce qui rend la course bonne et excitante, et nous repartons avec une belle victoire”.