News

#RaceAtHome : Guerrieri reprend la tête, Ehrlacher cinquième vainqueur différent de la série de présaison Eports WTCR

2020-06-28T23:32:49+02:00juin 28th, 2020|2020, eSports|

Esteban Guerrieri a repris la tête du championnat d’avant-saison de la WTCR Esports après deux combats épiques sur un Slovakia Ring virtuel dimanche soir, deux courses diffusées sur Eurosport et d’autres chaînes dans le monde entier.

Mais malgré qu’il compte désormais une avance de quatre points sur son compatriote Mato Homola, le pilote argentin de l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Honda n’a pas pu ajouter de victoire à son palmarès, se contentant de la deuxième place dans la course 1, derrière Yann Ehrlacher du Cyan Racing Lynk & Co, et de la quatrième place dans la course 2.

Il s’agissait de la première victoire d’Ehrlacher en WTCR Esports avant la saison, le Français convertissant sa Pole Position DHL pour devenir le cinquième vainqueur différent sur six courses sur la plateforme RaceRoom Racing Experience. Niels Langeveld (Pays-Bas) a arraché la troisième place au Hongrois Norbert Michelisz (BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse) dans les derniers virages pour compléter le podium de la Course 1 pour son équipe Comtoyou Audi Sport.

Attila Tassi (Hongrie) a profité de sa pole position en Course 2 sur grille inversée pour s’imposer pour la deuxième fois lors du championnat de pré-saison Esports WTCR. Il est le premier à s’imposer à deux reprises, sur sa Honda du ALL-INKL.DE Münnich Motorsport, devant le pilote CUPRA Mikel Azcona (Espagne) et Homola (BRC Racing Team Hyundai).

Le vrai WTCR devant se rendre sur le Slovakia Ring en octobre, la manche du championnat WTCR Esports de pré-saison a donné un avant-goût virtuel de ce qui va se passer sur ce même circuit dans quelques mois. Il a également souligné le fait que les trois autres événements du championnat de pré-saison Esports WTCR, qui est exclusivement réservé aux pilotes du WTCR, seront assurément à suivre au vu des nombreuses batailles ayant émaillé les manches slovaques ce dimanche.

Toute l’action du Slovakia Ring sera retransmise sur les chaînes de médias sociaux du WTCR à partir de 09h00 CET demain (lundi).

LES RÉSULTATS EN UN COUP D’ŒIL

Course 1 :
1 Yann Ehrlacher (France) Cyan Racing Lynk & Co 0 TCR
2 Esteban Guerrieri (Argentine) ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Honda Civic Type R TCR
3 Niels Langeveld (Pays-Bas) Comtoyou Team Audi Sport
DHL Pole : Yann Ehrlacher (France) Cyan Racing Lynk & Co 0 TCR
Le tour le plus rapide : Niels Langeveld (Pays-Bas) Comtoyou Team Audi Sport

Course 2 :
1 Attila Tassi (Hongrie) ALL-INKL.DE Münnich Motorsport Honda Civic Type R TCR
2 Mikel Azcona (Espagne) CUPRA Racing CUPRA Leon Competición
3 Mato Homola (Slovaquie) BRC Racing Team Hyundai i30 N TCR
DHL Pole : Attila Tassi (Hongrie) ALL-INKL.DE Münnich Motorsport Honda Civic Type R TCR
Le tour le plus rapide : Yann Ehrlacher (France) Cyan Racing Lynk & Co 0 TCR

LES TEMPS FORTS DE LA COURSE

Course 1 :
Tour 1 : Pour la troisième fois, le poleman DHL conserve son avantage. au premier virage, comme cela avait été le cas sur le Salzburgring et sur le Hungaroring, Ehrlacher conservant sa position en abordant le virage numéro un à droite. Girolami, cinquième sur la grille, dépasse Langeveld pour s’emparer de la troisième place à l’extérieur au virage numéro un et se rapproche de Michelisz en deuxième position. Guerrieri fait pression sur Langeveld, Ceccon se fraye un passage devant Björk, ce dernier ayant un léger contact avec Monteiro.
2e tour : Langeveld se fait doubler par Girolami au très rapide virage numéro 2 mais il n’y a pas de place. Ehrlacher est en tête, Azcona se rapproche de Langeveld.
Troisième tour : Guerrieri passe Michelisz pour la deuxième position à l’intérieur au virage numéro 3, Girolami tente la même manoeuvre mais il s’accroche avec Michelisz. Girolami poursuit sa route, tout comme Langeveld, suivi par Azcona.
4e tour : Langeveld remonte une nouvelle position avec un dépassement sur Girolami pour la troisième place au virage numéro 1. Girolami tente de reprendre la position à l’extérieur du virage numéro 3, mais un  accrochage survient et, dans la confusion qui suit, Michelisz remonte à la troisième place depuis sa sixième position. Tassi dépasse Girolami, Langeveld est quatrième derrière Michelisz mais subit la pression de Tassi.
Cinquième tour : Michelisz commence à reprendre un peu d’air en troisième position, Girolami repasse Tassi au virage numéro un mais vire large au virage numéro 3 et perd également une position contre Homola. Ils se battent avec acharnement et se les deux voitures se touchent.
6ème tour : Ce qui semble être un petit avantage pour Michelisz en troisième position ne l’est plus, car Langeveld est fermement sur les talons du pilote Hyundai. Ils sont l’un à côté de l’autre à la sortie du virage numéro un et les deux pilotes se touchent en arrivant sur le virage numéro 2. Azcona met la pression sur Girolami vers la fin du tour pour la septième place, alors que Langeveld devance Michelisz pour la troisième place avec un dépassement dans les derniers instants de la course.

Course 2 :
Tour 1 : Derrière Tassi, le poleman DHL, Boldizs prend un excellent départ de la troisième position pour se porter brièvement à la deuxième place, mais Monteiro a d’autres idées et le dépasse au virage numéro un, Azcona suivant le Portugais dans la manoeuvre. Homola repousse Boldizs à la cinquième place au virage numéro 3. Azcona devance Monteiro pour la deuxième place et il y a un léger contact entre plusieurs pilotes.
2e tour : Homola prend la troisième place à Monteiro – dont le premier tour offensif a permis à Tassi de prendre de l’avance en tête de la course – à l’entrée du virage numéro 3, Guerrieri et Michelisz se disputent la cinquième place.
Troisième tour : Michelisz parvient lui aussi à trouver l’ouverture sur Monteiro, prenant la quatrième place au virage numéro un. Guerrieri devance Monteiro au T2 avant que Girolami ne prenne la sixième place de Monteiro au virage numéro 3. Ehrlacher, en huitième position, ferme la marche sur Monteiro.
4e tour : Guerrieri est maintenant juste derrière Michelisz dans la bataille pour la quatrième place, Langeveld tappe Boldizs alors que Ceccon et Muller se battent pour les points.
Cinquième tour : Guerrieri prend la quatrième place à Michelisz à la sortie du virage numéro un. Coronel, qui est monté jusqu’à la huitième place, sort de la piste, mais rallie l’arrivée en 14e position.

PAROLES DE VAINQUEURS

Yann Ehrlacher (Course 1) : “On peut dire que c’est la première victoire de la saison, même si c’est de l’Esport. C’était une bonne course, j’ai finalement réussi à faire une course du premier tour à la fin sans aucun accrochage. Bravo aux deux autres gars avec moi sur le podium, et nous ramenons aussi de bon points au championnat. Je suis content de cela”.

Attila Tassi (Course 2) : “Tout d’abord je dois dire un grand merci à Tiago, je pense que je lui dois une bière maintenant. Il a fait un peu office de garde du corps et à partir de là, dès le deuxième tour, j’ai su que je devais aller à 100 %, ne pas faire d’erreur. J’ai pris soin de mes pneus, ce n’était pas mon maximum. Évidemment, j’attaquais assez fort parce que j’ai vu Mikel me rattraper avec Homola, mais l’écart était suffisant. Je suis très heureux de cette deuxième victoire et j’espère garder ce rythme pour le reste de la saison”.