News

#RaceAtHome: Guerrieri s'impose sur le circuit virtuel de Sepang, Baldi est le champion Esports WTCR Beat the Drivers

2020-05-20T08:01:16+02:00mai 18th, 2020|2020, eSports|

Esteban Guerrieri a conclu la dernière épreuve de la série Esports WTCR Beat the Drivers de la meilleure façon en décrochant la première victoire d’un “vrai” pilote du WTCR – FIA Word Touring Car Cup dans la série orchestrée par RaceRoom.

Mais alors que l’Argentin, qui roule pour Honda, célébrait son nouvel exploit – sur la version virtuelle de la piste qui a vu s’envoler ses rêves de titre en WTCR en décembre dernier -, Gergo Baldi a battu Moritz Löhner pour remporter le titre dans cette série de pré-saison à l’issue de deux manches pleines d’action diffusées en direct sur Facebook, YouTube et Motorsport.tv.

Le Hongrois Gergo Baldi (M1RA Esports) a terminé deuxième derrière le Slovaque Bence Bánki (Red Bull Racing Esports) dans la course 1, tandis que Löhner a manqué de peu la troisième place derrière le Russe Kirill Antonov (LADA Sport Rosneft eRacing Team) à l’issue d’une arrivée à la photo-finish.

Baldi a ensuite réussi à éviter les problèmes pour terminer huitième dans la Course 2 et remporter le titre avec 13 points d’avance sur Löhner (Williams Esports), l’Allemand se contentant de la sixième place dans cette seconde manche derrière le Hongrois Krisztián Juhász, très déterminé.

La victoire de Guerrieri dans la Course 2 devant le champion en titre de l’Esports WTCR, Kuba Brzezinski (Williams Esports) et Adam Pinczes (Triple A Esports), lui a permis de terminer la série de quatre épreuves en septième position au classement final. Bánki, qui courait d’ailleurs sous le nom de Guerrieri au volant d’une Honda Civic Type R TCR, a pris la troisième place dans la course au titre après avoir terminé en 11e position dans la course 2.

Néstor Girolami, le coéquipier de Guerrieri en WTCR sur Honda aux couleurs de l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, a marqué ses premiers points en Esports WTCR avec la neuvième place dans la Course 2.

En plus de divertir les fans en restant chez eux en toute sécurité pendant la pandémie de coronavirus, tous les participants à la course Esports WTCR Beat the Drivers ont fait la promotion de la campagne #RaceAtHome de la FIA.

En prélude au championnat en ligne Esports WTCR qui débutera plus tard dans l’année, la série de pré-saison incluait des épreuves en ligne sur les versions virtuelles du Hungaroring, du Slovakia Ring, du Ningbo International Speedpark et de Sepang. Les partenaires de la série sont TrackTime, TAG Heuer et KW Suspensions,alors qu’une montre TAG Heuer reviendra au champion Baldi.

Baldi rend hommage à M1RA Esports après son triomphe
Gergo Baldi a remercié M1RA Esports et ses coéquipiers et compatriotes hongrois Zoltán Csuti et Dávid Nagy pour l’avoir aidé à remporter la couronne Esports WTCR Beat the Drivers et une montre TAG Heuer. Baldi a remporté trois victoires au cours de la série et a conclu le titre avec deux solides performances sur le circuit international virtuel de Sepang. Le champion en ligne Esports WTCR de la saison dernière, a déclaré : “Au final, j’ai gagné, mais c’était vraiment un effort d’équipe. Nous avons bien travaillé ensemble, ce n’était donc pas seulement ma victoire, c’était une victoire de toute l’équipe. Je n’ai pas pensé au championnat, c’est pourquoi j’ai essayé de dépasser Bence [Bánki] à la fin [de la course 1]. Je me suis concentré sur la course et ça a payé à la fin”. Sur son prix, Baldi a ajouté : “Je n’avais pas de montre, je suis donc très content de cela !”

Guerrieri heureux après avoir battu d'”incroyables” simracers professionnels – et pour une demi-vengeance à Sepang
Si la dernière apparition d’Esteban Guerrieri sur le circuit international de Sepang (5,542 km) s’est soldée par une déception lorsque Norbert Michelisz l’a battu pour le titre WTCR – FIA World Touring Car Cup 2019, il avait des raisons de fêter hier soir après avoir remporté la course 2 lors de la finale de la série WTCR Esports Beat the Drivers.

L’Argentin a résisté à la longue pression exercée par Kuba Brzezinski, le champion en titre du WTCR Esports de la saison dernière, pour remporter la victoire après avoir raté de peu son premier succès en ligne sur la version virtuelle du Ningbo International Speedpark au début du mois. “C’est passé près dans l’épreuve précédente, et, en plus de cela, cela s’est passé à Sepang, où nous avons eu ce sentiment aigre-doux l’année dernière. C’est un petit cadeau à l’équipe ALL-INKL et à Honda pour ce que nous avons manqué l’année dernière. C’est bien sûr différent, et ce n’est pas la réalité, mais ce que j’ai fait, les efforts, l’esprit de la bataille, c’est bien réel. Donc, même si mes mécaniciens ou Honda ne sont pas là avec moi, je voulais partager cela avec eux. C’était très amusant et c’était un bon spectacle, je suis donc reconnaissant au WTCR d’avoir organisé tout cela”.

Parti en pole position sur la grille de départ inversée après avoir terminé 10e dans la course 1, Guerrieri a mené tout au long de la course et a savouré sa performance. “Il y avait en fait beaucoup de pression de la part de Brzezinski. Je ne voulais pas qu’il entre dans mon aspiration, alors j’ai dû pousser à chaque tour et ne pas faire d’erreur. “Je suis assez heureux d’avoir pu trouver un bon rythme et conduire contre ces pilotes extraordinaires qui passent de nombreuses heures et de nombreux jours dans le simulateur comme je le fais dans la vie réelle. J’ai tout donné et cela a payé dans la course finale. Les défis sont ce qui rend la course bonne et excitante, et nous repartons avec une belle victoire”.

Bánki résiste à la pression des premiers tours pour gagner la course 1 depuis la pole
Bence Bánki a résisté à la pression intense du début d’épreuve – et a tenu bon pendant quelques moments palpitants côte à côte avec Gergo Baldi – pour convertir sa pole position en victoire dans la Course 1. Alors que Baldi renforçait sa deuxième place, Kirill Antonov s’est emparé de la troisième position dans une lutte dramatique à quatre voitures dans le virage final, après être entré dans le virage en sixième position.

Alors que Zoltán Csuti est parti au large au freinage du dernier gauche, Moritz Löhner a saisi l’occasion pour prendre la troisième place. Mais Antonov a pris plus de vitesse en sortie de virage et a pris l’avantage sur la ligne pour conclure une remontée impressionnante depuis la 10e place sur la grille. Löhner a pris la quatrième place à partir de la neuvième position au départ devant les autres pilotes M1RA Esports de Baldi, Dávid Nagy (cinquième) et Csuti (sixième).

Kuba Brzezinski a pris la septième place et le Polonais Nikodem Wisniewski la huitième. Esteban Guerrieri était en passe de terminer au neuvième rang en vue de la ligne d’arrivée, mais il a délibérément ralenti pour se laisser passer par Adam Pinczes et hériter de la pole position sur la grille inversée pour la course 2 après avoir terminé en 10e position. Krisztián Juhász a terminé 11e, l’Argentin Juan Manuel Gomez a battu le Brésilien Lucas Werle pour la 12e place. L’Italien Gianmarco Fiduci et Mikel Azcona ont terminé 14e et 15e.

Guerrieri compense les déceptions précédentes avec la première victoire en Esports WTCR dans la Course 2
Après avoir perdu sa première victoire en Esports WTCR dans un Speedpark international virtuel de Ningbo au début du mois, tout s’est cette fois bien déroulé pour Esteban Guerrieri lors de la deuxième manche de Sepang. Après avoir pris un coup d’Adam Pinczes au premier virage, Guerrieri a ensuite fait face à une manoeuvre similaire de la part de Nikodem Wisniewski.

Après avoir été rétrogradé à la troisième place par Kirill Antonov, Wisniewski a contre-attaqué au premier virage du deuxième tour. Antonov a tenté de défendre la position, les deux hommes allant au contact, ce qui a permis à Kuba Brzezinski de se faufiler en deuxième position suivi de Pinczes, le Hongrois ayant été rétrogradé lors d’un premier tour effréné.

Bien que Brzezinski demeurait une menace constante, Guerrieri n’a pas faibli pour finalement s’imposer devant le pilote de la Williams Esports. Pinczes montait sur le podium final en troisième position devant Antonov et Krisztián Juhász, qui a tenuMoritz Löhner à distance en cinquième position. Mais avec le rival Gergo Baldi qui se battait pour la huitième place, Löhner n’aurait pas gagné grand-chose dans sa quête du titre s’il avait pu dépasser Juhász. Néstor Girolami et Zoltán Csuti ont complété les dix premières places.

Résultats et classement :
Résultats provisoires : https://simresults.net/200518-g2l
Classement provisoire : http://game.raceroom.com/championships/48#standings

Vous avez raté l’action ?
Retrouvez la rediffusion ici : https://www.youtube.com/watch?v=PXecnLQ8LbM