Rapport de course : Girolami et Michelisz tirent leur épingle du jeu en WTCR - FIA World Touring Car Cup à Most

2021-10-11T06:00:44+02:00octobre 11th, 2021|2021, WTCR Race of Czech Republic 2021|

Le championnat WTCR – FIA World Touring Car Cup a enregistré dix vainqueurs différents en dix courses après que Néstor Girolami et Norbert Michelisz ont à leur tour décroché le succès à l’occasion de l’étape tchèque du calendrier ce week-end sur l’Autodrom Most.

WTCR Race of Czech Republic Top 3 de la Course 1

1 Néstor Girolami (ARG) ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR, 26m26.520s.

2 Esteban Guerrieri (ARG) ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR, +1.060s

3 Yann Ehrlacher (FRA) Cyan Racing Lynk & Co, +1.440s

Tour le plus rapide : Néstor Girolami (ARG) ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR, 1m40.057s (151.5kph)

WTCR Race of Czech Republic Top 3 de la Course 2

1 Norbert Michelisz (HUN) BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, Hyundai Elantra N TCR, 43m40.427s (152.0kph)

2 Mikel Azcona (ESP) Zengő Motorsport, CUPRA Leon Competión, +1.508s

3 Esteban Guerrieri (ARG) ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR, +11.043s

Tour le plus rapide : Mikel Azcona (ESP) Zengő Motorsport, CUPRA Leon Competión, 1m39.503s (152.3kph)

Top 5 du classement provisoire après la 10ème manche

1 Yann Ehrlacher (FRA) Cyan Racing Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, 135 points

2 Esteban Guerrieri (ARG) ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR, 115 points

3 Mikel Azcona (ESP) Zengő Motorsport, CUPRA Leon Competión, 109

4 Santiago Urrutia (URY) Cyan Performance Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, 105

5 Jean-Karl Vernay (FRA) Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, 102

Au volant d’une Honda Civic Type R TCR équipée de Goodyear pour ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Girolami a triomphé dans la Course 1 devant son coéquipier Esteban Guerrieri avant que Michelisz ne tienne tête à un Mikel Azcona déterminé pour remporter la Course 2. Il s’agit de sa première victoire depuis la WTCR Race of Malaysia en 2019 au volant d’une Hyundai Elantra N TCR pour BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse.

En terminant troisième dans la Course 1 et sur les talons de Guerrieri en quatrième place dans la Course 2, Yann Ehrlacher de l’équipe Cyan Racing Lynk & Co reste le #FollowTheLeader Goodyear avec une marge accrue de 20 points sur le nouveau pilote Guerrieri, deuxième, avant son “preuve à domicile, la WTCR Race of France, au Circuit Pau-Arnos le week-end prochain (15-17 octobre).

Yvan Muller, Thed Björk (Cyan Performance Lynk & Co) et Jean-Karl Vernay ont également réalisé de bonnes performances en terminant respectivement quatrième, cinquième et sixième de la course 1. Muller était à nouveau dans le top six dans la Course 2, prenant la sixième place derrière le pilote leader de Comtoyou DHL Team Audi Sport, Nathanaël Berthon, qui a terminé cinquième derrière Ehrlacher.

Bien qu’une première victoire en 2021 ait échappé à Mikel Azcona, le poleman de la Course 2 sur CUPRA, après qu’il est parti large à la sortie du premier virage, la deuxième place de l’Espagnol et sa victoire dans le TAG Best Lap Trophy ont complété un week-end mémorable pour le pilote de Zengő Motorsport. Azcona est en effet rentré dans son Espagne natale après les qualifications du WTCR vendredi pour s’assurer de son deuxième titre de champion du TCR Europe en remportant une victoire confortable dans la première course d’hier avant de s’envoler vers la République tchèque tard hier soir pour participer aux deux comptoirs du WTCR.

Luca Engstler a terminé meilleur candidat au titre de pilote junior FIA WTCR dans les deux courses, tandis que Tom Coronel et Gilles Magnus se sont partagés les victoires du Trophée WTCR.

Le Most World Weekend a également été marqué par une finale épique du Championnat du monde d’endurance FIM pour les motos, lorsque 70 millisecondes ont séparé le BMW Motorrad World Endurance Team du YART-Yamaha Official EWC Team lors d’une arrivée palpitante.

Résumé de la Course 1

Résumé de la Course 2

CITATIONS DES VAINQUEURS DE LA COURSE
COURSE 1 : Néstor Girolami (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR)
“J’étais vraiment inquiet avant le départ, devant moi le virage numéro un était très serré et je savais que quelqu’un pouvait facilement dépasser à l’intérieur parce que c’était très sale, j’étais donc déjà en train de rétrograder en première vitesse et je suis sorti un peu au large. Et j’ai réaccéléré pour essayer de récupérer la voiture et de faire en sorte de bien la présenter pour le virage numéro deux et ça a marché. Mais la chose importante est que nous avons très bien travaillé en termes de grip au départ, c’était complètement différent par rapport aux courses d’avant, et par rapport aux essais de départ que nous avions déjà effectué. Les ingénieurs ont ainsi procédé à des analyses et ça a marché, merci à eux. Et puis pendant la course, nous avons essayé de sauvegarder les pneus. J’ai été informé qu’Attila avait crevé et c’était au milieu de la course, il restait encore cinq ou six tours. J’ai essayé de ne pas compliquer la tâche d’Esteban avec de l’air sale, donc j’ai fait un écart chaque fois que les ingénieurs me l’ont demandé, mais à la fin, je pense que nous avons très bien géré. Alors félicitations à ALL-INKL.COM, à toute l’équipe. Ils travaillent vraiment dur et ils le méritent, et aussi pour Honda c’est un très beau doublé, félicitations aussi à Esteban. Signer un doublé est une belle sensation, cela m’avait manqué, je remercie l’équipe. Et félicitations à Yann pour sa 3e place.”

Course 2 : Norbert Michelisz (BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, Hyundai Elantra N TCR)
“J’ai senti depuis un moment que la victoire en course allait arriver. Pour être honnête, c’était l’une des courses les plus difficiles de ma carrière parce que lorsque j’ai vu que j’étais devant et que Mikel était derrière, j’ai réalisé que je devais me donner à 100% et heureusement la voiture était géniale. J’attaquais, je partais parfois un peu en glissade, mais l’équilibre de la voiture était parfait. Au final, j’ai réussi à faire 15 tours sans faire de grosses erreurs. Mais j’ai vraiment apprécié cette bataille. De l’extérieur, je ne suis pas sûr que tout le monde ait compris ce qui se passait mais cette course, je me suis donné à 110% du premier au dernier tour. Avoir Mikel dans le rétroviseur n’est pas la chose la plus confortable dans la vie d’un pilote de course. Cela a rendu les choses un peu plus délicates, mais à la fin, j’avais confiance en moi et en la voiture. Merci encore à l’équipe pour avoir si bien réglé la voiture. Et au final, en tant que pilote de course, si vous avez un outil comme celui que j’ai eu aujourd’hui, je ne veux pas dire que c’est facile, mais vous avez la confiance et alors vous pouvez attaquer sans faire de grosse erreur. Mais félicitations à Mikel parce que c’était tout simplement incroyable de se battre comme ça et à Esteban parce qu’il a fait deux courses fantastiques aujourd’hui. Mais je suis très heureux pour moi, pour être honnête. C’est juste le coup de pouce que je voulais et dont j’avais besoin pour la confiance.”

RESULTATS DE LA WTCR RACE OF CZECH REPUBLIC

CLASSEMENT PROVISOIRE DU WTCR PROVISIONAL

A SUIVRE
La WTCR Race of France, Circuit Pau-Arnos, 15-17 octobre