Rapport de course : Victoire à domicile pour Vernay en WTCR

2021-10-18T10:56:38+02:00octobre 18th, 2021|2021, WTCR Race of France 2021|

La victoire à domicile de Jean-Karl Vernay lors de la WTCR Race of France n’a pas seulement permis au pilote lyonnais de décrocher sa seconde victoire de la saison, elle lui a également permis de se replacer dans la course au titre, alors que quatre courses restent à disputer.

WTCR Race of France – top 3 de la Course 1 
1 Frédéric Vervisch (BEL) Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS, 30m49.555s (136.6kph)
2 Thed Björk (SWE) Cyan Performance Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, +1.069s
3 Gabriele Tarquini (ITA) BRC Hyundai LUKOIL Squadra Corse, Hyundai Elantra N TCR, +5.045s
Tour le plus rapide : Frédéric Vervisch (BEL) Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS, 1m19.837s (136.6kph)

WTCR Race of France – top 3 de la Course 2
1 Jean-Karl Vernay (FRA) Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, Hyundai Elantra N TCR, 31m09.653s (135.3kph)
2 Yvan Muller (FRA) Cyan Racing Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, +1.531s
3 Santiago Urrutia (URY) Cyan Performance Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, +2.457s
Tour le plus rapide : Jean-Karl Vernay (FRA) Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, Hyundai Elantra N TCR, 1m20.584s (153.3kph)

Top 5 du classement provisoire après la 12e manche
1 Yann Ehrlacher (FRA) Cyan Racing Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, 160 points
2 Jean-Karl Vernay (FRA) Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, 144 points
3 Esteban Guerrieri (ARG) ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR, 138
4 Frédéric Vervisch (BEL) Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS, 131
5 Yvan Muller (FRA) Cyan Racing Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, 126

Alors que le WTCR se rendait pour la première fois en France – et sur le difficile circuit de 3,030 kilomètres de Pau-Arnos – Vernay a devancé son compatriote Yvan Muller dans la course 2 pour remporter sa première victoire depuis la WTCR Race of Germany en juin au volant de son Elantra Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team équipée de Goodyear.

Muller s’est contenté de la deuxième place, son coéquipier Santiago Urrutia complétant le podium pour marquer le cinquième anniversaire du constructeur chinois Lynk & Co.

Vernay a imité Frédéric Vervisch en devenant un double vainqueur en WTCR 2021 après que Vervisch a remporté une victoire impressionnante dans la course 1 au volant de son Audi Sport RS 3 LMS de l’équipe Comtoyou. Le Belge a profité de sa pole position sur la grille partiellement inversée pour devancer Thed Björk (Cyan Racing Lynk & Co), Gabriele Tarquini terminant troisième pour l’équipe BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse.

En terminant quatrième de la course 1, Esteban Guerrieri (ALL-INKL.COM Münnich Motorsport) a renforcé ses chances de titre au volant de sa Honda Civic Type R TCR, mais un contact avec Vervisch dans la course 2 a coûté des points vitaux à l’Argentin, qui a terminé septième. Guerrieri est à six points du nouveau deuxième, Vernay, et à 22 points d’Ehrlacher, le Goodyear #FollowTheLeader [leader du championnat].

Luca Engstler est maintenant à trois points de Gilles Magnus au classement des pilotes junior FIA WTCR après avoir signé une double victoire. Tom Coronel a signé lui un doublé au Trophée WTCR, réservé aux pilotes indépendants. Vervisch a remporté leTAG Heuer Best Lap Trophy, tandis que Vernay a été élu pilote TAG Heuer Most Valuable Driver après avoir marqué 42 points sur le circuit Pau-Arnos.

RESUME COURSE 1

RESUME COURSE 2

DECLARATIONS DES VAINQUEURS

COURSE 1 : Frédéric Vervisch (Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS)
« Avant le week-end, je ne m’attendais pas à la victoire, mais avec la grille inversée, on espère et on veut gagner, forcément. De l’extérieur, cela semble toujours facile mais le départ n’était pas excellent. Thed [Björk] a pris un meilleur départ que moi mais j’ai pu rester devant. C’était la clé de la course. Mais ensuite nous avons eu la voiture de sécurité et je pense que j’ai surpris tout le monde en partant très tôt au restart. Mais je savais que lorsque j’étais derrière la voiture de sécurité, je savais qu’il était rapide, j’ai donc pu accélérer tôt et ensuite j’ai creuser un écart et j’ai pu le garder même si Thed est revenu un peu. Mais l’écart était suffisant et je suis très heureux d’avoir terminé la course sans problèmes techniques, car c’est un circuit très dur pour la voiture. C’était ma plus grande inquiétude après le fait de prendre un bon départ, disons-le, grâce à mon équipe et à Audi. Mais le départ est la clé ici et nous avions le rythme pour être en tête ».

RACE 2 : Jean-Karl Vernay (Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, Hyundai Elantra N TCR)
« C’était une bonne journée dans l’ensemble. Beaucoup de points. Depuis le Nürburgring, nous n’avions pas marqué autant de points que ce week-end, et c’est plutôt bien. Une bonne performance et oui, nous avons vu que les Lynk & Co avaient du mal dans la course 1 au début, ce qui nous a rendu confiants. C’était la seule occasion, disons, d’avoir une chance contre Yvan et c’est ce qui s’est passé. Je suis vraiment très heureux et j’ai vraiment essayé d’attaquer les premiers tours pour creuser l’écart. La voiture réagissait vraiment bien et il s’agissait juste ensuite de prendre soin de la voiture et des pneus avant, de ne pas faire d’erreurs parce que dès que vous avez un manque de concentration, vous pouvez aller un peu large et faire des erreurs ou avoir une crevaison. C’était une longue course, surtout avec la voiture de sécurité dans le dernier tour. On ne sait jamais ce qui peut arriver quand la voiture de sécurité entre en jeu. Dans l’ensemble, c’était une bonne course. En Hongrie, nous avons certainement fait une erreur. Et à Most, dans l’ensemble, le week-end a été assez bon, nous avons juste eu un problème sur la voiture. Nous avons cassé la barre anti-roulis et les gars ont essayé de faire tout ce qu’ils pouvaient sur la grille, mais nous avons été mis dans la voiture trop tard et nous avons été pénalisés pour cela. Nous avons donc perdu huit points. C’est beaucoup. Mais c’est comme ça, et maintenant nous attendons avec impatience les deux derniers meetings de la saison, et nous verrons. Mais au moins nous sommes de retour dans la lutte pour le titre. Adria sera d’ailleurs peut-être plus ma course à domicile qu’ici ! C’est plus près de chez moi. Nous verrons bien. C’est difficile de se faire une idée vraiment. Nous avons fait des essais pendant l’hiver. C’est une piste très lente. Nous verrons s’il y a une opportunité de dépasser. Les qualifications seront certainement très importantes. Maintenant il ne reste que deux week-ends de course, et tout le monde va se donner à fond. »

WTCR RACE OF FRANCE – RESULTATS

WTCR – CLASSEMENTS PROVISOIRES

A SUIVRE
WTCR Race of Italy, Adria International Raceway, 5 et 7 novembre