News

Rebernak et Stange s'imposent lors de la finale de l'Esports WTCR OSCARO à Macao

2018-11-12T12:00:01+02:00novembre 12th, 2018|2018, eSports|

La saison inaugurale du championnat multijoueurs Esports WTCR OSCARO sur RaceRoom s’est conclue de façon épique dimanche soir sur le circuit virtuel de Macao.

Bence Bánki ayant déjà remporté le titre et ayant choisi de ne pas entamer la finale à Macao pour ne pas risquer de se voir infliger de pénalité, l’attention s’est portée sur la bataille pour la deuxième place du classement final. Alors que Kevin Siggy Rebernak et Jan Stange partageaient les victoires lors de ces courses enville, Tim Jarschel a décroché la place de vice-champion après une nuit de course animée.

Course 1: Rebernak triomphe après un rebondissement précoce
Jouer la sécurité s’est avéré être une bonne décision pour Bánki, la sensation slovaque, qui se serait élancé du cinquième rang s’il n’avait pas déclaré forfait, et aurait pu être potentiellement pris dans le carambolage survenu au célèbre virage du Mandarin tout de suite après le départ de la course 1.

Balint Benedek et Michael Rächl sont entrés en contact, Dirk Knatz a ralenti pour éviter la mêlée et a été percuté par Guillaume Theot, ce qui a provoqué un gros accident. Márk Nándori est parti dans un double tonneau, a atterri sur la voiture de Mark Balazsin puis a été lancé à quatre mètres du sol avant de s’immobiliser sur son toit.

Cependant, Kevin Siggy Rebernak (EDGE Esports / Hyundai) n’a eu aucun problème de ce type. Rebernak, qui partait en pole pour la première fois de la saison, a contenu l’attaque précoce de Tim Jarschel pour demeurer en tête.

Mais d’autres péripéties allaient survenir – cette fois à l’épingle à cheveux Melco. Malgré le drapeau jaune permanent visant à empêcher des dépassements en raison de la nature serrée du virage, Adam Pinczes a tapé l’arrière de l’Audi de Rächl, le faisant pivoter et bloquant brièvement la route.

La course s’est sensiblement calmée après cela, la lutte pour la cinquième place entre les Honda de Jaroslav Honzik et Alexandre Vromant consituant le temps fort des tours restant. Vromant prenait finalement l’avantage pour cette position alors que, devant, Rebernak et Jarschel étaient intouchables, Rebernak remportant sa première victoire en Esports WTCR OSCARO devant Jarschel et Florian Hasse, sous la pression de Norbert Leitner, le pilote Audi signant avec cette quatrième place sa meilleure performance de la saison.

Derrière Honzik en sixième position, Gergo Baldi, Moritz Löhner, Attila Dencs et Jan Stange, qui était parti 16e, ont complété le top 10.

Course 2: Stange remporte une victoire improbable
Stange et Dencs se sont alignés sur la première ligne pour la seconde manche en grille inversée, le virage du Mandarin demeurant à nouveau au centre des attentions

Cette fois, ce fut Baldi qui s’est retrouvé sur le côté sale de la piste, et qui tapait le mur. Miraculeusement, toutes les autres voitures du top 10 l’ont évité, mais Mark Balazsin n’avait nulle part où aller et a percuté Baldi de plein fouet.

En tête, Stange convertissait sa pole en se maintenant en tête devant Dencs et Löhner. Löhner a immédiatement mis la pression sur Dencs, qui a touché le mur à plusieurs reprises en essayant de conserver la première place.

Löhner tentait de passer à Lisboa au deuxième tour mais se voyait fermer la porte. Il tentait ensuite une attaque à l’extérieur du Mandarin un tour plus tard. Dencs freinait dans le virage, pas Löhner qui heurtait l’arrière gauche de la Honda de Dencs, envoyant les deux voitures dans les barrières et embarquant dans la mésaventure celles de Honzik et Leitner.

Après ce moment dramatique, Elmar Kurbanov, Nuno Miguel Abreu et Pinczes figuraient désormais dans le top 10. Cependant, Honzik était en difficulté dans sa voiture très endommagée et devait laisser passer la plupart des pilotes au bout d’un moment, ce qui a permis à Kurbanov de se classer cinquième sur son Alfa Romeo Giulietta.

Devant, Stange comptait une avance confortable sur Vromant, Hasse et Jarschel. Vromant se montrait plus rapide que Stange, mais ce dernier gardait la tête froide pour décrocher une victoire improbable après s’être élancé du 16e rang.

Pinczes dépassait Abreu pour le compte de la sixième place après que le Portugais a commis une erreur avant de remonter sur Kurbanov. Au huitième tour, Pinczes faisit la jonction sur Kurbanov avant le mandarin, Kurbanov cédant dûment la place à Pinczes avant le virage. Leitner a également devancé Kurbanov, qui s’est classé septième – le meilleur résultat d’une Alfa en 2018 – avant de heurter le mur à haute vitesse.

Sa mésventure permettait à Abreu de revenir au septième rang devant Löhner et Rächl (parti dernier) et Benedek. Vromant et Hasse complètent le podium devant Jarschel, Pinczes et Leitner.

Jarschel deuxième du championnat
Tim Jarschel, de l’équipe Impact Racing, occupe la deuxième place du classement après le week-end de Macao, tandis que Rebernak, Stange et Hasse complètent la saison respectivement aux troisième, quatrième et cinquième rang. Bence Bánki, quant à lui, peut célébrer officiellement son titre de champion de l’Esports WTCR OSCARO 2018.

Vous avez manqué l’action?
L’Esports WTCR OSCARO sera de retour en 2019 mais vous pouvez revoir l’action sur YouTube ou Facebook.