Résumé de course : Ehrlacher intraitable en Italie, six pilotes en lice pour le titre avant la finale en Russie

2021-11-07T22:35:14+01:00novembre 7th, 2021|2021, WTCR Race of Italy 2021|

Yann Ehrlacher a parfaitement exploité sa pole position pour remporter la Course 2 de la WTCR Race of Italy, alors que six pilotes restent mathématiquement en lice pour le titre en WTCR – FIA World Touring Car Cup qui se jouera à Sotchi, en Russie, dans trois semaines.

WTCR Race of Italy, Adria International Raceway, 5-7 Novembre, 2021: Résumé
WTCR − FIA World Touring Car Cup, Manches 13 et 14 sur 16

WTCR Race of Italy Top 3 de la Course 1
1 Santiago Urrutia (URY) Cyan Performance Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, 26m17.538s (120.3kph)
2 Tom Coronel (NLD) Comtoyou DHL Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS, +1.432s
3 Esteban Guerrieri (ARG) ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR, +3.352s
Pole position: Urrutia (URY) Cyan Performance Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR
Fastest lap: Coronel (NLD) Comtoyou DHL Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS, 1m51.969s (120.4kph)

WTCR Race of Italy Top 3 de la Course 2
1 Yann Ehrlacher (FRA) Cyan Racing Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, 31m49.017s (120.9kph)
2 Frédéric Vervisch (BEL) Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS, +3.356s
3 Gilles Magnus (BEL) Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS, +4.092s
Pole position: Yann Ehrlacher (FRA) Cyan Racing Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, 1m49.347s (123.2kph)
Fastest lap: Frédéric Vervisch (BEL) Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS, 1m51.459s (120.9kph)

Top 5 provisoire du championnat après 14 manches
1 Yann Ehrlacher (FRA) Cyan Racing Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, 201 points
2 Frédéric Vervisch (BEL) Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS, 165
3 Esteban Guerrieri (ARG) ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR, 164
4 Santiago Urrutia (URY) Cyan Performance Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, 157
5 Yvan Muller (FRA) Cyan Racing Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR, 151

La performance d’Ehrlacher au volant de sa Cyan Racing Lynk & Co 03 TCR équipée de Goodyear a été sublime puisqu’il a sprinté jusqu’à la victoire à Adria International Raceway devant Frédéric Vervisch et Gilles Magnus.

Avec 25 points pour la victoire, 10 points pour les qualifications et 6 points pour avoir terminé 10e dans la course 1, le Français se rendra à la première course WTCR Race of Russia, du 26 au 28 novembre, en tant que Goodyear #FollowTheLeader et avec 36 points d’avance et en bonne position pour devenir le premier pilote à remporter deux titres WTCR consécutifs.

Comme Ehrlacher, Santiago Urrutia est également devenu double vainqueur en WTCR cette saison après avoir remporté les honneurs lors de la Course 1 pour l’équipe Cyan Performance Lynk & Co. L’Uruguayen s’est élancé en pole position, s’est laissé distancer par Esteban Guerrieri au départ, s’est défendu contre Tom Coronel avant de passer devant Guerrieri avant la fin du premier tour avant de creuser une avance qu’il n’allait plus perdre. Coronel (Comtoyou DHL Team Audi Sport) a dépassé Guerrieri pour la deuxième place dans les derniers instants, le pilote argentin, sur sa Honda, complétait le podium pour l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Guerrieri quitte ainsi l’Italie en troisième position du classement provisoire, à un point de Vervisch mais à 37 unités de Ehrlacher. Cependant, avec 60 points en jeu à Sotchi, six pilotes au total restent en lice pour le titre, Urrutia, Yvan Muller et Jean-Karl Vernay étant encore mathématiquement en course.

Pour Vernay, le week-end de la WTCR Race of Italy promettait beaucoup mais n’a apporté que de la frustration. Après avoir remporté la course 2 de la WTCR Race of France le mois dernier, le pilote de l’équipe Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing avait de grands espoirs d’obtenir encore davantage de succès en Italie. Mais une qualification difficile et un score nul dans la Course 2 suite à un contact ont considérablement réduit ses chances.

Muller a bénéficié d’une meilleure réussite à Adria sur sa Lynk & Co du Cyan Racing. Le quadruple Champion du monde des voitures de tourisme a conclu 4e derrière Norbert Michelisz (BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse) dans la Course 1 avant de se classer quatrième dans la Course 2 devant le héros local Gabriele Tarquini. Le légendaire pilote italien a annoncé vendredi qu’il se retirait de la compétition à plein temps à la fin de la saison, après une carrière incroyable qui comprend notamment deux titres en FIA World Touring Car.

Rob Huff, de l’équipe Zengő Motorsport, a été le meilleur pilote de CUPRA avec une 10e place dans la course 2, une position devant son coéquipier Mikel Azcona. Le pilote local Nicola Baldan a terminé 19e puis 18e pour le compte de l’équipe Target Competition.

Vervisch a remporté le TAG Heuer Best Lap Trophy grâce à un bel effort dans la Course 2, tandis qu’Ehrlacher a été désigné TAG Heuer Most Valuable Driver après avoir marqué 41 points.

RESUME DE LA COURSE 1

RESUME DE LA COURSE 2

CITATIONS DES VAINQUEURS DE LA COURSE

Course 1 : Santiago Urrutia (Cyan Performance Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR)
« C’était une course difficile. Je connaissais les Honda et leurs forces et presque tout le monde a été plus rapide que nous au départ, je pense que Tommy aussi était plus rapide que moi mais j’ai pu fermer la porte au virage 1. Esteban a pris un très bon départ mais je savais que cette piste est difficile à doubler et je savais que j’avais une chance au début de la course avec de bons pneus et je me suis dit que j’allais attaquer, je sais que la piste est étroite et qu’il est difficile de doubler mais il n’y a rien à dire sur [le dépassement], c’était bien. Devant, ce n’était pas facile, j’attaquais très fort pour creuser un écart et j’ai finalement obtenu la victoire. Je suis très heureux pour moi, pour cette autre victoire cette saison, et aussi pour l’équipe, ils m’ont donné une très bonne voiture. J’avais quelques vibrations dans la voiture et j’ai beaucoup souffert avec les freins, mais je crois que presque tout le monde a eu le même problème. Mais heureusement, j’étais devant et j’ai pu contrôler la situation. Nous partons 10e pour la course 2 et nous verrons comment ça se passe derrière mais j’espère que ça ira. Mais c’était bien de gagner celle-ci ».

Course 2 : Yann Ehrlacher (Cyan Racing Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR)
« C’est sûr, le week-end a bien commencé avec la pole position. Le tour était bon en Q1, le tour était très bon en Q3. Donc je pense que le timing était bon pour mettre tout ça ensemble maintenant que nous nous rapprochons de la fin de la saison. Aujourd’hui, après une course 1 difficile, mais en partant dans le peloton, je m’attendais à ça et je ne voulais pas prendre de risques. Je me suis donc concentré sur la course 2. Nous avons eu des difficultés pendant plusieurs week-ends avec le départ, nous avons fait de très mauvais envols. L’équipe a travaillé très tard hier soir pour nous fournir un nouveau système auquel nous avons dû nous adapter. Après avoir galéré pendant trois ans, nous avons dû changer de procédure et cela n’a pas été facile, tant pour l’équipe que pour nous. Donc un grand merci à eux parce qu’ils nous ont sauvés aujourd’hui. En course, j’ai réussi à prendre la tête au départ et au premier virage et ensuite j’ai joué la symphonie que je devais faire pendant quelques tours et ensuite nous avons ramené la voiture au bout. Je suis vraiment heureux de cela et je ne peux pas remercier assez l’équipe pour me fournir une si bonne voiture et pour continuer à creuser chaque fois que nous prenons la piste. Je suis vraiment satisfait du travail que nous faisons tous ensemble. «