News

Résumé : Trois courses, trois vainqueurs... la saison super serrée de WTCR / OSCARO se poursuit à Suzuka !

2019-10-27T08:42:39+01:00octobre 27th, 2019|2019, WTCR Race of Japan 2019|

Johan Kristoffersson a conclu le week-end de la WTCR JVCKENWOOD Race of Japan en vainqueur, mais c’est Esteban Guerrieri qui quitte Suzuka en tête sur la #RoadToMalaysia, où se jouera le titre 2019 du WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO, lors de la super-finale de Sepang, en décembre.

Après s’être contenté de la dixième place en Course 2 sur sa Honda, Guerrieri – sur le circuit à domicile du constructeur japonais – a rebondi pour finir la Course 3 derrière le vainqueur Kristoffersson (SLR Volkswagen). Ces points, ajoutés à ceux de son succès en Course 1, permettent au pilote ALL-INKL.COM Münnich Motorsport d’occuper la tête du championnat avec six longueurs d’avance sur Norbert Michelisz, qui s’est imposé en Course 2 pour BRC Hyundai N Squadra Corse.

Kevin Ceccon complétait le podium de la Course 3 dans des circonstances inhabituelles puisqu’il a profité d’une “erreur de communication” de Tiago Monteiro. Le Portugais, pensant que la course s’était finie sous safety car, a commis l’erreur de se diriger vers les stands alors qu’il était troisième. Bien qu’il se soit rapidement rendu compte de son erreur, il était trop tard : Ceccon (Team Mulsanne) et Thed Björk (Cyan Racing Lynk & Co) étaient passés devant.

En repassant Björk, Monteiro a reçu dix secondes de pénalité pour avoir doublé sous safety car et a chuté au 15e rang du classement final. Ceccon, quant à lui, a été rétrogradé à la sixième place, pénalisé de cinq secondes pour un accrochage avec Rob Huff plus tôt dans la course. Björk a donc hérité de la troisième place, tandis que Gabriele Tarquini est passé quatrième et Andy Priaulx cinquième après son gros accident en Course 1. Avec 24 courses déjà disputées, Björk est troisième du championnat.

Huff est monté sur le podium pour la première fois en 2019 avec la deuxième place en Course 2 au volant de sa SLR VW Motorsport Volkswagen Golf GTI R5, alors que Tarquini a résisté à Ceccon pour la troisième place.

Meilleur rookie pour PWR Racing, Mikel Azcona était huitième en Course 2, mais à cause d’un départ manqué, il n’est pas parvenu à convertir sa troisième meilleure performance en Qualifications 2 en podium en Course 3 pour CUPRA.

Le 53″888 de Michelisz en Course 2 lui a offert le TAG Heuer Best Lap Trophy. Cependant, le Hongrois n’a pu faire mieux que huitième lors de la dernière course du week-end, et il va donc aborder la WTCR Race of Macau, le mois prochain, avec un déficit à rattraper dans la course au titre. Dans la bataille pour être sacré chez les teams, Cyan Racing Lynk & Co devance de peu ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Le Japonais Ryuichiro Tomita a signé le meilleur résultat des wild-cards avec la 17e place en Course 2 mais a rejoint son coéqupier Ritomo Miyata parmi les abandons en Course 3. Le Hongkongais Jim Ka To a fini les trois courses pour ses débuts en WTCR / OSCARO.