Tarquini : C'est normal que Norbi ait une dent contre moi

2019-05-01T06:00:49+02:00mai 1st, 2019|2019, WTCR Race of Hungary 2019|

Gabriele Tarquini comprendrait parfaitement que son équipier du BRC Hyundai N Squadra Corse le haïsse véritablement désormais.

Tarquini a battu Michelisz pour la deuxième fois en autant d’année lors de la WTCR Race of Hungary avec sa victoire de la Course 3 sur le Hungaroring dimanche.

Comme en 2018, Michelisz était parti de la pole position DHL mais n’a pas pu empêcher Tarquini – vainqueur du premier titre WTCR – FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO en 2018 – de prendre la tête. Malgré les encouragements de ses supporters du Hungaroring, Michelisz n’a pas été en mesure de riposter et s’est contenté de la deuxième place.

“Malheureusement pour Norbi, j’ai fait une très bonne course”, a commenté Tarquini. “Je sais que Norbi me déteste ! Il voulait me tuer sur le podium, mais c’est normal, devant son public il voulait beaucoup gagner et il a fait une très bonne qualification. Il méritait d’être en tête, mais malheureusement pour lui, le départ lui a probablement coûté un peu la première place. Il est sorti du premier virage assez lentement, alors j’en ai profité pour le doubler.”

“J’ai pris un bon départ”, a répondu Michelisz. “Esteban en a fait un encore meilleur. Il avait la ligne intérieure, puis en sortant du deuxième virage, je crois que j’étais trop près de lui. Cela m’a coûté un peu de vitesse. J’ai été contraint de freiner pour le virage 2 avec Esteban et Gabriele à l’extérieur. Je savais que ça allait être très dur de rester devant Gabriele. Je voulais vraiment gagner cette course, mais je suppose qu’on peut avoir pire que de finir deuxième sur le podium au Hungaroring, surtout si l’on considère que [nous n’étions pas dans le rythme à Marrakech]”.

“Quand vous roulez aux deux premières positions, vous avez des objectifs pour vous-même, mais la priorité est toujours de ramener le résultat à la maison [pour l’équipe]. Je voulais rester près de lui au cas où il ferait une petite erreur, ce qui me permettrait de me glisser à l’intérieur. Mais il ne fait pas beaucoup d’erreurs.”