Un tour du circuit de MotorLand Aragon avec Mikel Azcona

2020-10-27T06:00:15+01:00octobre 27th, 2020|2020|

Ayant débuté sa carrière en berline sur le MotorLand Aragon en 2011, l’Espagnol Mikel Azcona est le guide parfait pour découvrir le tracé de 5.345 km, qui sera le théâtre de la première WTCR – Race of Spain.

Un dépassement dans les premiers virages est possible, mais il faut faire preuve de patience : “Dépasser au premier virage est possible, mais des virages 1 à 5 c’est très difficile, car les virages 1 et 2 sont à fond”.

Les risques risquent de ne pas être récompensés : “Après le virage 5, nous entrons dans le deuxième secteur, qui est également très technique. Il est très risqué d’essayer le dépassement dans ce virage parce que vous freinez avec la charge sur la voiture et ce n’est pas très facile”.

Le tire-bouchon : “Les virages 8 et 9, c’est comme le Corkscrew [tire-bouchon] de Laguna Seca, mais on va de droite à gauche, pas de gauche à droite. Bien sûr, c’est en descente et c’est très agréable à piloter”.

Le troisième secteur : “Le virage 10 est un virage à fond et il n’est pas possible d’y dépasser, mais vous arrivez alors au troisième secteur. Ce n’est que trois virages mais c’est très important. Vous arrivez au virage 12 et il est possible de dépasser à cet endroit parce que c’est un virage avec freinage brusque et en ligne droite, mais en même temps c’est très délicat parce qu’au moment précis où vous freinez, vous ne voyez pas le sommet, c’est un virage à l’aveugle, très délicat”.

Les choses deviennent importantes : “Le virage 13 est facile et à fond mais les virages 14 et 15  sont honnêtement très importants. C’est une partie lente de la piste, mais en même temps, il faut vraiment préparer la sortie du virage 15 car après ce virage, il y a une très longue ligne droite vers le virage 16. En fonction de la sortie du T15, vous pouvez dépasser ou non au T16”.

Un sacrifice : “Vous devez sacrifier le virage 14 pour avoir une très bonne sortie du virage 15. Sur la longue ligne droite, vous êtes à plus ou moins 250 km/h et vous arrivez à un virage très, très lent”.

De rapide à lent : “L’épingle à cheveux du virage 16 se prend en première vitesse, peut-être à 60 km/h et il faut réduire la vitesse alors que vous arrivez à 250 km/h. A la télé, ce sera très amusant ce virage, avec beaucoup de dépassements”.