News

Vervisch se défend après les critiques de Guerrieri suite à leur accrochage en WTCR

2018-06-28T18:00:05+02:00juin 28th, 2018|2018, WTCR Race of Portugal 2018|

Frédéric Vervisch a expliqué qu’il n’aurait pas dû être puni pour l’accrochage qui a conduit à l’abandon d’Esteban Guerrieri de la course 2 de la WTCR Race of Portugal dimanche dernier.

Un Guerrieri assez énervé avait qualifié la manoeuvre de Vervisch de celle d’un “amateur” après que le pilote argentin a tapé le rail.

Mais, s’exprimant après la course de Vila Real, le pilote du Audi Sport Team Comtoyou, Vervisch, a expliqué qu’il était en train d’essayer d’éviter un carambolage similaire à celui qui a marqué le départ de la course 1, après un contact entre plusieurs voitures devant lui.

“Mon équipier était en train de traverser [la piste] et je pensais, comme hier, qu’il y aurait une bousculade et j’ai essayé de passer au travers et pour cela, j’ai eu un drive-through”, a commenté le pilote belge, déjà auteur d’un podium en WTCR – FIA World Touring Car Cup. “Je ne suis pas d’accord avec cette décision car après [ce qui s’est passé dans la course 1], on sait que parfois on ne peut pas [s’arrêter], on doit éviter les choses. Et en essayant d’éviter j’ai touché quelqu’un de l’arrière [mais] c’était de la malchance. C’était un contact assez dur et je pensais que j’avais eu des dégâts mais j’ai regardé la voiture et je n’ai rien vu.”

Guerrieri, qui avait avant cela terminé deuxième de la course 1, a déclaré : “Malheureusement, dans la course 2, Frédéric Vervisch a effectué une manoeuvre d’amateur et il m’a juste poussé dans le mur. La voiture a eu des dégâts trop compliqués à réparer sans enfreindre la règle du parc fermé et cela m’a contraint à m’élancer du fond de la grille pour la course 3. A partir de là, il n’était pas possible de remonter.”

Vervisch a terminé la course 3 à la sixième place alors que Guerrieri a conclu au 13e rang.