News

WTCR 2018 : la saison jusqu'ici, deuxième partie

2018-07-07T08:06:30+02:00 juin 10th, 2018|2018, WTCR Race of Germany 2018, WTCR Race of Netherlands 2018|

Après deux meetings pleins d’action au Maroc et en Hongrie, le WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO s’est poursuivi en Allemagne et aux Pays-Bas. Voici un récapitulatif de ces deux meetings.

WTCR Race of Germany (10-12 mai) :

La légende du supertourisme Yvan Muller fut le grand gagnant sur la piste la plus difficile au monde, ajoutant une troisième place dans la course 3 à son triomphe dans la course 1, et se portait en tête du classement du WTCR OSCARO.

L’Argentin Esteban Guerrieri rejoignait ses illustres compatriotes, le grand Juan Manuel Fangio et le triple champion WTCC José Maria Lopez, avec une première victoire sur la Nordschleife du Nürburgring après une performance éblouissante dans la course 2 devant Pepe Oriola, Thed Björk remportant son premier succès de la saison 2018 pour conclure un superbe week-end pour le Yvan Muller Racing.

Ayant remporté la course 1, Muller décrochait la quatrième place lors de la course 2 avant de compléter le podium dans la course 3 au volant de sa Hyundai i30 N TCR. Sa perfomance, ajoutée à un week-end plein de contrariétés pour le leader du championnat Gabriele Tarquini, lui permettait de prendre la tête du championnat avec 19 points d’avance.

En contraste, Tarquini connaissait un week-end très difficile en Allemagne, sortant de la route dans les courses 1 et 2 avant de déclarer forfait pour la troisième manche.

N’ayant pu rivaliser avec son patron d’équipe Yvan Muller alors qu’il s’élançait pourtant de la DHL Pole Position, le champion de WTCC 2017 Thed Björk a tiré le meilleur de son départ dans la course 3, contenant la pression d’un impressionnant Frédéric Vervisch.

WTCR Race of Netherlands (19-21 mai) :

Jean-Karl Vernay complétait un week-end mémorable pour le WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO avec une victoire dans la course 3 à Zandvoort où 110’000 fans – et la star néerlandaise de la F1 Max Verstappen – assistaient aux débats.

L’équipe Audi Sport Leopard Lukoil Team de Vernay a effectué un changement de moteur durant la nuit après la cinquième place du Français dans la course 1. Mais Vernay, qui était pénalisé en étant contraint de s’élancer de la dernière place au départ de la course 2, récompensait le travail de son équipe avec la DHL Pole Position pour la course 3, qu’il convertissait en victoire.

Après que Yann Ehrlacher a décroché les lauriers dans la course 1, ce fut au tour de son compatriote français Aurélien Comte de goûter aux joies de la victoire avec un premier succès dans la course 2 qui faisait de lui le huitième vainqueur différent de la saison 2018, après une belle performance.

Comte, au volant d’une Peugeot 308 TCR du DG Sport Competition, avait terminé deuxième de la course 1 devant Rob Huff et Gordon Shedden, et avait fait ainsi une place de mieux en battant James Thompson au départ de la course 2, avec la grille inversée. Sa victoire constituait également celle d’un cinquième constructeur différent en WTCR OSCARO en 2018.

Huff battait Frédéric Vervisch pour la deuxième place dans la course 3, alors que Ehrlacher prenait les commandes du championnat à son oncle Yvan Muller, l’un des pilotes Hyundai qui avaient sévèrement souffert du changement de Balance de Performance.