News

WTCE 2018 : la saison jusqu'ici, première partie

Alors que se rapproche la WTCR Race of Portugal, voici un résumé des courses du WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO disputées depuis le début de la saison.

WTCR AFRIQUIA Race of Morocco (7-8 avril) :

Le WTCR – FIA World Touring Car Cup présenté par OSCARO s’est élancé avec un départ électrisant dans les rues de Marrakech avec un doublé de Gabriele Tarquini.

Au volant d’un Hyundai i30 N TCR, le pilote italien a converti sa Pole Position DHL en une victoire dans la Course 3 devant deux autres champions du monde, Yvan Muller et Thed Björk, après avoir également triomphé dans la Course 1.

Le quadruple champion du monde Muller s’est qualifié aux côtés de Tarquini, mais a effectué un départ relativement lent et s’est porté sur la gauche pour bloquer la Hyundai BRC de Norbert Michelisz. Cela a permis à Björk de s’emparer de la deuxième position. Mais le Suédois a perdu sa place lorsqu’il a coupé accidentellement la puissance, ne perdant miraculeusement qu’une position au profit de son équipier Muller.

Un peu plus tôt, la course 2 avec sa grille inversée avait été remportée par Jean-Karl Vernay sur son Audi RS 3 LMS du Audi Sport Leopard Team Lukoil. Le pilote français a devancé le local Mehdi Bennani, qui a décroché un podium accueilli avec ferveur par ses fans au volant de sa Volkswagen Golf GTI du Sébastien Loeb Racing. Pepe Oriola a décroché la troisième place après s’être élancé de la pole position.

La quatrième place allait au pilote Honda du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, Yann Ehrlacher, alors que la cinquième position revenait à Björk, ce qui signifiait que cinq marques différentes se classaient dans le top 5.

WTCR Race of Hungary (28-29 avril) :

Gabriele Tarquini s’imposait pour la troisième fois en six départs, mais le pilote italien avait avant cela laisser Yann Ehrlacher et Rob Huff remporté leur première victoire de la saison sur le Hungaroring à la fin avril.

Ehrlacher, le neveu du quadruple champion du monde WTCC Yvan Muller, a profité de quelques échauffourées dans les premiers mètres pour se hisser de la cinquième à la première place en deux virages avant de remporter la course 1 pour le ALL-INKL.COM Münnich Motorsport avec Esteban Guerrieri assurant le doublé pour l’équipe allemande alors que Norbert Michelisz complétait le podium à domicile.

Après n’avoir pu convertir sa pole en victoire dans la course 1, Michelisz avait une nouvelle chance dans la course 3, mais il effectuait un moins bon départ que son équipier Tarquini. Bien qu’il lui ait mis la pression sans relâche, Michelisz n’a jamais pu se montrer réellement menaçant pour l’Italien qui décrochait un nouveau succès, à la plus grande déception des fans hongrois.

Yvan Muller prenait la troisième place, répétant son résultat de la course 2 où il terminait derrière le vainqueur Rob Huff et le concurrent wildcard hongrois Daniel Nagy.

Jean-Karl Vernay marquait des points dans les trois courses mais se montrait frustré de ne pas avoir pu suivre le train de tête. Thed Björk peinait également au volant de sa Hyundai du Yvan Muller Racing.

Suivez FIAWTCR.com pour un résumé de ce qu’il s’est passé en Allemagne et aux Pays-Bas.