News

WTCR 2020 : des raisons d'être enthousiaste

2020-06-01T18:00:38+02:00juin 1st, 2020|2020|

Le rideau doit se lever un peu plus tard dans l’année, en Autriche, sur le WTCR – World Touring Car Cup 2020. Voici dix des nombreuses raisons de s’enthousiasmer.

1 : De nouvelles pistes au calendrier…
Adria International Raceway (Italie), MotorLand Aragón (Espagne) et Salzburgring (Autriche, en photo) n’ont pas encore été visitées dans le cadre du WTCR.

2 : …et de nouveaux pays aussi…
Alors que l’Autriche, l’Italie et l’Espagne ont accueilli par le passé des courses du Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, le WTCR n’a encore visité aucun de ces pays.

3 : … plus un tracé jamais testé
Lorsque, si tout se passe comme prévu, Adria accueillera le dernier rendez-vous de la saison en novembre, ce sera dans une nouvelle version rallongée. La piste est actuellement en construction et sa longueur sera presque doublée.

4 : Goodyear entre en piste
La saison 2020 marque le début d’une alliance prometteuse entre la FIA, Eurosport Events et Goodyear, le nouveau fournisseur de pneus officiel du WTCR.

5 : Le roi du WTCR en action à domicile
Avec le retour du Hungaroring au calendrier, Norbert Michelisz aura la chance de courir devant ses fans en tant que roi du WTCR après son triomphe de 2019.

6 : Un nouveau modèle sur la grille
La nouvelle CUPRA Leon Competición de 2020, dernière création de l’usine de Martorell en Catalogne, va rejoindre la grille du WTCR.

7 : De nouvelles recrues
Les candidats au nouveau trophée du meilleur Rookie sont de plus en plus nombreux, Bence Boldizs ayant rejoint Luca Engstler dans la liste des pilotes éligibles.

8 : La piste la plus difficile du monde toujours là
La Nordschleife du Nürburgring, classée comme la piste de course la plus difficile au monde, accueillera la course WTCR Race of Germany pour la troisième fois.

9 : Coronel en route vers les 500
Après être passé sur une Audi pour 2020, sa 31e saison au volant, Tom Coronel visera son 500e départ en voitures de tourisme. Le pilote Comtoyou Racing en compte actuellement 484 à son actif.

10 : L’oncle et le neveu unis
Bien qu’ils aient déjà été d’une certaine façon coéquipiers en 2019, Yvan Muller et son neveu Yann Ehrlacher participeront tous deux au championnat sous la même bannière Cyan Racing Lynk & Co en 2020, en faisant potentiellement le nec plus ultra des équipes familiales.