WTCR Course 1 : Victoire sensationnelle pour Guerrieri

2020-11-15T10:32:41+01:00novembre 15th, 2020|2020|

Grâce à un choix de pneus inspiré, la bataille pour le titre WTCR – FIA World Touring Car Cup est relancée lors de la WTCR Race of Aragon, alors que Nestor Girolami a offert à son équipier du ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Esteban Guerrieri une victoire très importante sur une piste très glissante sur le MotorLand Aragon.

La décision de l’équipe Honda d’utiliser des pneus Goodyear humides à l’arrière et des pneus slicks à l’avant des Civic Type R TCR de Girolami et Guerrieri a donné aux deux pilotes argentins un avantage significatif en termes d’adhérence qui leur a permis de passer respectivement des 11e et 16e places sur la grille de départ à un incroyable doublé.

Le Goodyear #FollowTheLeader [leader du championnat] Yann Ehrlacher a terminé sixième en partant de la cinquième place sur la grille de départ au volant de sa Cyan Racing Lynk & Co 03 TCR, ce qui réduit son avantage à seulement 16 points avant la course 2.

“Merci à Néstor pour les points – c’est sa victoire”, a déclaré Guerrieri, qui n’a pris la tête qu’au dernier tour lorsque son coéquipier a ralenti pour lui permettre de prendre l’avantage. “En allant des stands à la grille, il y avait du soleil, mais il y a un peu d’humidité ici et la piste était encore humide et ne sèchait pas rapidement. Nous avons pris un pari parce que nous n’avions rien à perdre. Nous savions que nous étions lents hier et que nous n’avions ni les outils ni les armes pour nous battre, mais cela a bien fonctionné.”

“Nous avons pris la bonne décision au bon moment”, a ajouté Girolami. “Quand le soleil se montre, ce n’est pas facile de prendre cette décision. Mais mon premier tour de piste était génial !”

Ehrlacher était circonspect après sa course. “C’était vraiment difficile”, a-t-il dit. “Honda a fait un choix de pneus différent – et apparemment il était juste.”

Dès l’instant où les lumières se sont éteintes au départ, on a pu constater le peu d’adhérence sur la piste alors que le starter de la Pole Position DHL, Santiago Urrutia, luttait pour maintenir son avance au volant de sa Lynk & Co Cyan Performance. Après un premier tour mouvementé, Girolami était passé de la 11e place à la tête de la course et a rapidement creusé l’écart sur Nathanaël Berthon et Gilles Magnus au volant de leur Audi Comtoyou – qui avaient également choisi des Goodyears pour le mouillé à l’arrière.

Alors que Guerrieri et Girolami ont remporté les deux premières places, Magnus, vainqueur du FIA Rookie Award, a dépassé Berthon pour terminer troisième, devant le local de l’étape Mikel Azcona sur sa CUPRA Leon Competición du Zengő Motorsport. Ehrlacher venait ensuite à la sixième place, devant son oncle et coéquipier Yvan Muller.

Jean-Karl Vernay a décrit les conditions comme “impossibles à piloter” sur piste glissante au volant de son Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris du Team Mulsanne, le Français ayant chuté de la deuxième place sur la grille de départ à la huitième place au drapeau à damiers. Le tricolore finissait devant le poleman DHL, Santiago Urrutia, forcément déçu après avoir totalement sombré en course. Attila Tassi, le seul des Honda à rouler en slicks uniquement tout au long de la course, complète le top 10.

Les autres points étaient obtenus par Thed Björk 11e, bien qu’il ait été envoyé en tête-à-queue par Luca Filippi, Tom Coronel (Audi) 12e, Luca Engstler (Hyundai), Aurélien Comte (Renault Mégane RS TCR du Vuković Motorsport) et Gabriele Tarquini (Hyundai).

Tiago Monteiro a abandonné dans l’avant-dernier tour alors qu’il occupait la 10e place après avoir heurté une pile de pneus, et perdu une roue de sa Honda.

La course 2 de la WTCR Race of Aragón se déroule à partir de 13h15 heure locale.