WTCR Course 3 : Björk emmène Urrutia pour un doublé Lynk & Co

2020-11-02T15:05:31+01:00novembre 1st, 2020|2020|

Thed Björk a décroché sa première victoire en WTCR – FIA World Touring Car Cup cette saison, devançant Santiago Urrutia pour un doublé Lynk & Co dans la Course 3 de la WTCR Race of Spain sur le MotorLand Aragon.

Derrière eux, Gabriele Tarquini a dépassé le poleman, et d’ores et déjà vainqueur du FIA Rookie Award, Gilles Magnus, pour s’emparer de la troisième place, après une dernière manche frénétique ce week-end.

Björk a pris un bon départ depuis la première ligne pour mener dans le premier virage. Magnus a pris un départ plus difficile depuis la DHL Pole Position, ce qui a permis à Urrutia de l’attaquer dans le premier virage. Les deux hommes vont au contact, et Urrutia finit par prendre le dessus sur le pilote Audi Comtoyou Racing à l’issue d’une belle manoeuvre au septième tour.

“Je voulais tout donner au départ parce que c’est toujours plus facile quand vous êtes devant”, a déclaré un Björk ravi. “J’ai eu quelques petits problèmes, mais ils ne m’ont coûté du temps que dans les deuxième et troisième tours, puis tout s’est bien passé. J’ai eu quelques avertissements pour dépassements de limites de piste, mais Santi a été un gentleman et ne m’a pas m’attaqué”.

Urrutia a en effet suivi de près son équipier Björk jusqu’au drapeau à damier pour glaner son troisième podium en trois courses, avec une deuxième place dans cette troisième manche de la WTCR Race of Spain. “Je suis super heureux”, a-t-il déclaré. “Thed a mérité de gagner cette course. J’ai été touché par Magnus au virage 1 et j’ai perdu du temps, mais je monte trois fois sur le podium en un week-end, je ne pouvais pas demander mieux”.

Derrière eux, l’action n’a pas manqué, et ce dès le début. Dans le premier tour, à la fin de la longue ligne droite, Luca Engstler a perdu le contrôle de sa Hyundai i30 N TCR du Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team au freinage et a percuté la Honda Civic Type R TCR ALL-INKL.COM Münnich Motorsport de Néstor Girolami. Les deux voitures étaient hors course et la voiture de sécurité a été mise à contribution. “Il a cassé le différentiel”, a déclaré Girolami à la radio. “Je ne sais pas ce qu’il a fait. Il a essayé de me rentrer dedans.”

La course a repris au quatrième tour avec Tarquini, sixième depuis sa huitième place sur la grille, qui commençait à remonter dans le peloton. Le vétéran italien dépassait le vainqueur de la course 1, Jean-Karl Vernay, au cinquième tour, puis se mit à la poursuit de l’Audi Sport Comtoyou DHL Team de Nathanaël Berthon. Tarquini doublait le Français au septième tour, puis s’est mis à la poursuite de Magnus, assurant sa place sur le podium avec une confortable manœuvre dans la ligne droite arrière au onzième tour.

Magnus a perdu une place supplémentaire au 12e tour, les Audi terminant en quatrième et cinquième position, devant Vernay. Le vainqueur de la course 2, Mikel Azcona, a terminé un solide week-end à domicile avec une sixième place dans sa CUPRA Leon Competición du Zengő Motorsport.

Josh Files a réalisé une autre excellente performance à l’issue de son premier week-end en WTCR pour l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, passant de la 17e place sur la grille de départ à la 8e place à l’arrivée, devant l’Audi de Tom Coronel et Esteban Guerrieri, qui a pris sa deuxième 10e position consécutive pour l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Guerrieri a dépassé son rival pour le titre WTCR, Yann Ehrlacher, qui a finalement terminé 12e après avoir perdu une autre place au profit du pilote wildcard Nicolas Baert. “J’ai eu un problème avec le boost et nous avons perdu gros aujourd’hui”, a déclaré le Français déçu. “J’ai tout essayé, mais ça n’a pas payé pour moi aujourd’hui.”

Mais le leader du championnat compte toujours un avantage de 25 points sur Guerrieri à un meeting de la fin. Yvan Muller, son coéquipier chez Cyan Racing, a également rencontré des problèmes de puissance moteur qui l’ont fait chuter au 14e rang, permettant à Vernay de le devancer à nouveau dans les points pour la troisième place.

Bence Boldizs a marqué le point de la 15e place, après avoir semblé être à nouveau en manque de réussite avec un problème électrique sur sa CUPRA Leon Compétiticion du Zengő Motorsport CUPRA Leon Competición en se dirigeant vers la grille de départ.

Le champion en titre du WTCR, Norbert Michelisz, s’est classé 16e malgré le fait qu’il ait été contraint de s’arrêter aux stands en raison d’une perte de valve d’un de ses pneus Goodyear, tandis qu’Attila Tassi a abandonné au 7e tour avec une Honda qui fumait beaucoup.